Cholécystite aiguë

! Fiche non-relue par un tiers !


HGEInfectieux
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 274


Dernières mises à jour
Sources
Sommaire


1) Généralité 1

Déf : infection aiguë de la vésicule biliaire

Etiologies
Lithiase biliaire +++++
– Cholécystite alithiasique (rare, surtout multi-défaillance d’organes)

2) Diagnostic 1

Clinique Paraclinique
Syndrome infectieux (rarement, sd obstructif associé)
Echo : paroi vésiculaire > 4 mm

A ) Clinique

Signes habituels
– Fièvre, frissons
– Douleur abdominale prolongée en HCD, parfois défense abdominale

± Ictère (rare < 10%) en cas d’obstruction biliaire associée

B ) Paraclinique

Signes biologiques : hyperleucocytose à PNN

Echographie
– Epaississement de la paroi vésiculaire > 4 mm (diagnostic positif !), aspect feuilleté
– Présence du calcul
– Complications : abcès de paroi, épanchement périvésiculaire ou dilatation de la VBP

3) Evolution 1

Péritonite biliaire en cas de forme perforée et fistulisée (duodénum ou colon)

Iléus biliaire en cas de calcul volumineux

4) PEC 1

A ) Bilan

Hémocultures
BH et lipasémie

B ) Traitement

Médical : ATB probabiliste contre les germes intestinaux, large spectre, adapté dès que possible

Chirurgical
– Cholécystectomie en urgence, systématique
– Si calcul de la VBP associé : traitement chirurgical ou endoscopique (sphinctérotomie) dans le même temps ou secondairement avec drain cholédocien
image_pdf

Une réflexion au sujet de « Cholécystite aiguë »

  1. Pour la PEC chirurgical, le ref. appuie bien :
    « La cholécystectomie doit être réalisée en urgence. Il n’est pas souhaitable de « refroidir » la cholécystite et de différer l’intervention. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.