Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Liens Externes
Sous-titre de fiche MedG
Sous-titre

Spondylodiscite

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
X Fiche non-relue par un tiers, créée le 02/08/21.

Dernières mises à jour
 – Août 2021 : création de la fiche (Beriel)
Sources utilisées dans cette fiche
MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 : Pilly Etudiant – Infections ostéo-articulaires (IOA) de l’adulte et de l’enfant (Réf. d’Infectiologie – 2021)

1) Généralités 1

Déf : infection d’une ou plusieurs vertèbres et des disques intervertébraux adjacents

Physiopathologie 
– Infection par voie hématogène ++
– rarement post-opératoire (< 1%)

Épidémiologie 
– Incidence estimée : 5 cas /100000 habitants / an en France (3500 cas environ/an) 
– Le risque augmente nettement avec l’âge 

Etiologies 
Germes responsables 
– S. aureus 
– Streptocoques 
– Entérobactéries 
– Mal de pott (localisation fréquente de la tuberculose)
– Brucellose (exceptionnelle en France) 

2) Diagnostic 1

Clinique Paraclinique
Syndrome rachidien ± fébrile IRM  +++
TDM + scintigraphie osseuse

A ) Clinique

  • Anamnèse

Terrain : personne âgée ++

  • Examen physique

Syndrome rachidien ± fébrile 
– Fièvre inconstante 
– Douleurs rachidiennes localisées d’horaire inflammatoire 
– Raideur rachidienne segmentaire 
– Contracture des muscles paravertébraux 

Localisation 
– Un seul étage (80% des cas)
– Ordre décroissant de fréquence : rachis lombaire (50% des cas), rachis thoracique, rachis cervical. 

B ) Paraclinique 

IRM
– Examen de référence 
– Utile dès 3 jours de symptômes 
– Atteinte inflammatoire du disque ; érosions en miroir des plateaux vertébraux sus- et sous jacent (hyposignal T1 avec réhaussement par le gadolinium, hypersignal T2) 

TDM 
– + injection de PDC + scintigraphie osseuse
– Indiqué uniquement en cas de contre-indication à l’IRM

Scintigraphie osseuse 
– Couplé au TDM 
– Diagnostic précoce 
– Montre une hyperfixation aspécifique 

Signes paracliniques d’orientations : CRP élevée, Hyperleucocytose à PNN 

C ) Diagnostic différentiel

– Tassement vertébral 
– Spondylarthropathies inflammatoires 
– Myélome, métastase révélatrice d’un cancer (pas d’atteinte discale) 

3) Evolution 1

A) Histoire naturelle

En absence de traitement, évolution vers les complications. 

B) Complications

– Sepsis, choc septique, endocardite, autres localisations secondaire (bactériémie)
– Abcès paravertébraux 
– Epidurite / abcès épidural 
– Lésions neurologiques de proximité (compression radiculaire, compression médullaire)

4) PEC 1

A ) Bilan initial

bilan initial
Bilan étiologique  
– Recherche d’une porte d’entrée (peau, sphère ORL, voies urinaires, etc.)
– Hémocultures
– Ponction biopsie disco-vertébrale (si hémoculture négative) + bactériologie et histologie
Bilan de gravité 
Clinique 
– Signes de gravité généraux (sepsis, choc septique)
– Signes de localisations secondaires 
– Syndrome lésionnel (compression radiculaire) 
– Syndrome sous-lésionnel (compression médullaire) 

Paraclinique
– IRM (abcès des muscles paravertébraux, épidurite/abcès épidural, examen des structures neurologiques)
– Echographie transthoracique ou transœsophagienne (endocardite infectieuse) 

B ) Traitement

Urgence diagnostique et thérapeutique, hospitalisation !!!

  • Antibiothérapie

Délai d’instauration 
– En urgence si sepsis/choc septique (après réalisation des hémocultures, sans ponction biopsie)
– Après réalisation des hémocultures et des prélèvements per-opératoire : en cas d’indication chirurgicale urgente (sans attendre les résultats)
– Après résultats des hémocultures (si contributives) ou après ponction biopsie disco-vertébrale (si hémoculture non contributive) voire après obtention des 1ers résultats : en absence de signes de gravité septiques ou neurologiques 

Molécules 
– Antibiothérapie probabiliste si besoin uniquement 
– Antibiothérapie identique à celle des arthrites septiques si situation communautaire 
– Adaptation secondaire aux résultats bactériologiques 

Conduite du traitement 
– Relais per os après 2 semaines si évolution favorable et absence d’endocardite infectieuse 
– Durée du traitement = 6 semaines 

  • Chirurgie

Phase aiguë : en urgence si compression médullaire ou radiculaire 

A distance : stabilisation rachidienne parfois indiquée si forme très destructrice

  • Mesures associées

Immobilisation 
– Repos au lit antalgique 
– Décubitus strict tant que la douleur persiste (1-3 semaines)
– Puis reverticalisation et mise en charge progressive avec corset rigide sevré (plusieurs semaines)
– Kinésithérapie adaptée à l’évolution 
– Antalgiques adaptés à la phase aiguë
– Prévention de la maladie thromboembolique 

 

Cette fiche vous plaît-elle ? Vous remarquez des erreurs ou imprécisions ? Donnez-nous votre avis !

Un formulaire et les commentaires publics ci-dessous sont prévus à cet effet.

Laisser un commentaire

A lire avant de soumettre un commentaire :
– Les commentaires sont ouverts pour nous faire part de toute erreur, omission, question, complément d’information, … dans le but d’améliorer cette fiche de synthèse.
– Merci de nous indiquer systématiquement la source de chaque information fournie ! Si cela correspond à votre pratique, indiquez-nous votre spécialité.
– Les commentaires sont manuellement validés par l’équipe MedG. Il ne sera pas donné suite aux demandes de prise en charge personnelle, et de tels commentaires ne seront pas publiés.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.







Ailleurs sur MedG
Liens internes

Pages liées
Matière(s) : Infectieux, Rhumatologie
Item(s) R2C (ECNi) : 156 (153)

Articles liés
Arthrite septique
Ostéomyélite aigüe

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
COFER - Infection ostéoarticulaire de l’enfant et de l’adulte (Réf. de Rhumatologie - 2020) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015]
CFCOT 2e édition (Réf. d’Orthopédie - traumatologie - 2019) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2017]
CERF-CNEBMN (Réf. d’Imagerie médicale – Radiologie – Médecine nucléaire - 2019) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015]

Recommandations
(Section vide)

Publications scientifiques
Roth et Chuard "Spondylodiscite chez l’adulte" (Rev Med Suisse, 2019)


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies
La rhumatologie pour tous (Site Web) Site grand public de la société française de rhumatologie

Un doc. est absent ? Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur

1000 guides cliniques pour MG, par le Collège de la Médecine Générale