Dysphagie

!! FICHE NON RELUE !!

HGE
Fiche réalisée selon le plan OD


Dernières mises à jour
Sources
Sommaire

!! URGENCES !!

EtioClinique
Ingestion de caustique
Corps étranger
Tuméfaction cervicale

Déf : Sensation de gène ou d’obstacle à la progression du bol alimentaire au cours de la déglutition.

1) Etiologies 1 haut

On distingue :
– causes organiques
– causes fonctionnelles
– à part, les dysphagie oro-pharyngée

  • Organique

Sténose tumorale
– cancer de l’oesophage ou du cardia
– compression tumorale externe (pulmonaire ou médiastinale)

Sténose non tumorale
– Peptique (complication d’un RGO avec oesophagite sévère)
– Caustique (complication d’une oesophagite caustique à 2-12 semaine)
– Radique (complication d’une radiothérapie)
– Corps étranger 0
– Anastomose post-chirurgicale 0

Oesophagite non sténosante (souvent odynophagie prédominante)
–  médicamenteuse (aspirine, AINS, chlorure de potassium…)
– infectieuse surtout chez l’immunodéprimé (Candida, CMV, Herpes)
– à éosinophile

Diverticule de Zenker chez le sujet agé

  • Fonctionnelle

Primitive
– achalasie
– maladie des spasmes diffus de l’oesophage
– oesophage casse-noisette

Secondaire
– pseudo-achalasie (secondaire à un cancer du cardia, la maladie de Chagas, …)
–  Maladie générale = sclérodermie, diabète, amylose…

  • Dysphagie oro-pharyngée 0

Atteinte ORL
– cancer des VADS
– angine, épiglottite
– corps étranger

Trouble neuro 
– AVC
– maladie dégénérative (SEP, SLA, maladie de Parkinson)
– syndrome de Guillain-Barré
– maladie neuro-musculaire (myasthénie, myosite)
– globus hystéricus (psy)

  • Synthèse
EtioCliniqueParaclinique
Sténose tumorale ou nonDysphagie d'aggravation progressive
souvent AEG
EOGD avec biopsie syst.
OesophagiteDysphagie d'aggravation progressive et odynophagie.
Terrain particulier
EOGD
Diverticule de ZenkerSujet agée, dysphagie haut située, retour d'aliment à la palpation cervicale TOGD
(EOGD dangereuse !)
Dysphagie fonctionnelleDysphagie paradoxale EOGD normal
TOGD + manométrie
écho-endoscopie
Dysphagie oro-pharyngéedysphagie type oro-pharyngée(selon suspicion)

2) Orientation diagnostique  haut

A) Clinique 1

> Eliminer une dysphagie oro-pharyngée (non traitée ensuite)

oro-phar.oes.
moment p/r à la déglutitionpendantaprès
siège de la gènecerv. hautrétro-sternale
fausse route nasale, déglutition répétéeOUINON

> Eliminer une urgence 0
– corps étranger
– ingestion de caustique
– tuméfaction cervicale (emphysème sous-cutanée signe de perforation)

> signes selon étio… 

B) Paraclinique 1

Bilan de 1ere intention (systématique)

Bilan
Endoscopie oesophagio-gastro-duodénale avec biopsie syst.
Remarque : en cas de suspicion de diverticule de Zenker, réalisation d’un transit oeso-gastro-duodénal en première intention 0

Examens de 2e intention

ExamenIndication
Transit OGD- sténose oesophagienne non franchie
- Suspicion de trouble moteur
- Diverticule de Zenker (1ere intention)0
Echo-endoscopie ou TDM- achalasie (recherche pseudo-achalasie)
- suspicion de compression extrinsèque
Manométrie oesophagienne- suspicion de trouble moteur de l'oesophage
Recherche Trypanosoma cruz- suspicion de maladie de Chagas (achalasie chez personne ayant vécu en Amérique du sud)

C) Synthèse 0

 

haut de page

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !