Achalasie

!! FICHE NON RELUE !!

HGE
Fiche réalisée selon le plan MGS


Dernières mises à jour
Sources
Sommaire


1) Généralités 1 haut

Déf : Absence complet de péristaltisme dans le corps oesophagien. Trouble moteur primitif de l’oesophage, idiopathique.

2) Diagnostic 1  haut

CliniqueParaclinique
dysphagie paradoxale + régurgitationManométrie oes.

A) Clinique

3 symptômes prédomine

> Dysphagie. Typique à un stade initial
– paradoxale (prédomine sur les liquide)
– capricieuse (survenant surtout au décours d’émotion, et cédant lors de manoeuvres inspiratoires ou de changement de position)

> Régurgitations

> Douleur angineuse non lié à l’effort

B) Paraclinique

Endoscopie eoso-gastro-duodénale. Systématique devant toute dysphagie
– stade initial : normal
– stade évolué : méga-oesophage contenant des résidus alimentaires

 Manométrie
– absence de péristaltisme dans le corps oesophagien
– +/- hypertonie et relaxation absente ou incomplète du sphincter inférieur de l’oesophage (SIO)

Autres : éliminer une pseudo-achalasie

C) Diagnostic différentiel

Les signes cliniques et paraclinique peuvent êrte totalement identique mais secondaire à une pathologie. On parle de pseudo-achalasie. Les 2 principales causes sont :

Cancer du cardia : à éliminer systématiquement par une écho-endoscopie

Maladie de Chagas : à éliminer ssi le patient a vécu en Amérique du Sud

3) PEC 1  haut

Maladie incurable.

On peut améliorer la symptomatologie en diminuant la pression du SIO. 2 techniques principales :
– dilatation pneumatique
– section musculaire chirurgicale

haut de page

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !