Insuffisance respiratoire chronique (OD)

Pneumo
Fiche réalisée selon le plan OD
Item ECNi 204


Dernières mises à jour
Sources
Sommaire

!! URGENCES !!

Etiologie / Clinique / Paraclinique
(Aucune)

Déf 1a :  Incapacité de l’appareil respiratoire à assurer l’hématose. Il se traduit par une dyspnée avec PaO2 < 70 mmHg en air ambiant (« valeur totalement arbitraire qui donne plus un ordre de grandeur qu’un chiffre à retenir »1)

1) Etiologies 1a 

Importance des données de la spirométrie. Peuvent être classés selon 3 mécanismes

    • Trouble de l’échangeur pulmonaire
Etiologie Clinique Paraclinique
BPCO ± Bronchite chronique (toux + expectoration) Patient « bleu bouffi » ou « rose poussif » TVO non réversible
Dilatation des bronches Bronchite récidivante
Hippocratisme digitale
TV souvent mixte
TDM ++
Asthme à dyspnée continue   TVO réversible
Emphysème Distension thoracique TVO non réversible0
TLCO dim.
Compliance augm0
Pneumopathie interstitielle diffuse TVR
TLCO dim.
Mucoviscidose Génétique,
TV souvent mixte
Fibrose
 Toux sèche TVR
Bronchiolite TVO
    • Trouble lié à une anomalie de la pompe ventilatoire
Etiologie Clinique Paraclinique
Atteinte mécanique de la cage thoracique*   TVR
TLCO normal
CPT et CRF dim. 0
Trouble neuro-musculaire*   TVR
TLCO normal
CPT dim. avec CRF normale 0
Anomalie de la commande centrale* ?

*Pathologie de la cage thoracique 1b : cyphoscoliose, spondylarthrite ankylosante, fibrose ou calcification pleurale, epanchement pleural, obésité…

* Altération de la fonction neuromusculaire 1b : poliomyélite, SLA, syndrome de Guillain-Barré, porphyrie aiguë intermittente, myasthénie, botulisme, atteinte des muscles respiratoires (diaphragme)

*Anomalie de la commande centrale 1b
– Dysfonction cérébrale : Infection, traumatisme, tumeur, AVC, sédatif
– Dysfonction des centres respiratoires : traumatisme médullaire cervicale, sclérose en plaque, parkinson, tétanos, sédatif…
– Dysfonction des recepteurs périphériques : Endartérectomie carotidienne bilatérale, syringomyélie, dysautonomie, tétanos…

    • Maladie vasculaire pulmonaire = Hypertension pulmonaire
Etiologie Clinique Paraclinique
HTAP  dyspnée isolée
Pas de TV à l’EFR
TLCO dim
(diagnostic d’élimination)
HTP secondaire  dyspnée isolée
Pas de TV à l’EFR
TLCO dim
(autre selon cause)

 

2) Orientation diagnostique 1a

A) Clinique

Souvent signes évocateurs (cf tableau étio), notamment
– Anomalie morphologique
– Auscultation pulmonaire

B) Paraclinique

EFR +++ : recherche d’un trouble ventilatoire obstructif, restritif ou mixte ; mesure du transfert de l’oxyde de carbone (TLCO)

Imagerie : RxT ++, parfois suffisante (déformation). Souvent TDM

GdS : systématique pour le diagnostic. La présence d’une acidose respiratoire (+/- compensée) peut orienter. Elle est
– précoce dans les causes liées à une anomalie de la pompe
– tardive dans les causes liées à un trouble de l’échangeur
– inexistante dans l’HTP

Echo cardiaque (syst.) : recherche d’une hypertension pulmonaire (+bilan de gravité / recherche de complication )

C) Synthèse

source : cf 1a

Une réflexion au sujet de « Insuffisance respiratoire chronique (OD) »

  1. Quelques remarques :
    – l’étio fibrose n’est étonnamment pas cité dans la liste des étio du CEP (mais apparait dans le texte à plusieurs reprise). A contrario, une étio « bronchiolite » est notée : à quoi correspond-elle ?
    – Le ref de néphro est le seul à bien détaillé les causes lié à la pompe ventilatoire dans l’item acidose respiratoire. Il a donc été utilisé ici.

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !