Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu

Strabisme de l’enfant

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
X Fiche non-relue par un tiers, créée le 14 juillet 2019.

PédiatrieOphtalmo
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 50

Dernières mises à jour
Juillet 2019 : création de la fiche (Vincent)
Sources
MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1A : COUF 4e édition 2017 – Strabisme de l’enfant (référentiel des enseignants d’ophtalmologie)
1B
: CNPU 7e édition 2017 – Dépistages chez l’enfant (référentiel de pédiatrie – indisponible en ligne, lien vers l’édition 2014)

1) Généralités 1A

Déf : défaut de parallélisme des axes visuels

Physiopathologie : le strabisme de l’enfant est essentiellement la conséquence d’une perturbation de la fusion = intégration corticale imposant une contraction aux m. oculomoteurs pour fixer un objet conjointement avec les 2 yeux, visant à réunir les images binoculaires en images uniques, et aboutissant normalement à la stéréoscopie.

Dans les strabismes précoces ou chez les enfants n’exprimant pas de plainte, la fusion est remplacée par un phénomène de neutralisation (l’image de l’oeil non-directeur est ignorée), pouvant aboutir à un œil non-fonctionnel (amblyopie), et à l’absence définitive de vision stéréoscopique.

Epidémiologie : 4 % de la population

Etiologies : en dehors du retard d’acquisition de l’oculomotricité (évoqué prudemment devant un strabisme avant 4 mois et un bilan rassurant), tout strabisme est pathologique
- Retard de l’acquisition de l’oculomotricité 1B : jusqu’à 4 mois, strabisme intermittent et alternant avec spasmes accomodatifs
- Amétropies : hypermétropie > 3,5 δ +++, myopie, astigmatisme > 1,5 δ, anisométropie > 1 δ (strabisme accomodatif = disparaît après correction)
- Perte de transparence des milieux (taille cornéenne, cataracte congénitale...)
- Pathologie rétinienne (rétinoblastome, cicatrice maculaire…)

Note : seuls les aspects pédiatriques sont traités dans cette fiche. Chez l’adulte, le strabisme est généralement secondaire à une paralysie oculomotrice (cf. Diplopie).

 

2) Diagnostic 1A

Clinique Paraclinique
Perte de parallélisme des yeux (intermittent ou permanent, reflets cornéens) -

A ) Clinique

  • Anamnèse

Anamnèse
- Strabisme horizontal convergent : ésophorie, ésotropie
- Strabisme horizontal divergent : exohorie, exoptropie
- Strabisme vertical : hypertropie (vers le haut) ou hypotropie (vers le bas)
- Caractère intermittent (-phorie) ou permanent (-tropie) du strabisme
- Déterminer l’oeil le plus fréquemment dévié = œil dominé

Terrain, FdR 1B : strabisme = signe d’appel de troubles visuels chez l’enfant (cf. Dépistages)
- Rechercher des FdR personnels ou familiaux de troubles visuels
- Rechercher d’autres signes d’appel de troubles visuels (nystagmus, torticolis, anomalie oculaire visible, plafonnement ou errance du regard...)

Signes fonctionnels
- Diplopie : en cas de strabisme aigu chez un enfant avec une fonction stéréoscopique déjà mature, non-perçu si le strabisme débute tôt
- Confusion visuelle (perception de 2 objets au même endroit)
- Perturbation de la vision stéréoscopique

  • Examen clinique 1B

Etude des reflets cornéens : reflet dévié pour l’oeil strabique

Test à l’écran unilatéral alterné : mouvement de refixation de l’oeil strabique

B ) Paraclinique

Aucun examen paraclinique n’est nécessaire au diagnostic positif de strabisme 0.

C ) Diagnostic différentiel

Strabisme convergent : épicanthus (fréquent chez le petit enfant), syncinésie accomodation-convergence (normale en vision de près)

 

3) Evolution 1A

A ) Histoire naturelle

La date d’apparition du strabisme détermine le pronostic fonctionnel : plus elle est précoce, moins le développement d’une vision binoculaire normale est probable (impossible si strabisme avant l’âge de 9 mois et/ou strabisme permanent).

Les strabismes intermittents peuvent permettre une vision binoculaire conservée (quand les yeux sont alignés).

B ) Complications

Amblyopie fonctionnelle de l’oeil strabique
- Absence de développement cortical par privation sensorielle se manifestant par une baisse progressive de l’AV (différence AV ≥ 2/10 avec correction), possible avant 6-8 ans
- Risque modéré en cas de fixation alternée, majeur si l’oeil dominé est toujours le même
- 90 % de récupération si PEC avant 2 ans, espoirs nuls après 8 ans

Perte de vision stéréoscopique

Conséquences psycho-sociales
- Privations professionnelles par perte des capacités visuelles
- Mauvaise perception de soi, difficultés d’intégration

Complications du traitement chirurgical
- Correction incomplète ou excessive
- Perforation du globe, infections du site opératoire

 

4) PEC 1A

A) Bilan

Tout strabisme doit bénéficier d’un examen spécialisé rapide, sauf chez le nourrisson < 3 mois (< 4 mois 1B) chez qui une déviation intermittente peut être tolérée (= retard de l’acquisition de l’oculomotricité 1B).

Bilan étiologique
- Etude de la motilité oculaire 1A : strabisme paralytique si la motilité est déviée, strabisme concomitant (+++) si aucun déficit systématisé n’est observé
- Etude de la réfraction sous cycloplégie : amétropie (hypermétropie latente ++ 1B)
- Examen du segment antérieur (lampe à fente) : cataracte 1B
- Examen du segment postérieur (FO) : rétinoblastome 1B
- Electrorétinogramme (ERG) si nystagmus associé (suspicion de dystrophie rétinienne)
- Examen neuroradiologique (PEV, IRM) : si suspicion d’atteinte des voies optiques (systématique si strabisme divergent précoce < 9 mois)

Bilan des complications
- Mesure de l’AV adaptée à l’âge à la recherche d’une amblyopie
- Mesure de la vision binoculaire (indicateur pronostique)

Bilan pré-thérapeutique : mesure de l’angle de déviation (strabisme amétropique si disparition avec correction de l’amétropie, ou angle résiduel)

B) Traitement

PEC étiologique d’une éventuelle pathologie organique (cataracte, rétinoblastome…)

Traitement médical : entretenu jusqu’à 6-8 ans, même en cas de chirurgie associée
- Correction optique totale après étude de la réfraction
- Si amblyopie : occlusion de l’oeil dominant

Note : la collaboration avec un orthoptiste sera utile dans la mesure des déviations strabiques et de la vision binoculaire, ainsi que dans le suivi d’une amblyopie, mais les indications à la rééducation orthoptique sont marginales dans les strabismes de l’enfant.

Traitement chirurgical
- Indication : angle résiduel après correction optique totale
- Affaiblissement ou renforcement des m. oculomoteurs ciblés afin de restaurer l’alignement des yeux, amélioration fonctionnelle, et esthético-sociale
- Généralement réalisé après correction d’une amblyopie

0 commentaires

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !

Notes pour les commentaires : nous somme très heureux de recevoir des commentaires. Cependant, nous tenons à préciser que : 1- nous ne sommes pas des spécialistes ; 2- comme vous, nous recherchons les réponses sur le net ; 3- nous sommes très peu et ne pouvons donc pas répondre systématiquement. N’hésitez donc pas, si une information dans la fiche manque, à poser la question et y répondre vous-même après recherche ! Merci ! 

Espace utilisateur

     

Post utilisateur (accès sur connexion)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.

 



 

 

Ailleurs sur MedG
Liens internes

 Pages liées
Matière(s) : Ophtalmologie, Pédiatrie
Item(s) ECNi : item 50

Articles liés
(Section vide)

Bibliothèque
Liens externes associés


Recommandations et référentiels

• CNPU 7e édition (Référentiel des enseignants de Pédiatrie - 2017) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2014] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.
COUF - Strabisme de l’enfant (Référentiel des enseignants d’Ophtalmologie - 2017)
Strabisme (Fiche de synthèse - PaP en pédiatrie, 2016)
Strabisme du nourrisson (Fiche de synthèse - Ophtalmoclic, 2016)


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies

Un doc. est absent ?
Vous ne trouvez pas l’info ?

Dites le-nous !
et

Formulaire de contact destiné à la gestion des liens externes. Pour tout autre sujet, merci d‘utiliser ce formulaire

Problème*
Il n‘existe pas de lien „reco“ pour cette ficheJe connais un document non référencéUn lien comporte une erreur ou est cassé

Je propose un nouveau lien (Entrez un URL)

Vos coordonnées
Pour vous demander des précisions ou vous remercier ! Votre adresse de messagerie ne sera pas enregistrée


Un doc. est absent ?
Vous ne trouvez pas l’info ?

Dites le-nous !
et

Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu