Néphropathie vasculaire

Néphro Vascu
Fiche réalisée selon le plan OD
Item ECNi 260


Dernières mises à jour
Sources
Sommaire

!! URGENCES !!

Etiologie
Toute IRA !

Déf : Atteinte rénale d’origine vasculaire entraînant une insuffisance rénale organique.

1) Etiologie 1

On peut les séparer selon la chronologie
– causes d’insuffisance rénale aigüe (ou rapidement progressive)
– causes d’insuffisance rénale chronique

A) Aigüe

Etiologie Clinique Paraclinique
Maladie des embols de cholestérol Coro sur terrain vascu
Pupura nécrotique des orteils
Pas d’anomalie du sédiment urinaire
Syndrome inflammatoire, eosinophilie
± FO / biopsie cutanée d’un livedo
PBR si reste négatif
Syndrome hémolytique et urémique Contexte (chez l’enfant)
Protéinurie / hématurie
Anémie hémolytique et thrombopénie
copro (enfant)
PBR syst chez l’adulte
Occlusion artérielle aigüe Douleur lombaire + hématurie Imagerie
(pas de PBR)
Néphroangiosclérose maligne HTA maligne (PBR CI !!)
Vascularite * (selon pathologie) (selon pathologie)

* Les principales vascularites responsable de néphropathie vasculaire sont la sclérodermie et la périartérite noueuse (! PBR CI !)

B) Chronique

Etiologie Clinique Paraclinique
Maladie réno-vasculaire * Terrain athéromateux IRC type vascu
Imagerie = sténose bilatérale
Néphroangiosclérose bénigne HTA chronique ancienne IRC type vascu
Imagerie = rein atrophique sans sténose

* La maladie réno-vasculaire doit être bilatérale ou sur rein unique pour provoquer une insuffisance rénale ! Cela est rare dans les fibrodysplasie. 0

 2) Orientation diagnostique 0

Pour le diagnostic d’insuffisance rénale, cf fiche « Elévation de la créatininémie« .

A) Clinique 

 Chrono : pathologie aigüe ou chronique ?

Tableau aigü : les tableaux cliniques sont souvent très orientant ! Il faut toutefois
– déterminer le type organique de l’insuffisance rénale aigüe.
– éliminer les autres causes d’IRA organique.

Tableau chronique : la différence entre les 2 entités est plus difficile et se fait à l’imagerie

B) Paraclinique 

Etude du sédiment urinaire : tableau récapitulatif des principales pathologies

PBR : ssi
– SHU de l’adulte
– maladie des embols de cholestérol sans preuve au fond d’oeil ou à la biopsie de livedo
–  sclérodermie (?)

Imagerie (echo, TDM spiralé, angio-IRM ou artériographie) en cas d’insuffisance rénale chronique

haut de page

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !