Pied diabétique

!! FICHE NON RELUE !!

EndocrinoDermato
Fiche réalisée sans plan prédéfini
Item ECNi 245


Dernières mises à jour
Sources


Déf 0 : complication cutanée (± profonde) au niveau des pieds d’un patient diabétique

Epidémiologie 1 : 1/10 des patients diabétique risque de subir une amputation d’orteils

Physiopath 1 : Plaie initiale mécanique, qui s’aggrave en raison d’une neuropathie et/ou d’une artériopathie, ± associé à une infection

Classification du « risque podologique » 1(=risque de faire une plaie chronique)

Grade Description
0 absence de neuropathie sensitive et d’artériopathie
1 neuropathie sensitive isolée
2 neuropathie ET artériopathie ou déformation des pieds
3 ATCD d’ulcération ou d’amputation

Prévention des plaies 2
– examen des pieds par le médecin
– information au patient ++
– soins de pédicure (4x /an si grade 2 ; 6x /an si grade 3)
– port d’orthèse, correction anomalie bio-mécanique, PEC d’une AOMI…

Info à donner aux patients : prévention des plaies du pied diabétique 1

« Eviter les situations qui mettent le pied en danger :
– ne pas marcher pieds nus, par exemple à la plage ;
– ne pas couper les ongles, mais plutôt les limer ;
– ne pas enlever les cors ou les callosités avec des instruments tranchants, mais les poncer ;
– ne pas utiliser de substances corrosives telles que des coricides ;
– ne pas utiliser de bouillotte ou de coussin électrique pour se réchauffer les pieds ;

Favoriser les méthodes qui protègent le pied :
– inspecter les pieds chaque jour, avec l’aide d’un miroir si nécessaire ;
– vérifier en y passant la main ou en les secouant l’absence de corps étranger dans les chaussures avant de les enfiler, surtout si le patient est à risque de pied diabétique ;
– laver les pieds chaque jour à l’eau tempérée et les sécher soigneusement, surtout entre les orteils ;
– hydrater les pieds quotidiennement en cas de sécheresse de la peau (crème hydratante) ;
– recourir régulièrement à des soins de pédicurie auprès d’un professionnel ayant l’habitude de suivre les patients diabétiques. Une ordonnance doit être remise avec ces indications (niveau de risque et nombre de consultations) ;
– porter des chaussures adaptées en cuir, larges, avec des semelles souples, sans brides ou lanières, sans coutures intérieures, et fermées ; le fait que la chaussure soit confortable n’est pas une garantie de qualité ;
– changer de paire de chaussures dans la journée ; ne porter les nouvelles chaussures que durant une heure les premiers jours et inspecter les éventuels points de frottement ;
– porter des chaussettes de coton, de laine ou de soie, si possible ; les changer tous les jours ;
– éviter les élastiques qui serrent le mollet. »

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.