Insuffisance surrénale aiguë

!! FICHE NON RELUE !!


Endocrinologie Urgences
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 243


Dernières mises à jour
Sources
Sommaire


1) Généralité 1

Déf : insuffisance aiguë en hormones surrénaliennes

Etiologies : cf étiologies des insuffisances surrénales chroniques.

Les causes génétiques et hémorragiques se révèlent souvent d’emblée par l’épisode aigu. Toute pathologie intercurrente à l’insuffisance surrénale lente peut être à l’origine d’une décompensation, la liste des facteurs de décompensation est donc très longue (vomissements, infections, tout geste invasif, stress psychique intense…)

2) Diagnostic 1

Clinique Biologique
Insuffisance surrénale connue ou diagnostic réalisé APRES traitement !
DEC Dosages hormonaux

A ) Clinique

Anamnèse : souvent insuffisance surrénale lente

Examen physique :

  • Signes de DEC, hypotension
  • Nausées, vomissements, douleurs abdo, diarrhée ++
  • Confusion, céphalées, crises convulsives, coma
  • Douleurs musculaires
  • Hyperthermie
  • Ictère persistant chez le nourrisson

B ) Paraclinique

Anomalies biologiques en cas d’insuffisance surrénale aigue :

  • Hémoconcentration, hyperkaliémie (si Addison)
  • Hyponatrémie, hypoglycémie
  • Acidose métabolique
  • Anémie, hyperlymphocytose, hyperéosinophilie
  • Hypercalcémie de concentration, rarement hyperCa vraie

3) PEC 1

A ) Traitement

Dès que le diagnostic est évoqué, urgence absolue +++, le traitement reste à adapter en fonction de la situation.

> Hydrocortisone : dose initiale 100mg IV ou IM ou SC (cf éducation thérapeutique), puis 100mg/j en continu à la seringue électrique ou 50mg IM toutes les 6h.

> Transfert en réanimation

> Correction des troubles hydro-électriques (remplissage vasculaire +/- vasopresseurs, correction glycémique, kaliémique et natrémique si besoin)

> Après l’épisode aigu, tripler la dose d’hydrocortisone (minimum 60mg/j en 3-4 fois) puis retour progressif à la posologie de base en quelques jours

B ) Surveillance

Elle concerne les paramètres habituels en réanimation et surtout le ionogramme, à répéter au bout de 4-6h en l’absence de normalisation.

haut de page

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !