Asthme aigü grave (AAG)

PneumoUrgence
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 184


Dernières mises à jour
Sources
Sommaire


1) Généralité 1

Déf : Asthme avec mise en jeu du pronostic vital,
– soit suite à une gravité immédiate des symptôme d’asthme
– soit en cas d’exacerbation sévère.

FdR d’AAG :
– ATCD de maladie psychiatrique / pbl psycho-sociaux
– ATCD d’AAG avec ventilation assisté
– Hospitalisation / urgence pour asthme dans les 12 derniers mois
– Mauvaise observance, absence de traitement par CSI
– utilisation de BDCA > 1flacon /mois

2) Diagnostic 1

Clinique Paraclinique
dyspnée aigüe
± asthmatique connu

A ) Clinique

Symptôme aigu avec gravité immédiate (voir OD devant une dyspnée aigue)
– notion d’asthme connu
– dyspnée expiratoire avec signes de lutte

Exacerbation sévère : selon les critères suivants

  Légère/modérée severe/AAG
Parle avec
Phrase Mot
Position favorite
assise assis penché en avant
agitation non oui
FR <30 >30
Muscle resp. accessoire non oui
FC 100-120 >120
SpO2 90-95% <90%
DEP (p/r meilleur valeur) >50% <50%

B ) Paraclinique

Aucun examen paraclinique n´’est nécessaire au diagnostic et ne doit retarder la PEC

C ) Diagnostic différentiel 0

Autre cause de dyspnée aigüe

3) Evolution 1

Evolution rapide vers le décès, responsable de 1000 décès/an en France.

4) PEC 1

– Transfert médicalisé en USI

– Nébulisation BDCA ß2-mimétique + anticholinergique (ipatropium) sur oxygène. Si échec ß2-mimétique injectable (1 amp. de terbutaline s.c. à domicile ou salbutamol 0,25-0,5mg/h IVSE)
– Corticothérapie systémique : predni 1mg/kg/j chez l’adulte (max 50mg) ou 2mg/kg/j chez l’enfant (max 40mg) pour 5-7j sans décroissance
– O2, ± PEC respi artificielle
– Traitement d’un facteur favorisant
image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.