Dialyse

Néphro
Fiche réalisée sans plan prédéfini


Dernières mises à jour
Sources
Sommaire


1) Généralités 1

Déf : technique de filtration du sang, permettant :
– le contrôle des volumes liquidiens de l’organisme
– l’élimination les molécules toxiques (urée, créatinine…)
– l’équilibre hydro-électrolytique.

Types :
– hémodialyse : circuit extra-corporelle
– dialyse péritonéale : utilisation de la paroi abdominale comme filtre

Indications 0 :
> en cas d’IRén chronique
– DFG < 10 ml/min/1,73m2 chez le diabétique
– DFG < 5 ml/min/1,73m2 chez le non-diabétique

> en cas de pathologie aigüe (souvent associée à une IRén. aigüe)
– Hyperkaliémie menaçante non contrôlée
– OAP menaçante
Acidose métabolique sévère à trou anionique élevée
Acidose métabolique sévère à trou anionique normal et CI d’alcalinisation (à cause d’une surcharge hydrosodée)
– Persistance d’une insuffisance rénale avec urémie > 30 mmol/L

2) Caractéristiques 1

A ) Générales

Hémodialyse Dialyse péritonéale
Epidémio 90% des patients 10% des patients
Coût +++ +
Efficacité +++ +
Effets secondaires +++
Durée d’utilisation jusqu’à 20 ans quelques années

B) Réalisation pratique

Hémodialyse Dialyse péritonéale
Voie d’abord abord vasculaire (souvent fistule artério-veineuse*) cathéter de dialyse abdominale (installation chirg)
Rythme 3 fois par semaine (4-6h) drainage manuel en journée ou automatisé la nuit

* doit être réalisée plusieurs mois en avance !

C) Règles diététiques (patient chronique)

Les patients dialysés sont soumis à des règles diététiques :
– restriction hydrique (500mL + diurèse résiduelle)
– restriction sodée
– régime hyperprotéique 1,2 g/kg/j
– apport calorique 30-35 kcal/kg/j

haut de page

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !