Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Sémiologie
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu

> La Fiche

Désolé, le sommaire automatique n'est pas (encore) disponible pour cette fiche.

> Les Commentaires

> Mon Espace Perso

> Ailleurs sur MedG

> La Bibliothèque 

 

M

Navigation

Cancer du col de l’utérus

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
X Fiche non-relue par un tiers, créée le 01/04/19.

Oncologie - Gynécologie
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 297


Dernières mises à jour
Avril 2019 : mise à jour de la source CNGOF, modifications mineures (Vincent)
Janvier 2018 : création de la fiche (Vincent)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1A : CNGOF 4e édition 2018 – item 297 (référentiel de gynécologie – indisponible en ligne, lien vers l’édition 2015)
1B : CoPath 2013 – item 297 (référentiel d’anatomie pathologique)
Sommaire
1) Généralité
2) Diagnostic
– A) Clinique
– B) Paraclinique
– C) Diagnostics différentiels
3) Evolution
4) PEC
– A) Bilan
– B) Traitement

1) Généralité 1A

Dans la majorité des cas, le cancer du col utérin est l’évolution d’une infection génitale à HPV, en moyenne 15 ans après la première transformation cellulaire. C’est dans cette fiche que sont décrits les aspects cliniques bénins (condylomes), les modalités de dépistage et les lésions pré-cancéreuses.

Epidémio
- 2e cancer dans le monde, 11e en France
- Incidence (Fr) : 3000 / an, maximale entre 45 et 55 ans, 1000 décès par an
- Souvent diagnostiqué au stade pré-cancéreux, les formes graves persistent chez les femmes non-dépistées

Type anapath
- Carcinome épidermoïde (80-90%) : cellules malpighiennes de l’exocol
- Adénocarcinome (10-20%) : cellules cylindriques de l'endocol
- Autres (rares) : sarcomes, mélanomes, lymphomes, tumeurs secondaires

2) Diagnostic 1A

Clinique Paraclinique
Métrorragie, masse indolore sur une base indurée au TV Histologie sur biopsie ou pièce de conisation

A ) Clinique

Facteurs de risque
- Absence de dépistage (40 % des femmes en France) : principal FdR
- Tabagisme
- Facteurs liés à HPV (premiers rapports jeune, nb de partenaires)
- Immunodépression : VIH, greffe
- Contraception orale oestro-progestative : discutée dans les cancers glandulaires

Signes d’appel
- Métrorragies ++ : provoquées par un rapport sexuel, ou spontanées dans les formes avancées
- Leucorrhées volontiers rosées
- Douleurs type névralgie crurale ou obturatrice
- Signes vésicaux (hématurie, pollakiurie) ou rectaux (ténesme, épreintes)
- Douleurs lombaires par compression urétérale
- Condylomes cervicaux ou vulvaires

Signes physique (syndrome tumoral)
- Examen au spéculum : col rouge, irrégulier, saignant au contact ± lésion bourgeonnante ou ulcérante visible macroscopiquement
- TV : lésion indolore, reposant sur une base indurée et saignant au contact
- Syndrome infectieux, OMI en cas d’extension pelvienne

B ) Paraclinique

Le dépistage des lésions (pré-)cancéreuses du col utérin par FCV est détaillé dans la fiche infection génitale à HPV. Au stade de lésions cancéreuses, cet examen n’est plus utile (trop peu sensible).

Le diagnostic de certitude est histologique, réalisé sur des biopsies cervicales guidées par colposcopie ou sur une pièce de conisation (notamment si la colposcopie n’est pas réalisable : jonction pavimento-cylindrique non visualisable).

C ) Diagnostic différentiel 0

Autres causes de métrorragie, de leucorrhée, de douleur pelviennes

3) Evolution 1A

Facteurs pronostiques : dépend essentiellement du stade, du volume tumoral et de l’envahissement ganglionnaire. Les récidives surviennent souvent en < 2 ans, mais 10 % surviennent après 5 ans.

Survie à 5 ans : selon le stade FIGO
- I : 90 %
- II : 75 %
- III : 60-70 %
- IV : 35 %

Complications du traitement
- Per-opératoire : hémorragie (15 % de transfu.), plaies vésicales, urétérales ou dig (2%), accident thrombo-embolique. Mortalité des hystérectomies élargies < 1 %
- Post-opératoire : urétérale, fistule vésico-urétérale, lymphocèle
- Radiothérapie : complications précoces (asthénie, nausées, diarrhée, réactions cutanées...) moins graves que les tardives (fibrose / sténoses, cystite, rectite...)

4) PEC 1A

A ) Bilan

Bilan d'extension

Bilan d’extension d’un cancer du col utérin
Clinique : examen au spéculum, TV, TR, score ASA...
Imagerie
- IRM pelvienne = référence : signal intermédiaire en T2, restriction du coef. apparent de diffusion, prise de contraste précoce < 30s après injection 0
- TEP-scan au 18-FDG : extension à distance, atteinte ganglionnaire (notamment T > 4 cm soit stade ≥ IB2)
- ± Cystoscopie et/ou rectoscopie en cas de doute à l’IRM sur une extension vésicale ou rectale

Le bilan biologique n’a pas les mêmes objectifs
- Bilan pré-thérapeutique : NFS, bilan hépatique, rénal...
- Suivi : dosage du SCC (marqueur tumoral) pour les cancers épidermoïdes

Classification FIGO (2009)

Stade Figo (2009)
I Localisation stricte au col
- IA (carcinome micro-invasif) : < 7mm de largeur, < 3mm de profondeur (IA1) ou 3-5mm de profondeur (IA2)
- IB (carcinome invasif) : > 7mm de largeur, ≤ 4cm de diamètre max (IB1) ou > 4cm (IB2)
II Extension extra-urétine, sans atteinte de la paroi pelvienne ou du 1/3 inférieur du vagin
- IIA : extension vaginale n’atteignant aucun paramètre, ≤ 4cm de diamètre max (IIA1) ou > 4cm (IIA2)
- IIB : extension vaginale atteignant ≥ 1 paramètre
III Extension à la paroi pelvienne et/ou au 1/3 inférieur du vagin et/ou comprimant l’uretère
- IIIA : extension au 1/3 inférieur du vagin sans atteinte des parois pelviennes
- IIIB : extension aux parois pelviennes et/ou responsable d’une hydronéphrose ou d’un rein muet
IV Invasion de la vessie, du rectum et au-delà de la cavité pelvienne
- IVA : extension à la muqueuse vésicale et/ou rectale
- IVB : métastases à distance (péritoine, foie, poumons...)

B ) Traitement

  • Modalités thérapeutiques

Techniques chirurgicales
- Conisation = ablation d’une partie du col (au bistouri, laser ou à l’anse diathermique)
- Colpohystérectomie élargie (référence) : hystérectomie + exérèse du 1/3 supérieur du vagin, des ganglions et des paramètres. Intervention de Wertheim = voie coelioscopique / intervention de Shauta = voie vaginale.
- Trachélectomie élargie (permet de conserver la fécondité) : ablation du col, du 1/3 supérieur du vagin, des ganglions et des paramètres
- Pelvectomie antérieure ou totale dans les formes très avancées (ablation vésicale / rectale)

Radiothérapie
- Radiothérapie externe : 45 Gy en 5-6 semaines, référence pour les tumeurs ≥ IB2 ou les IB1 avec envahissement ganglionnaire (N+)
- Curiethérapie : seule (petites tumeurs), en pré-opératoire (IB1) ou associée à une radiothérapie externe pour les tumeurs volumineuses, parfois interstitielle dans le cadre de récidives

Chimiothérapie (sels de platine ++) : dans le cadre d’une radio-chimiothérapie concomitante, référence pour les tumeurs ≥ IB2, et indiquée en complément de la chirurgie des tumeurs ≤ IB1 avec envahissement ganglionnaire (N+)

  • Indications

Stade IA1 : conisation, ou traitement idem IA2 si présence d’emboles péri-tumoraux

Stades IA2 et IB1 : chirurgie 1ère
- Si N- : hystérectomie totale élargie si lésion < 2 cm
- Si N+ : lymphadénectomie para-aortique et radiochimiothérapie concomitante

Stades IB2 à IV : radio-chimiothérapie première ± chirurgie complémentaire

C ) Suivi

La surveillance après le traitement doit être effectuée tous les 4 mois la 1ère année, puis tous les 6 mois pendant 3 ans et annuellement par la suite.

