Tétanos

! Fiche non-relue par un tiers !


Infectiologie
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 156


Dernières mises à jour
Sources
Sommaire


1) Généralité 1

Déf : toxi-infection aiguë liée au Clostridium Tetani, producteur d’une neurotoxine

Epidémiologie
– Rare en France, 95 cas déclarés entre 2005 et 2014. Prédominance de femmes âgées.
– Dans le monde, le tétanos néonatal est la cause de 150.000 décès / an (OMS)

Physiopathologie
– Contamination par des spores de toute plaie cutanéo-muqueuse (pays industrialisés)
– Transmission mère-enfant à l’accouchement (pays à ressource limitée ++)

2) Diagnostic 1

Clinique
Trismus puis spasmes musculaires généralisés, contexte de plaie

A ) Clinique

Anamnèse : effraction cutanéo-muqueuse chez une personne non ou mal vaccinée.

Examen physique : spasmes musculaires, prédominant à la mâchoire initialement (= trismus), puis généralisés.

NB : hormis dans le cas d’une plaie faciale (forme céphalique pure), le trismus est un signe de tétanos généralisé !

B ) Paraclinique

Pas d’examen complémentaire pour le diagnostic. Des tests de détection rapide d’anticorps sont à l’essai pour vérifier le statut vaccinal et limiter les prescriptions d’immunoglobulines.

Si la plaie n’est pas cicatrisée lors d’un trismus, prélèvement local pour le diagnostic rétrospectif (culture ± recherche de toxine par PCR et recherche de l’effet toxinogène par injection à la souris ssi CNR)

3) Pronostic 1

Taux de létalité = 30%

4) PEC 1

A ) Bilan

> Vérifier le statut vaccinal : à l’aide d’un carnet de vaccination ou autre document médical si possible

> Evaluer le risque de la blessure : une plaie sera considérée comme majeure si elle remplit l’un des critères suivants
– Etendue
– Pénétrante
– Avec corps étrangers
– Traitée tardivement
– Au contact de la terre (C. Tetani étant un germe tellurique)

B ) Traitement

! Maladie à déclaration obligatoire ! (formes généralisées uniquement)

  • Traitement de la plaie

Désinfection ± parage si nécessaire (corps étrangers, parties nécrotiques)
Puis suture ssi le parage est satisfaisant. Proscrire les pansements occlusifs.

  • Traitement anti-tétanique (pour un patient dont le statut vaccinal n’est potentiellement pas à jour)

Vaccination à valence tétanique immédiate. Programmer les rappels suivants : tous les 20 ans entre 25 et 65 ans puis tous les 10 ans.

± Immunoglobulines humaines anti-tétaniques, 250 UI si plaie majeure, à l’autre bras

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.