Ischémie digestive chronique

Vascu HGE
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 223

Dernières mises à jour
– Octobre 2018 : ajout d’une ligne concernant le bilan (D-dimères) avec la source 2 (Vincent)
– Novembre 2016 : relecture (Thomas)
– Juillet 2016 : création de la fiche (Vincent)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 : CEMV 2015 (référentiel de médecine vasculaire)
2 : Diagnosis and treatment of peripheral arterial diseases (Guideline ESC / ESVS, 2017)
Sommaire
1) Généralité
2) Diagnostic
– A) Clinique
– B) Paraclinique
3) Evolution
– A) Histoire naturelle
– B) Complication
4) PEC
– A) Bilan
– B) Traitement


1) Généralité 1

Déf : Oblitération chronique des artères digestives

Physiopathologie : Le débit sanguin digestif représente 20 à 35% de la consommation en O2 de l’organisme. Les besoins métaboliques augmentent en période post-prandiale (H+1 et H+5 du bolus). En cas d’obstruction, l’apport supplémentaire d’O2 est impossible d’où l’hypoperfusion relative responsable des symptomes.

Epidémiologie : Maladie peu fréquente, touchant prioritairement les femmes (70%) et les sujets âgés

Etiologies : Athérome évolué +++

2) Diagnostic 1

Clinique Paraclinique
Douleur abdominale post-prandiale
Crainte de s’alimenter
Amaigrissement
Echo-doppler
Angio-TDM

A ) Clinique

Signes fonctionnels : Douleur abdominale post prandiale (claudication du grêle)
– Intense, à type de crampe
– Le plus souvent péri-ombilicale
– Installation 15-30 min après ingestion, puis disparition progressive en 1-2h
– L’intensité des symptômes dépend du volume et de la composition (lipidique ++) des aliments ingérés.

Il en résulte une crainte de s’alimenter (compensation antalgique).
± diarrhées, vomissements

Signes cliniques
– Amaigrissement secondaire ++
– Souffle abdominal (inconstant et peu sensible)
– Autres localisations athéromateuses

B ) Paraclinique

Echo-doppler du tronc coeliaque et des artères mésentériques : sténose / occlusion
Angio-TDM : lésions artérielles et retentissement digestif, voies de suppléance, diagnostic différentiel

3) Evolution 1

A) Histoire naturelle

Aggravation progressive des symptômes. Au début, le déclenchement de la douleur existe pour des repas très importants, puis pour des volumes de plus en plus modestes.

B) Complications

Ischémie digestive aigüe
Dénutrition progressive

4) PEC 1

A ) Bilan

Bilan athéromateux 1

Recherche d’insuffisance cardiaque (ETT et BNP) + D-dimères pour exclure une forme aiguë 2

B ) Traitement

Antalgiques / PEC nutritionnelle 0

Revascularisation possible : techniques endovasculaires (angioplastie-recanalisation) ou pontage chirurgical

image_pdf

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG ! (votre commentaire sera relu avant éventuelle publication)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.