Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Liens Externes
Sous-titre de fiche MedG
Sous-titre

Pectus excavatum

Thorax en entonnoir

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
X Fiche non-relue par un tiers, créée le 04/06/21.

Dernières mises à jour
– Juin 2021 : création de la fiche (Beriel)
Sources utilisées dans cette fiche
MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
2 : Lascombes « Pectus excavatum et carinatum chez l’enfant et l’adolescent : que dire, que faire ? » (Rev Med Suisse, 2017)

1) Généralités 2

Déf : le pectus excavatum (PE) est une déformation en entonnoir du thorax. 

Épidémiologie 
– Déformation du thorax la plus fréquente (70% des cas)
– Touche environ 1% de la population 
– Prédominance masculine (sexe-ratio : 2-4 garçons/ 1 fille)

Etiologies

Primitive secondaire
Anomalie de longueur des cartilages costaux due à leur hyper-croissance (cartilages inférieurs : 3e au 7e +++)1la théorie de l’hyper-croissance des cartilages est remise en cause (existence de formes asymétriques et études récentes témoignant d’un mécanisme plus complexe encore inconnu). Syndrome de Beals-Hecht
Syndrome cardio-facio-cutané 
Syndrome de Coffin-Lowry
Syndrome de Down
Syndrome de Holt-Oram
Homocystinurie 
Syndrome LEOPARD 
Syndrome de Loeys-Dietz
Syndrome de Marfan ++
Mucopolysaccharidose type 7
Syndrome de Nail-Patella 
Syndrome de Noonan
Ostéogenèse imparfaite I, III, IV
Syndrome de Shprintzen-Goldberg
Syndrome de Turner 
Chirurgie cardiaque

 

2) Diagnostic 2

Clinique Paraclinique
déformation en entonnoir du thorax IRM (index de Haller)

A ) Clinique

  • Anamnèse

Terrain 
– Adolescent ++ (poussée pubertaire)
– Notion d’antécédent familial (25% des cas)

Signes fonctionnels : ± douleurs (cage thoracique antérieure) 

  • Examen physique

– Déformation symétrique ou asymétrique du thorax
– ± Scoliose 

B ) Paraclinique

IRM  
– Mesure de l’index de Haller (diamètre transversal/antéropostérieur) 
– Diagnostic positif en cas de valeur ≥ 2,56 (sévère)

C ) Diagnostic différentiel

Aucun

3) Evolution 2

A) Histoire naturelle

– Déformation souple et relativement bien réductibles avant le pic de croissance pubertaire
– Devient rigide vers la fin de croissance
– Les patients avec un PE profond (index Haller > 3,2) présentent une diminution des fonctions pulmonaires avec un impact clinique relevé de manière plus importante dès les 4e et 5e décennies de vie.

B) Complications

Complications cardiopulmonaires
– Diminution des fonctions pulmonaires (syndrome restrictif pulmonaire, Air trapping) surtout dans la PE asymétrique
– Limitation à l’effort (hypoplasie pulmonaire sous-jacente, faiblesse musculaire ou compression du système cardiovasculaire)
– Compression des cavités cardiaques rarement symptomatiques (ventricule droit ++)

Complications psychosociales
– Retentissement sur la vie sociale 
– Préjudices esthétiques 

4) PEC 2

A ) Bilan initial

bilan
Clinique 
– Recherche des antécédents respiratoires et syndromiques 
– Taille des parents 
– