Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Liens Externes
Sous-titre de fiche MedG
Sous-titre

Trouble délirant persistant

Paraphrénie, Psychose hallucinatoire chronique, Psychose paranoïaque, Psychose passionnelle, TDP

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 22/07/18.

Psychiatrie
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 63


Dernières mises à jour
Mai. 2018 : relecture, publication (Thomas et Beriel)
Nov. 2017 : Création de la fiche (Vincent)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 : CNUP 2e édition 2016 (référentiel de psychiatrie)
Sommaire
1) Généralité
2) Diagnostic
– A) Clinique
– B) Diagnostics différentiels
3) PEC

1) Généralité 1

Déf : Le trouble délirant persistant (TDP) est un trouble psychiatrique de type psychotique, caractérisé par une altération du contact à la réalité. Ce diagnostic regroupe plusieurs entités de l’ancienne nomenclature (psychose paranoïaque, psychose hallucinatoire chronique, paraphrénie et psychoses passionnelles)

Epidémiologie :
– Prévalence de 0,2%
– Incidence estimée à 1-3 / 100.000 / an
– Début généralement vers 40-50 ans
– Sex-ratio = 1, sauf le sous-type jalousie à prédominance masculine et mégalomaniaque à prédominance féminine.

2) Diagnostic 1

Clinique Paraclinique
Idées délirantes évoluant depuis ≥ 1 mois
± Hallucinations en rapport avec les idées délirantes
Absence des syndromes de désorganisation et négatif
(bilan dg diff. neg.)

A ) Clinique

  • Terrain :

Les FdR sont :
– Age avancé
– Déficits sensoriels
– ATCD fam. De trouble délirant persistant
– Troubles de la personnalité
– Immigration
– Isolement social

  • Syndrome positif :

Idées délirantes +++

± Hallucinations : non systématique et en second plan, en rapport avec le contenu des idées délirantes

Caractéristiques sémiologiques du délire dans le trouble délirant persistant

Thème : persécution , érotomanie, mégalomanie, jalousie, les thématiques somatiques etc.

Mécanismes : interprétatif, intuitif ou imaginatif +++, plus rarement hallucinatoire

Systématisation : en général bien systématisées = logique, cohérentes ( avec souvent thème unique)

Adhésion : adhésion totale du sujet à ses idées délirantes.

Retentissement émotionnel et comportemental : évaluation systématique du niveau d’anxiété (souvent majeur), du risque suicidaire, et du risque de passage à l’acte hétéroagressif. 

Absence de syndrome négatif et de désorganisation !

  • Formes cliniques

Les formes cliniques sont définies selon l’un des 5 thèmes des idées délirantes (cf caractéristique).
Il existe également des formes mixtes (plusieurs thèmes) et indifférenciées (autre thème).

B ) Diagnostic différentiel

  •  Pathologies psychiatriques et addictologiques :

Intoxication : cannabis, traitement par agoniste dopaminergique

Autres troubles psychotiques : schizophrénie (présence d’un syndrome négatif et d’un syndrome de désorganisation), troubles schizo-affectifs

Troubles de l’humeur : épisode maniaque ou dépressif avec caractéristiques psychotiques

Troubles de personnalité (notamment les troubles de personnalité paranoïaque, borderline et
antisociale)

Troubles obsessionnels-compulsifs

  • Pathologies non-psychiatriques

Troubles neurodégénératifs

Bilan devant une suspicion de trouble délirant persistant
(nécessaire pour éliminer un diagnostic différentiel): 
– Bio : hémogramme, ionogramme, glycémie, calcémie, TSH, bilan hépatique,
– ECG
– Imagerie cérébrale

3) PEC 1

  • Mesures générales :

Hospitalisation : si danger pour la sécurité des personnes ou de troubles à l’ordre public.

Soins sans consentement parfois nécessaire. Attention, chez un patient souffrant d’idées délirantes de persécution, demande de soins psychiatriques à la demande
d’un représentant de l’État (SDRE) afin d’éviter qu’un tiers demandeur ne soit désigné comme persécuteur par la suite.

Psychothérapie : La psychothérapie individuelle semble plus efficace que la thérapie de groupe. Une psychothérapie de soutien ou une TCC doit systématiquement être proposée.

  • Traitement pharmacologique

Le traitement antipsychotique est prescrit de la même manière que dans la schizophrénie, mais il est moins efficace.

L’association à un traitement antidépresseur est parfois nécessaire pour traiter une comorbidité de type épisode dépressif caractérisé ou troubles anxieux.

Cette fiche vous plaît-elle ? Vous remarquez des erreurs ou imprécisions ? Donnez-nous votre avis !

Un formulaire et les commentaires publics ci-dessous sont prévus à cet effet.

3 réponses à “Trouble délirant persistant”

  1. La psychose hallucinatoire chronique. , qui n’existe plus, est également associée à une schizophrénie à début tardif dans le ref. des enseignants.

  2. Le bilan pour éliminer les dg différentiels n’est pas du tout cohérent avec la liste des dg différentiels donnés par le ref. des enseignants…

Laisser un commentaire

A lire avant de soumettre un commentaire :
– Les commentaires sont ouverts pour nous faire part de toute erreur, omission, question, complément d’information, … dans le but d’améliorer cette fiche de synthèse.
– Merci de nous indiquer systématiquement la source de chaque information fournie ! Si cela correspond à votre pratique, indiquez-nous votre spécialité.
– Les commentaires sont manuellement validés par l’équipe MedG. Il ne sera pas donné suite aux demandes de prise en charge personnelle, et de tels commentaires ne seront pas publiés.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.




Ailleurs sur MedG
Liens internes

Pages liées
Matière(s) : Psychiatrie
Item(s) R2C (ECNi) : 65 (63)

Articles liés
(Section vide)

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
CNUP 3e édition (Réf. de Psychiatrie - addictologie - 2021)

Recommandations
(Section vide)

Publications scientifiques
(Section vide)


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies

Un doc. est absent ? Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur

1000 guides cliniques pour MG, par le Collège de la Médecine Générale

> La Fiche

Désolé, le sommaire automatique n'est pas (encore) disponible pour cette fiche.

> Les Commentaires

> Mon Espace Perso

> Ailleurs sur MedG

> La Bibliothèque

 
Navigation