Syndrome de Pancoast-Tobias

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 29 janvier 2018.

Oncologie
Fiche réalisée selon le plan MGS


Dernières mises à jour
Fév. 2018 : création de la fiche (Beriel + Thomas)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
: Pancoast Syndrome (Medscape, actualisation novembre 2017) 
Sommaire
1) Généralité
2) Diagnostic
– A) Clinique
– B) Paraclinique
3) Evolution
4) PEC

1) Généralité 2

Déf : Ensemble des signes traduisant un néoplasme malin de l’apex pulmonaire entrainant des lésions destructives de l’ouverture thoracique supérieure.

Physiopathologie :  Processus envahissant la paroi thoracique apicale et les structures adjacentes :
– nerfs intercostaux
– plexius brachial
– anglion stellaire
– nerfs sympatiques
– vertèbre et côtes adjacentes (1ère et 2e). 

Etiologie :
– cancer du poumon non à petite cellule +++ (95%)
– cancer du poumon à petite cellule
– autres causes rares : autres tumeurs, infections, pseudoanévrysme carotidien, …

2) Diagnostic 2

Clinique Paraclinique
douleur intense de l’épaule irradiant vers l’aisselle et la scapula homolatéraux
atrophie des muscles des mains et des bras
syndrome de Claude-Bernard-Horner
idem cancer du poumon

A ) Clinique

Anamnèse :
– douleur intense de l’épaule irradiant vers l’aisselle et la scapula (homolatéraux à la tumeur)
– extension plus tard le long du trajet du nerf ulnaire

Examen physique :
– Syndrome de Claude-Bernard-Horner (ptosis, myosis, hémianhidrose, enophtalmie)
– œdème (par compression des vaisseaux sanguins)
– atrophie musculaire des mains et des bras

B ) Paraclinique 0

idem cancer du poumon

 

3) Evolution 2

Le pronostic est fonction du stade de la tumeur.

Facteurs de mauvais pronostic :
– présence du syndrome de Claude-Bernard-Horner
– implication des ganglions lymphatiques médiastinaux
– résection incomplète
– implication du ganglion lymphatique supravasculaire
– invasion du corps vertébral
A ce jour aucun patient ayant les 3 premiers facteurs pronostics n’a survécu pendant 5 ans.

4) PEC 0

Idem cancer du poumon

 




Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG ! (votre commentaire sera relu avant éventuelle publication)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.