Ulcération et érosion des muqueuses

Dermato
Fiche réalisée selon le plan OD


Dernières mises à jour

Sources
Sommaire

!! URGENCES !!

EtiologieClinique
Neutropénie-

Déf :
– érosion : perte de substance superficielle, ne laissant pas de cicatrice
– ulcération : perte de substance profonde laissant une cicatrice.
La différence clinique entre ces 2 entités est difficile et peu utile.

 

1) Etiologie haut

Toutes les étiologies peuvent atteindre les muqueuses buccales et génitales.

  • Infectieuses
L’érosion porte le nom de chancre. Prédomine à la région génitale.
EtiologieClinique : chancreClinique : autres SF Paraclinique
Herpèspolycyclique, douloureux, inflammatoire. Fait suite à une éruption véiculeuse.fièvre, leucorrhée, ADP inflammatoire locale.culture sur prélèvement (si 1er épisode)
Syphilis primaire (3 semaine après le contage)unique, induré, indolore, propre (forme atypique fréquente)ADP régionaleexamen direct (microscope à fond noir) et sérologie syphilis.
VIH (primo infection ou maladie opportuniste))aphtoïdefièvre, arthromialgie, exanthème morbilliforme...sérologie VIH
Chancre mou (Haemophilus ducreyi)inflammatoire, profond, non induré, sale et douloureux.ADP régionale évomuant vers la fistulation en 8-10jculture ou PCR sur prélèvement
maladie de Nicolas-Favre (Chlamydia trachomatis)paucisymptomatiqueADP régionale évomuant vers la fistulation en 8-10jculture ou PCR sur prélèvement
Donovanose (Calymmatobacterium granulomatis)rouge vif, indolore, surélevé-examen direct (corps de Donovan)
Remarque : autres causes infectieuses non IST = varicelle, coxsackie, tuberculose

 

  • Non infectieuses
Prédomine à la région buccale
EtiologieClinique : lésionClinique : autres SFParaclinique
Aphtose idiopatique bénignedouloureux, petit, fond jaune cerné d'un liseré rouge, souple. Durée max 8-10j--
Aphtose complexe *>2 aphtes récidivantsselon étio sous jacenteselon étio sous jacente
Médicamentaphtoïde. inportance de l'anamnèse-
Traumatisme local ¤unique, douloureux, contours irrégulier, nécrose jaunâtre--
Carcinome baso-cellulaireindurée, indolore, saignant au contact. Durée > 2 semaines !ADP régionale tumoralehistologie
Neutropénie??signes d'aplasieNFS en urgence
maladie buleuse auto-immune??. Durée supérieure à 2 semaines.??histologie

* causes d’aphtose complexe :
– entérocolopathie dont la maladie coeliaque et la maladie de Crohn
– carence en fer, folate ou vitamine B12
– maladie de Behçet
– autres maladies de système  (lichen érosif, erytherme polymorphe, LED, Wegener)

¤ causes d’ulcérations traumatiques :
– prothèse inadaptée
– traumatisme dentaire
– contact caustique ou thermique

 

 2) Orientation diagnostique haut

A) Clinique 1

Eliminer l’urgence (rare) : neutropénie

Anamnèse : recherche des FdR d’IST

Clinique : examen
– de la lésion
– des autres muqueuses
– régional (ADP) et général.

Remarque : principales caractéristiques cliniques des chancres :

EtiologieType de lésionDouleurTerrain
Herpèspolycyclique++++/- ATCD
Syphilisindurée, propre-
VIHaphtoïde+/-
Chancre mouprofond, sale++prostitution. Homme
Maladie de NFpauci-symptomatique-homosexuel
Donovanoserouge vif-tropical

B) Paraclinique

Selon la localisation :

Ulcération buccale 1 : prélèvement (avec histo + microbio) ssi
– forme atypique
– FdR d’IST
– lésion supérieure à 2 semaines
(si aphtose complexe, bilan selon suspicion)

Ulcération génitale 2 : bilan systématique sauf récidive d’herpès  

Bilan systématique (ulcération génitale)
Prélèvement avec examen direct au microscope à fond noir et culture herpès
sérologie syphilis et VIH
+/- selon contexte : examen direct au Giemsa et culture/PCR chancre mou et mladie de NF.

 

C) Synthèse 0

haut de page

4 réflexions au sujet de « Ulcération et érosion des muqueuses »

    • Ce chapitre n’est plus vraiment intégré dans un item ECNi, mais il est encore traité dans les dernières éditions des collèges de gynéco-obst. et de dermato

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !