Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Liens Externes
Sous-titre de fiche MedG
Sous-titre

Métastase pulmonaire

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
X Fiche non-relue par un tiers, créée le 07/06/18.

OncoPneumo
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 306


Dernières mises à jour
Fév. 2019 : mise à jour de la source CEP, disparition de certaines informations passées en réf 0 (Vincent)
Juin 2018 : publication (Vincent)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1A : CEP 5e édition MàJ 09/2018 – item 306 (référentiel de pneumologie)
1B : CoPath 2013 – Tumeurs du poumon, primitives et secondaires (référentiel d’anatomie pathologique)
Sommaire
1) Généralité
2) Diagnostic
– A) Clinique
– B) Paraclinique
– C) Diagnostics différentiels
3) Evolution
4) PEC

1) Généralité 1A

Type anapath : le poumon est un site métastatique privilégié pour de nombreux cancers
– Cancers épithéliaux +++
– Sarcomes
Mélanomes cutanés
Cancers bronchiques primitifs (CBP)

2) Diagnostic 1A

Clinique Paraclinique
Asymptomatique +++
Signes respiratoires ou généraux aspécifiques
Aspects classiques (TDM = référence) : lâcher de ballon, miliaire diffuse

A ) Clinique

Asymptomatique (> 80%), mis en évidence lors du bilan d’extension ou du suivi d’un cancer primitif

Signes respiratoires aspécifiques : dyspnée, toux, douleur thoracique, épanchement pleural métastatique, lymphangite carcinomateuse

Signes généraux selon l’importance du cancer primitif et de l’extension ganglionnaire (axillaire, sus-claviculaire, cervicale) et pulmonaire secondaire.

B ) Paraclinique

TDM = référence, différents aspects possibles

Nodules
– Bien limités, de taille variable (qq mm à plusieurs cm), arrondis et réguliers, pleins, non-calcifiés
– Localisation bilatérale souvent sous-pleurale et dans les lobes inférieurs
– Aspect classique de « lâcher de ballons » (multiples nodules de taille variable) ou aspect de miliaire diffuse (multiples micronodules)

Epanchement pleural uni- ou bilatéral, parfois abondant, exsudatif

Lymphangite carcinomateuse : aspect habituel = image interstitielle, réticulo-nodulaire 1A, avec épaississement des lignes septales, et distribution périlobulaires des nodules 0

Atteintes diverses 0
– ADP médiastinale ou hilaire ± associée à des images pulmonaires
– Atteinte bronchique (rare) : difficile à distinguer d’un CBP primitif
– Péricardites malignes

L’aspect radiologique peut avoir valeur d’orientation sur le primitif 1B
– Nodule pulmonaire unique ou peu nombreux : thyroïde, mélanome, rein, ovaire
– Lâcher de ballons : sarcome, ORL, rein
– Micronodule (miliaire) : sarcome, côlon mélanome, rein
– Lymphangite carcinomateuse : sein, poumon, estomac, prostate, pancréas

C ) Diagnostic différentiel

Cancer broncho-pulmonaire primitif
Autres

3) Evolution 1A

?

4) PEC 1A

La démarche diagnostique varie selon la présentation radio-clinique, la connaissance ou non d’un cancer primitif, son pronostic, son ancienneté et son évolutivité. La nécessité d’une biopsie dépend du projet thérapeutique potentiel résultant du diagnostic.

> Cancer primitif inconnu

La recherche du cancer primitif est menée par l’examen clinique et paraclinique (TEP au 18-FDG recommandée), à la recherche de cancers accessibles à un traitement spécifique (gonades, thyroïde, sein, endomètre, prostate…).

Ce bilan est parfois orienté par l’histologie si elle est obtenue plus rapidement pour les lésions pulmonaires secondaires 0 :
– Cancer épidermoïde : primitif ORL, oesophagien, du canal anal, du col utérin
– Adénocarcinome avec orientation immuno-histochimique : PSA (prostate), thyroglobuline (thyroïde), récepteurs hormonaux (sein), profil des cytokératines (digestif, CBP)
– Adénocarcinome sans orientation : examen gynéco et mammographie chez la femme, dosage PSA et TR + échographie prostatique chez l’homme

> Cancer primitif connu

Des lésions radiologiques typiques (lâcher de ballon, aspect de lymphangite carcinomateuse) peuvent suffire au diagnostic probable de cancer secondaire. La preuve histologique pourra être exigée si une modification significative du plan thérapeutique en résulte.

> Cancer primitif ancien et considéré comme guéri

Enquête diagnostique complète (jusqu’au prélèvement histologique) si l’atteinte pulmonaire est isolée. Certaines métastases peuvent survenir > 10 ans après le traitement initial du primitif (ex : cancer du sein).

La possibilité d’un traitement radical (chirurgie) ou alternatif (radiothérapie stéréotaxique, radiofréquences) des métastases pulmonaires dépend de plusieurs paramètres : leur diagnostic, nombre, caractère uni- ou bilatéral, et l’intervalle libre depuis la rémission du cancer primitif.

Cette fiche vous plaît-elle ? Vous remarquez des erreurs ou imprécisions ? Donnez-nous votre avis !

Un formulaire et les commentaires publics ci-dessous sont prévus à cet effet.

Laisser un commentaire

A lire avant de soumettre un commentaire :
– Les commentaires sont ouverts pour nous faire part de toute erreur, omission, question, complément d’information, … dans le but d’améliorer cette fiche de synthèse.
– Merci de nous indiquer systématiquement la source de chaque information fournie ! Si cela correspond à votre pratique, indiquez-nous votre spécialité.
– Les commentaires sont manuellement validés par l’équipe MedG. Il ne sera pas donné suite aux demandes de prise en charge personnelle, et de tels commentaires ne seront pas publiés.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.




Ailleurs sur MedG
Liens internes

Pages liées
Matière(s) : Oncologie, Pneumologie
Item(s) R2C (ECNi) : 309 (306)

Articles liés
Mésothéliome
Cancer broncho-pulmonaire

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
CEP - Tumeurs du Poumon Primitives et Secondaires (Réf. de Pneumologie - 2020)
CoPath (Réf. d’Anatomie Pathologique - 2019) [Indisponible en ligne] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.
CNEC (Réf. de Cancérologie - 2019) [Indisponible en ligne] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.

Recommandations
(Section vide)

Publications scientifiques
(Section vide)


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies
INCa (Site Web)

Un doc. est absent ? Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur

1000 guides cliniques pour MG, par le Collège de la Médecine Générale

> La Fiche

Désolé, le sommaire automatique n'est pas (encore) disponible pour cette fiche.

> Les Commentaires

> Mon Espace Perso

> Ailleurs sur MedG

> La Bibliothèque

 
Navigation