Vomissement de l’adulte et l’enfant

!! FICHE NON RELUE !!

HGE
Fiche réalisée selon le plan OD
(voir vomissement du nourrisson)


Dernières mises à jour
Sources
Sommaire

!! URGENCES !!

EtioClinique
Sd occlusif
Sd méningé
HTIC
Trouble endocrino-métabolique aigüe
SCA
Glaucome aigü
Complication grave
Trouble de la conscience

Déf : Rejet actif du contenu gastrique par la bouche par contraction de la musculature abdominale et respiratoire. Ils sont souvent précédés de nausées.

1) Etiologies haut

A) Vomissement aigü (<7j)

  • Cause abdominale
EtioCliniqueParaclinique
Gastro-entérite aigüeSd infectieux avec diarrhée-
Occlusion digestiveVomissement d’aliment partiellement digéré, nauséabond
Triade clinique
+/- imagerie
Douleur abdominale diverseDouleur localiséeécho
  • Causes neurologiques
EtioCliniqueParaclinique
Maladie vestibulaireSd vestibulaire-
Méningite et hémorragie méningéeSd méningé+/- TDM ; PL
HTICVomissement en jet, matinaux, sans nausée
signe de localisation, trauma récent
TDM cérébral
MigraineCrise typique connue-
  • Causes endocrino-métabolique
EtioCliniqueParaclinique
Acidocétose diabétiqueGlycémie
Insuffisance surrénale aigüe
Insuffisance rénale aigüecréatininémie
HypercalcémieCalcémie
HyponatrémieNatrémie
HyperthyroïdieSignes de thyrotoxicoseTSH, T4
  • Autres causes
EtioCliniqueParaclinique
Toxiques * Vomissement matinaux à jeun de liquide glaireux (pituite)-
Grossesse (T1)Signes sympathiques de grossessehCG
SCA (inférieur)FdR CVECG
Mal des transportsInterrogatoire-
Glaucome aigüoeil rouge et douloureux avec baisse de l'AV
Post-op ou radiothérapieInterrogatoire-
* Principaux toxique responsable de vomissement :
– chimiothérapie
– alcool et nicotine
– médicament = antibiotique, digitalique, opiacés, Lévodopa, quinine, colchicine, dérivés de l’ergot de seigle et de la théophylline, salicylés

B) Vomissement chronique (>7j)

EtioCliniqueParaclinique
Occlusion digestiveVomissement d’aliment partiellement digéré, nauséabond
Triade clinique
Imagerie
GastroparésieTerrain diabétique, amylose ou sclérodermie-
TCAVomissement provoqué
Terrain psy
Dg d'élimination
PsychogèneVomissement per/post-prandiaux immédiat
Terrain anxieux
-
HTIC chroniqueVomissement en jet, matinaux, sans nausée
signe de localisation, trauma récent
TDM cérébral
EpilepsieCrise épileptoïde+/- imagerie
Causes endocrino-métabolique et toxique (cf aigü)(selon cause)Examen biologique
GrossesseSignes sympathique de grossessehCG

2) Orientation diagnostique haut

A) Clinique 1

Caractéristique du vomissement
– Aigu ou chronique
– Type (alimentaire, bilieux, fécaloïde)
– Horaire par rapport au repas

Signes fonctionnels et clinique associés : le vomissement est rarement au premier plan et encore plus rarement isolé !

B) Paraclinique 1

Aucun bilan étiologique n’est systématique ! A réaliser selon suspicion clinique

C) Synthèse 0

345 Vomissement

3) PEC 1 haut

A) Bilan

Les vomissements chronique ou sur terrain fragile sont à risque de complications, à rechercher à l’examen clinique et au besoin par des examens complémentaires (non systématique)

ComplicationCliniqueParaclinique
Trouble hydro-électrolytique (alcalose métabolique, hypoCl et hypoK, hyperNa et IRénale fonctionnelle) Signe de déshydratation, perte de poids, AEG.
Terrain à risque (sujet agé, diabétique, insuffisant cardiaque ou rénal)
Vomissement chronique
Iono sanguin
Bilan rénal
Gaz du sang
Syndrome de Mallory-WeissHématémèse suite à des vomissement répétésEOGD
Rupture de l’oesophageDouleur thoracique +++
Dyspnée, emphysème sous-cutané
TDM thoracique
Pneumopathie d'inhalationSujet âgé / trouble de la conscience
Signe de pneumonie
RxT
Oesophagite
Hémorragie sous-conjonctivaleOeil rouge non douloureux sans baisse AV-
DénutritionVomissement chroniqueBilan dénutrition
Pbl d'observance médicamenteuseInterrogatoire+/- bilan (selon mdct)

Indication à une hospitalisation en Urgence
– Urgence étiologique
– Trouble hydro-électrolytique nécessitant une PEC parentérale (trouble sévère ou vomissement incoercible)
– Trouble de la conscience
– Impossibilité de prendre un médicament indispensable PO
– Complication grave ou décompensation de tare

B) Traitement symptomatique

En premier lieu, PEC étiologique et des complications.

Les anti-émétiques ne doivent être utilisés que si persistance des vomissements malgré PEC étiologique. 3 médicaments utilisables en première intention :
– Métoclopramine : neuroleptique avec effet anti-dopaminergique et cholinergique central et périphérique (poso = 5-40mg/j PO-IV-im)
– Dompéridone : neuroleptique avec peu d’effet centraux. (poso = 10-80mg/j PO-sublingual)
– Métoprimazine : classe des phénothiazines. Activité anti-dopaminergique périphérique élective.(poso = 15-30mg/j PO ; 10-20mg/j IV-im)

Remarque : la PEC des vomissements induits par une chimiothérapie est particulière !

haut de page

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !