Insuffisance respiratoire chronique (OD)

Pneumo
Fiche réalisée selon le plan OD
Item ECNi 204


Dernières mises à jour
Sources
Sommaire

!! URGENCES !!

Etiologie / Clinique / Paraclinique
(Aucune)

Déf 0 :  Incapacité de l’appareil respiratoire à assurer l’hématose. Il se traduit par une dyspnée avec PaO2 < 60 mmHg en air ambiant.

« Le diagnostic d’IRC est affirmé par la mesure des gaz du sang artériel mettant en évidence une PaO2 < 70 mmHg (valeur totalement arbitraire qui donne plus un ordre de grandeur qu’un chiffre à retenir » 1

1) Etiologies 1 

 Peuvent être séparé selon les données de la spirométrie

    • Trouble ventilatoire obstructif TVO
Etiologie Clinique Paraclinique
BPCO ± Bronchite chronique (toux + expectoration) Patient « bleu bouffi » ou « rose poussif » TVO non réversible
Dilatation des bronches Bronchite récidivante Hippocratisme digitale TV souvent mixte
TDM ++
Asthme à dyspnée continue   TVO réversible
Emphysème Distension thoracique TVO non réversible Compliance augm. et DLCO dim.
Mucoviscidose Expectoration Génétique, TV souvent mixte
    • Trouble ventilatoire restrictif TVR
Etiologie Clinique Paraclinique
Pneumopathie interstitielle diffuse   TVR, DLCO dim.
Fibrose   TVR
Atteinte mécanique de la cage thoracique*   TVR CPT et CRF dim.
Trouble neuro-musculaire¤   TVR CPT dim. avec CRF normale

* Principales atteintes mécanique
– cyphoscoliose, syndrome obésité-ventilation
– séquelle de pleurésie purulente
¤ Principales maladies neuro-musculaire
– Paraplégie, accident vasculaire cérébral
– sclérose en plaque et sclérose latérale amyotrophique
– mysathénie, myopathie
– atteinte phrénique (diabète, alcool, infection, traumatisme…)

Etiologie Clinique Paraclinique
HTP idiopathique   EFR normal (diagnostic d’élimination)
HTP secondaire*   EFR normal (autre selon cause)

* Causes d’HTP secondaires
– embolie pulmonaire multiple
– connectivite
– VIH

2) Orientation diagnostique 0

A) Clinique 1

Anomalie morphologique
– distension thoracique orientant vers une cause obstructive
– atteinte mécanique (restrictive)

Signes étiologiques spécifiques.

B) Paraclinique 0

Bilan étio d’un patient insuffisant respiratoire chronique
EFR – DLCO – RxT – ETT ± GDS – TDM

C) Synthèse 0

254 IResp chr

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !