Cancer de l’hypopharynx

! Fiche non-relue par un tiers !

OncoORL
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 295

Dernières mises à jour
Sources
Sommaire

1) Généralité 1A

Déf : les cancers de l’hypopharynx font partie des cancers des VADS. Seules les caractéristiques propres à cette localisation sont développées dans cette fiche.

2) Diagnostic 1A

Clinique Paraclinique
± Lésions pré-cancéreuses blanches (papillomatose orale floride) ou rouge (Queyrat)
Gêne ou paralysie pharyngée, otalgie, dysphagie
Tumeur bourgeonnante, ulcérée
Histologie

A ) Clinique

  • Lésions précancéreuses 1B

> Lésions muqueuses blanches = papillomatose orale floride

Lésion pré-cancéreuse « quasi-obligatoire » !
Terrain : sujets > 60 ans, femmes ; 1 à 3 % des cancers transformés
Description : touffes de villosités ± allongées, blanches ou rosées
Evolution quasi-inéluctable vers un carcinome verruqueux, tumeur extensive et très récidivante touchant fréquemment les gencives

> Lésions muqueuses rouges = érythroplasies de Queyrat

Lésions pré-cancéreuses obligatoires !

Plaques rouges, souvent étendues, restant superficielles, d’aspect velouté à bords irréguliers. L’épithélium atrophique recouvre un réseau vasculaire télangiectasique. Elles sont souvent visibles avant l’apparition d’un cancer du voile du palais.

  • Aspects cliniques classiques

Il faut évoquer un cancer devant un lésion persistant > 10-15j, même asymptomatique (diagnostic précoce ++), survenant spontanément ou sur une lésion pré-cancéreuse, toujours à la même localisation.

> Signes d’appel : gêne pharyngée unilatérale à la déglutition, otalgie, dysphagie haute, paralysie laryngée.

> Lésions muqueuses : tumeur bourgeonnante, ulcérée, atteignant le sinus piriforme.

> Dissémination lymphatique régionale : ADP cervicale moyenne ± surinfectée

B ) Paraclinique

Histologie : carcinomes épidermoïdes ++

3) Evolution 1A

Survie à 5 ans : 20 %

4) PEC 1A

A ) Bilan

Voir la fiche Cancers des VADS pour reste du bilan. Une fois ce bilan réalisé, on peut établir le stade TNM.

TNM
T T1 : ≤ 2 cm
T2 : 2-4 cm
T3 : > 4 cm ou hémilarynx bloqué ou lyse limitée de la corticale interne du cartilage thyroïdien
T4 : extension en dehors du larynx ou cartilagineuse
N N1 : ≤ 3 cm, unique, homolatérale
N2 : 3-6 cm, homolatérale unique (N2a), multiples (N2b), bilatérales ou controlatérale(s) (N2c)
N3 : > 6 cm
M M1 : présence de métastases viscérales

B ) Traitement

La chimiothérapie adjuvante peut être utilisée dans un but de préservation d’organe.

Elle est suivie d’une radiothérapie en cas de bonne régression, ou d’un traitement chirurgical (pharyngolaryngectomie définitive avec évidement ganglionnaire bilatéral en monobloc) en l’absence de régression.

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.