Syndrome pré-menstruel

Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 24 novembre 2018.

Gynécologie
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 34


Dernières mises à jour
Avril 2019 : mise à jour de la source CNGOF, pas de modification (Vincent)
Octobre 2018 : Création de la fiche (Thomas + Beriel)
Sources
MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 : CNGOF 4e édition 2018 – item 34 (référentiel de gynécologie – indisponible en ligne, lien vers l’édition 2015)
Sommaire
1) Généralité
2) Diagnostic
– A) Clinique
– B) Paraclinique
– C) Diagnostics différentiels
3) Evolution
– A) Histoire naturelle
– B) Complication
4) PEC
– A) Bilan
– B) Traitement
– C) Prévention

1) Généralité 1

Déf :  ensemble de manifestations bénignes pouvant intéresser tous les appareils, et dont le seul point commun est leur caractère cyclique, débutant avant puis disparaissant au début ou pendant les menstruations.

Physiopathologie : œdème interstitiel par perméabilité capillaire, en particulier mammaire, cérébral et péritonéocolique, secondaires à une hyperoestrogénie relative.

Epidémiologie : gêne fonctionnelle la plus fréquemment signalée par les femmes (30-40%)

2) Diagnostic 1

Clinique Paraclinique
Signes mammaires, abdomino-pelviens et neuropsychiques de survenue cyclique en prémenstruel

A ) Clinique

Terrain : ± Notion de difficultés / de choc psychologique

Signes fonctionnels : 3 principaux signes
– Mammaire : mastodynie ± tension mammaire
– Abdomino-pelviens : ballonnement, troubles du transit fréquent (parfois + 3-4kg)
– Psychiques : irritabilité, anxiété, syndrome dépressif

B ) Paraclinique

Aucun examen n’est nécessaire au diagnostic

3) Evolution 1 

Evolution rythmée par les événements de la vie psychoaffective et génitale.

4) PEC 1

  • Règles hygiéno-diététiques

– Réduction des excitants (café, tabac, alcool)
– Diminution des sucres à élimination rapide au profit des sucres lents

  •  Traitement hormonal

– Progestatifs de synthèse : 2-3j avant la date d’apparition habituelle des symptômes jusqu’à la veille des règles
– Oestroprogestatifs : progestatifs prédominant (≤ 30µg d’éthynilestradiol), ou pilule monophasique en continu pendant 2-3 mois
– Mastodynies isolées : gel de progestérone

  • Autres traitement

– Eléments œdémateux prédominant : diurétiques (anti-aldostérone)
– Troubles dysphoriques : ISRS en 1ère intention, Clomipramine, nortriptyline (pas d’anxiolytiques en systématique!)




Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG ! (votre commentaire sera relu avant éventuelle publication)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.