Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu

Métabolisme phospho-calcique

Une Fiche MedG réalisée sans plan prédéfini
X Fiche non-relue par un tiers, créée le 30/06/16.

Méd. Interne - Néphro - Endocrinologie
Item ECNi 265-266

A) Fonctions du calcium et du phosphore

  • Calcium

Répartition
- Stock osseux (1100g soit 99%) : sous forme de cristaux d’hydroxyapatite, seule une petite partie est mobilisable par les hormones (PTH et 1,25-OH-vitamine D)
- Calcium intracellulaire (10g)
- Calcium sanguin : ionisé = libre (50%), lié à l’albumine (40%) ou complexé aux anions (10%)

La mesure de la calcémie pose des problèmes spécifiques traités dans la fiche Physiologie hydro-électrolytique

Fonctions : le calcium joue souvent un rôle de second messager
- Signalisation et métabolisme cellulaire : sécrétion hormonale, contraction musculaire notamment cardiaque
- Transmission de l’influx nerveux : effet antidépresseur, facilite l’effet cholinergique (mémoire et apprentissage)
- Coagulation
- Minéralisation de l’os

  • Phosphore

Dans l’organisme il est présent sous forme de phosphate PO43-, c’est de cette molécule qu’on parle ici.

Répartition
- Stock osseux dans les cristaux d’hydroxyapatite (90%)
- Phosphates intracellulaires (9%)
- Phosphates sanguins (1%)

Fonctions
- Signalisation et métabolisme cellulaire : lié aux nucléotides (ATP…), ou aux protéines (la phosphorylation est l’une des principales modifications post-traductionnelles)
- Equilibre acido-basique
- Minéralisation de l’os

B) Régulation

Elles portent avant tout sur le maintien de la calcémie dans les valeurs normales. La phosphorémie est essentiellement dépendante des apports alimentaires.

> Parathormone (PTH) : hypercalcémiante, hypophosphorémiante

Origine : synthèse par les cellules parathyroïdiennes

Régulation : Inhibition par le Ca et le Mg ionisés, et la vitamine D active

Note : le magnésium peut avoir des effets paradoxaux sur la calcémie. Normalement, il se lie à au récepteur calcique avec une affinité bien plus faible mais les mêmes effets que le Ca2+, une hypomagnésémie aiguë entraine donc une hypercalcémie (levée d'inhibition de la PTH). Mais une hypomagnésémie chronique induit paradoxalement une hypocalcémie PTH-dépendante ; cela s’explique à l’échelle cellulaire par interférence sur le système de sécrétion des granules de PTH.

Effets
- Os : ostéolyse, libération de Ca et de PO4
- Rein : excrétion proximale de PO4 et la réabsorption distale de Ca + synthèse de vitamine D active par augmentation de la production rénale de 1-α-hydroxylase

> 1,25OH-vitamineD : hypercalcémiante, hyperphosphorémiante

Origine : apports alimentaires, ou synthèse de vitD3 à partir de dérivés du cholestérol sous l’effet des UV-B sur la peau puis ajout de groupements OH dans le foie puis dans le rein dans tous les cas

Régulation : stimulation par la PTH, inhibition par le Ca

Effets
- Intestin : absorption intestinale de calcium, magnésium, phosphates et autres minéraux
- Os : ostéolyse (à dose élevée, ostéosynthèse à dose physiologique 0), libération de Ca et de PO4
- Rein : réabsorption de Ca et de PO4

> Calcitonine : son effet hypocalcémiant chez l’homme est anecdotique, l’enjeu pour l’organisme étant plutôt de conserver un pool de calcium

C) Apports alimentaires

Calcium : produits laitiers, lentilles, épinards, fruits secs… Les besoins en calcium varient selon de nombreux paramètres, l’apport recommandé est généralement > 800 mg/jour.

Vitamine D : vitD2 = ergocalciferol d’origine végétale et surtout vitD3 = cholécalciférol d’origine animale, en tête l’huile de foie de morue, les poissons… L’apport recommandé est de 5 µg (200 UI) / jour

Phosphore : les bonnes sources de protéines fournissent également du phosphore en quantité (graines de tournesol / de courge, poissons, viandes…). L’apport recommandé chez l’adulte est de 700 mg / j.

0 commentaires

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !

Notes pour les commentaires : nous somme très heureux de recevoir des commentaires. Cependant, nous tenons à préciser que : 1- nous ne sommes pas des spécialistes ; 2- comme vous, nous recherchons les réponses sur le net ; 3- nous sommes très peu et ne pouvons donc pas répondre systématiquement. N’hésitez donc pas, si une information dans la fiche manque, à poser la question et y répondre vous-même après recherche ! Merci ! 

Espace utilisateur

     

Fiches perso (se connecter)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.

 

 

 

Bibliothèque
Liens externes associés


Recommandations et référentiels

• SNFMI-CEMI 3e édition (Référentiel des enseignants de Médecine interne - 2019) [Indisponible en ligne] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.
• CEEDMM - Désordres hydroélectrolytiques : hypocalcémie, dyskaliémie, hyponatrémie (Référentiel des enseignants d’Endocrinologie - 2019) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2016]
CUEN - Anomalies du bilan de l’eau et du sodium (Référentiel des enseignants de Néphrologie - 2018)
CUEN - Anomalies du bilan du potassium (Référentiel des enseignants de Néphrologie - 2018)
CUEN - Désordre de l’équilibre acide-base (Référentiel des enseignants de Néphrologie - 2018)
CUEN - Hypercalcémie – hypocalcémie (Référentiel des enseignants de Néphrologie - 2018)
Quelle anomalie radiologique osseuse pour quelle anomalie du métabolisme phosphocalcique chez l’enfant (Fiche de synthèse - PaP en pédiatrie, 2018)


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

(Section vide)

Un doc. est absent ?
Vous ne trouvez pas l’info ?

Dites le-nous !
et

Formulaire de contact destiné à la gestion des liens externes. Pour tout autre sujet, merci d‘utiliser ce formulaire

Problème*
Il n‘existe pas de lien „reco“ pour cette ficheJe connais un document non référencéUn lien comporte une erreur ou est cassé

Je propose un nouveau lien (Entrez un URL)

Vos coordonnées
Pour vous demander des précisions ou vous remercier ! Votre adresse de messagerie ne sera pas enregistrée


Un doc. est absent ?
Vous ne trouvez pas l’info ?

Dites le-nous !
et

Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu