Angine à SGA

Infectio ORL
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 146


Dernières mises à jour
Sources
Sommaire

1) Généralité 1a

Déf : inflammation des amygdales due à streptocoque groupe A (SGA)

Epidémio :
– Enfant : 25-40 % des formes érythémateuses et érythématopultacées, jamais avant 3 ans, pic entre 5 et 15 ans
– Adulte : 10-25 % des formes érythémateuses et érythématopultacées

2) Diagnostic 1a, 1c

Clinique Paraclinique
Angine erythémateuse ou érythémato-pultacée TDR +

A ) Clinique

Anamnèse : douleur pharyngée uni- ou bilatérale spontanée, odynophagie, otalgie réflexe
± vomissements, douleur abdominale (chez l’enfant surtout).

Clinique : angine érythémateuse ou érythématopultacé
– Pharynx inflammatoire, amygdales augmentées de volume
– ± enduit blanchâtre punctiforme facile à décoller, sur une muqueuse congestive

Chez l’enfant de plus de 3 ans, certains arguments cliniques sont évocateurs d’angine à SGA (mais un TDR reste systématique) : 1b

Angine virale Angine à SGA
Tout age
Début progressif
Fievre et odynophagie modérées
Erythème ± vésicules
± atteinte ORL et respiratoire diffuse, éruption cutanée
Pic 3-15 ans
Début brutal
Fièvre et odynophagie intenses
Erythème intense, purpura du voile
± ADP sensibles

B ) Paraclinique

TDR du streptocoque groupe A (écouvillonnage direct des amygdales ou du pharynx)

Indications : en cas d’angine érythémateuse ou érythémato-pultacée et
– entre 3 et 15 ans, systématique
– après 15 ans, ssi score de Mac Isaac ≥ 2
– si pas d’amélioration à 72h d’un traitement symptomatique 1b

Résultats : en 5 minutes, sensibilité > 90%, spécificité > 95% pour les SGA

Prélèvement avec culture pharyngée 1b : utile dans de rare situations
– échec thérapeutique à 72h d’évolution sous antibiotique
– TDR nég. et FDR de rhumatisme articulaire aigü (RAA)
– traitement par macrolide envisagé dans les zones avec risque de résistance > 10% 1a

Score de Mac Isaac : guide l’attitude thérapeutique après 15 ans. Un score < 2 élimine une origine streptococcique avec une VPN > 95%

Critère Points attribués
Fièvre > 38° 1
Absence de toux 1
Adénopathies cervicales sensibles 1
Augmentation de volume ou exsudat amygdalien 1
Age > 45 ans -1

FdR de RAA 1b,1c
> antécédents personnels de RAA ;
> âge compris entre 5 et 25 ans associé :
– à des séjours en régions endémiques de RAA (Afrique subtropicale, Maghreb, DROM-COM),
– à certains facteurs environnementaux (conditions sociales, sanitaires, économiques),
– à des antécédents d’épisodes multiples d’angines à SGA

C ) Diagnostic différentiel

– Angine virale ++
Autre angine d’origine bactériennes : streptocoques des groupes B, C, F et G, gonocoque, scarlatine
Rhinopharyngite (toujours virale)

3) Evolution 1a

A) Histoire naturelle

Evolution spontanément favorable en 3-4 jours le plus souvent mais risque de complications graves justifiant le traitement

B) Complications

Concerne 1’% des angines à SGA 1a

  • COMPLICATIONS LOCALES 1c

> Phlegmon péri-amygdalien : trismus, déviation de la luette
> Adénophlegmon cervical : douleur cervicale puis torticolis fébrile évoluant vers l’abcédation
> Infections péripharyngées : complications graves

Infection péripharyngée Clinique / Terrain
Abcès rétro-pharyngé/rétro-stylien Tuméfaction cervicale mal limitée, âge < 7 ans, torticolis, dyspnée
Infections pré-styliennes Tuméfaction cervicale haute et sous-mandibulaire souvent abcédée, trismus, dyspnée
Fasciite nécrosante Cellulite cervicale profonde avec extension aux parties molles jusqu’à médiastinite
  • COMPLICATIONS GENERALES 1a

> RAA et GNA, érythème noueux, chorée de Sydenham
> Scarlatine, choc toxinique

4) PEC 1a

A ) Bilan

± TDM cervical 1c si suspicion de complication locale d’angine à SGA

B ) Traitement

  • Symptomatique 1a,1b

Antalgique / antipyrétique : paracétamol ++
Pas de corticoide ni AINS

Eviction de la collectivité jusqu’à 48h de l’antibiothérapie

  • Traitement curatif : antibiothérapie 1a,1b

ATBthérapie des SGA documentés par TDR uniquement
1ère intention = Amoxicilline 6 jours (50 mg/kg/j chez l’enfant 1b)
2nde intention (si allergie péni sans CI des céphalosporine) = Céphalosporine, par exemple Cefuroxim-axétil 4 jours ou Cefpodoxim-proxétil 5 jours.
3ème intention (si allergie sévère péni) = Macrolides, par exemple azythromycine 3 jours ou clarithromycine  5 jours (+/- prélèvement de groge pour ATBgramme nécessaire)

Remarque : but du traitement AB
– diminuer la durée des symptôme de 24h
– prévenir les complications loco-régionales et le risque de RAA (mais pas de GNA)
– diminuer la contagiosité

  • PEC des complications 1c

Phlegmon péri-amygdalien : ponction ou drainage évacuateur, + augmentin 10j
Adénophlegmon cervical : augmentin 10-14j, hospitalisation si persistance à J3
Infection péri-pharyngée : urgence, PEC spécialisée

  • Amygdalectomie 1b

Rare. Les indication dans les angines sont :
– Infections amygdaliennes récidivantes
– syndromes post-streptococciques des angines à SGA (sauf la GNA)
– amygdalectomie à chaud associée au drainage d’un abcès parapharyngé.

haut de page

3 réflexions au sujet de « Angine à SGA »

  1. La notion de FdR de RAA, avec la réalisation d’un prélèvement de gorge en cas de TdR négatif, n’est plus repris dans le pilly (seulement dans ref. pédia + ORL). Le ref d’ORL précise qu’en raison d’un risque minime de RAA en métropole, cela n’est plus à prendre en compte…

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !