Ophtalmoplégie internucléaire

NeuroOphtalmo

Sources :
CEN 4e édition 2016 – item 102 (référentiel de neurologie)
COUF 2e édition 2014 – item 102 (référentiel d’ophtalmologie)

Déf : atteinte du faisceau longitudinal médian (qui relie les noyaux les paires oculomotrices dans le TC), réalisant une déconjugaison des yeux dans le regard latéral

Clinique (uni ou bilatéral) :
– L’oeil en abduction est en nystagmus
– L’autre œil ne passe pas la ligne médiane
– Mais les globes oculaires peuvent converger (intégrité du noyau du III)

Etio :
sclérose en plaque
– accident vasculaire cérébral

image_pdf

2 réflexions au sujet de « Ophtalmoplégie internucléaire »

  1. Il semble exister une ophtalmoplégie internucléaire antérieure et postérieure, dont je ne saisis pas la différence (clinique)…

  2. Concernant l’Ophtalmoplégie Internucléaire Antérieure, les ophtalmo parlent simplement de «paralysie / ophtalmoplégie internucléaire », et d’une atteinte de la bandelette longitudinale postérieure (vs médiane pour les neuro).
    La terminologie des neurologues semble plus précise, c’est elle qui est retenue ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.