Tumeur endocrine gastrique

! Fiche non-relue par un tiers !

OncoHGE
Fiche réalisée sans plan prédéfini
Item ECNi 300


Dernières mises à jour
Sources
Sommaire

1) Généralité 1A

Type anapath : carcinome ± différencié (sporadique)

2) Diagnostic 1A

A ) Diagnostic positif

Facteurs de risque 1B
Maladie de Biermer (> 50% 1A) : destruction des cellules pariétales, achlorhydrie, hypergastrinémie réactionnelle stimulant la prolifération des cellules ECL (cellules endocrines du fundus)
– Néoplasie endocrinienne multiple de type 1 (NEM1) : stimulation des cellules ECL par le gastrinome (Zollinger-Ellison)
– Formes sporadiques

Le diagnostic, la classification et la dénomination de ces tumeurs (sécrétant principalement dans le cas de l’estomac de l’histamine, de la gastrine ou de la sérotonine) rejoint celle des tumeurs neuroendocrines du pancréas.

3) Evolution 1A

Les tumeurs endocrines survenant dans le cadre d’une maladie de Biermer sont souvent multiples, de petite taille, et d’évolution lente, elles métastasent exceptionnellement.

Certaines tumeurs endocrines sporadiques, notamment les carcinomes peu différenciés, sont de mauvais pronostic.

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.