Elle comportera un examen clinique local (spéculum, touchers pelviens) et général ; les examens complémentaires ne sont pas systématiques (biopsie si suspicion de récidive, écho rénale au moindre doute sur une compression / sténose urétérale).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notes pour les commentaires : nous somme très heureux de recevoir des commentaires. Cependant, nous tenons à préciser que : 1- nous ne sommes pas des spécialistes ; 2- comme vous, nous recherchons les réponses sur le net ; 3- nous sommes très peu et ne pouvons donc pas répondre systématiquement. N'hésitez donc pas, si une information dans la fiche manque, à poser la question et y répondre vous-même après recherche ! Merci !

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)

     

Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription et en cas de compte ‘Inactif’, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.

 




 

 

Ailleurs sur MedG
Liens internes

 Pages liées
Matière(s) : Gynéco-obstétrique, Oncologie
Item(s) R2C (ECNi) : 300 (297)

Articles liés
Infection génitale à HPV et lésions pré-cancéreuses du col de l’utérus
Cancer du corps de l’utérus

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
CERF-CNEBMN (Réf. d’Imagerie médicale – Radiologie – Médecine nucléaire - 2019) [Indisponible en ligne]
CoPath (Réf. d’Anatomie Pathologique - 2019) [Indisponible en ligne] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.
CNEC (Réf. de Cancérologie - 2019) [Indisponible en ligne] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.
CNGOF - Tumeurs du col utérin, tumeurs du corps utérin (Réf. de Gynécologie obstétrique - 2018) [Indisponible en ligne]

Recommandations
CAT devant une femme ayant une cytologie cervico-utérine anormale (RBP - INCa, 2016)
Dépistage et prévention du cancer du col de l’utérus (RBP - HAS, 2013)
Cancer invasif du col utérin (Guide maladie chr. - HAS, 2012)

Publications scientifiques
(Section vide)


Outils de consultation

Conisation du col utérin (Fiche Info Patient - CNGOF, 2017)
Frottis cervical de dépistage (Fiche Info Patient - CNGOF, 2017)
Hystérectomie par voie abdominale (Fiche Info Patient - CNGOF, 2017)
Hystérectomie par voie laparoscopique (Fiche Info Patient - CNGOF, 2017)
Hystérectomie par voie vaginale (Fiche Info Patient - CNGOF, 2017)
le CRAT (site web)
Dépistage et prévention du cancer du col de l’utérus (Document - INCa)


Documents grand public

Cancer du col de l’utérus (Guide Patient - HAS, 2010)
INCa (Site Web)
Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies

Un doc. est absent ?
Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur1000 guides cliniques pour MG,
par le Collège de la Médecine Générale

    Formulaire de contact destiné à la gestion des liens externes. Pour tout autre sujet, merci d‘utiliser ce formulaire

    Problème*
    Il n‘existe pas de lien „reco“ pour cette ficheJe connais un document non référencéUn lien comporte une erreur ou est cassé

    Je propose un nouveau lien (Entrez un URL)

    Vos coordonnées
    Pour vous demander des précisions ou vous remercier ! Si vous êtes inscrit, merci de noter votre pseudo. Votre adresse de messagerie ne sera pas enregistrée


    Search
    Localisation du mot-clé
    Titre
    Contenu (corps de texte)
    Type de contenu
    Articles
    Pages (item, matière)
    Filtres par catégories
    *Plan de fiche
    Autre
    MGS
    OD
    Matière
    Anatomie
    Cardiologie
    Dermatologie
    Endocrinologie
    Génétique
    Gériatrie
    Gynéco-obstétrique
    Hématologie
    HGE
    Immunologie
    Infectieux
    Médecine Interne
    Néphrologie
    Neurologie
    Nutrition - Sport
    Oncologie
    Ophtalmologie
    ORL - CMF - Stomato
    Orthopédie
    Pédiatrie
    Pneumologie
    Psychiatrie
    Rhumatologie
    Santé Publique
    Sémiologie
    Thérapeutique
    Urgences
    Urologie
    Vascu