Babésiose

Infectieux
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 169


Dernières mises à jour

Sources

Sommaire

1) Généralité 2

Déf : Zoonose transmise par la tique et due principalement à Babesia divergens. Il s’agit d’un parasite protozoaire qui infecte les hématies.

Epidémiologie : données françaises,
– 15 cas d’infection à B. divergens rapportés (tous spénectomisé), quelques cas à Babesia microtii
– cas humains surviennent du mois d’avril au mois de novembre (activités des tiques plus intenses)
– séroprévalence moyenne de 2,6 %
– Vecteur : tique Ixodes ricinus (association possible avec borréliose de Lyme)

2) Diagnostic 2

Clinique Paraclinique
Syndrome pseudo-grippal
hémolyse avec CIVD 

atteintes neurologiques
Frottis sanguin
PCR

A ) Clinique

Forme classique : Syndrome pseudo-grippal
Formes sévères : atteintes médullaires et hépatiques, anémie hémolytique, ictère et hémoglobinurie

Chez l’immunodéprimé :
– Patient asplénique :  symptômes généraux +++ ; hémolyse avec CIVD ; atteintes neurologiques
–  Babésiose persistance ou cyclique (fièvre cyclique)

B ) Paraclinique

Frottis Sanguin

PCR  en cas de faible parasitémie

C ) Diagnostic différentiel

Autres zoonoses transmises par les tiques :
Borréliose de Lyme
– Méningoencéphalites à tiques
– Rickettsioses à tiques (groupe boutonneux)
Tularémie
– Anaplasmose granulocytaire humaine

3) Evolution 2

Evolution souvent favorable
Risque de forme sévère en l’absence de traitement

4) PEC 2

A ) Traitement

Azithromycine + Atovaquone pendant 7 à 10 jours (prolongé en cas de rechutes ou chez patients immunodéprimés)

B ) Prévention

Cf. fiche borréliose de Lyme.

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.