Syndrome mononucléosique

HématoInfectieux
Fiche réalisée selon le plan OD
Item ECNi 213


Dernières mises à jour
Mars 2019 : Relecture + mise à jour avec les référentiels d’hématologie (SFH 3è édition 2018) et d’infectiologie (ECN Pilly 2018) (Beriel)
Novembre 2012 : création de la fiche (Thomas)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1A : SFH 3è édition 2018 – item 213 (référentiel des enseignants d’hématologie, version 2010 disponible en ligne)
1B : ECN Pilly 2018 – item 213 (référentiel des enseignants d’infectiologie)

Urgences
Terrain Cliniques
Femme enceinte
Immunodéprimé

Déf 1A : Hyperlymphocytose polymorphe, bénigne, fréquente.

Diagnostic positif 1A :

Signes cliniques : asymptomatique ++, les signes sont fonctions de l’étiologie.

Signes paracliniquesHémogramme + frottis sanguin

Hyperleucocytose modérée ( Jusqu’à 30 G/L) composée de :
– Plus de 50% de lymphocytes
– Plus de 10% de grandes cellules lymphoïdes, polymorphes, hyperbasophiles ( cellules lymphoïdes atypiques ou grandes cellules mononuclées bleutées, ce sont des lymphocytes T activées en réponse à un agent infectieux)
– +/- thrombopénie  modérée

1) Etiologie 1A

  • Principales
Etiologie Clinique Paraclinique
Mononucléose infectieuse (infection à EBV) – chez l’ado, contage par salive
– Typique : syndrome pseudo-grippal, angine érythémateux ou érythématopultacée +/- purpura pétéchial du voile, ADP cervicales, +/- SMG et HMG, rash cutané (si prise d’ampicilline ++)
sero EBV (Ac anti-VCA)
Cytomégalovirus (CMV)

Terrain 1B :adulte jeune
incubation : 3 semaines
Asymptomatique ++
Fièvre prolongée, SMG, Ictère, toux sèche et quinteuse
Pas d’ADP
Attention si femme enceinte ou ID

Séro +/- PCR
Toxoplasmose
Asymptomatique ++
Asthénie, ADP cervicales postérieures (rarement généralisées), fièvre
Attention si femme enceinte ou ID
Séro +/- PCR
VIH FdR IST séro VIH
  • Autres 1B
virale : ROR, varicelle, herpès, hépatite A, primo infection par VHB et VHC, Dengue 1A , infection par les adénovirus …
bactérienne : brucellose, mycoplasme, fièvre typhoïde, rickettsiose, syphilis secondaire, etc.
> parasitaire  1A : paludisme
> allergie médicamenteuse +/- DRESS syndrome (beta-lactamine, sulfamide)
Immunologique 1AMaladie sérique, Maladie du greffon contre l’hôte, Maladies auto-immunes

 2) Orientation diagnostique

A) Clinique 1A

Il existe peu de signes spécifiques à chaque étio, en dehors du terrain.

Attention au terrain à risque ! Grossesse et ID !

B) Paraclinique 1B

Bilan de 1ère intention

Bilan de 1ere intention en cas de syndrome mononucléosique
MNI-test ± séro EBV si MNI-test négatif
si facteur de risque : séro VIH 0
si terrain à risque : séro CMV, toxo, rubéole 0

Bilan de 2e intention : séro CMV, VIH et toxo

C) Synthèse 0

Arbre diagnostic à mettre à jour. 334 Syndrome mononucléosique

Une réflexion au sujet de « Syndrome mononucléosique »

  1. La place du MNI-test semble controversé :
    – en première intention dans le Pilly, avec une sensibilité et une spécificité assez bonne
    – non recommandé dans le référentiel de la SFH car trop de faux positif (séro EBV directement)

    Il y a-t-il un risque de Paludisme devant un syndrome mononucléosique isolé ? Il n’en ai pas du tout fait mention dans le pilly.

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG ! (votre commentaire sera relu avant éventuelle publication)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.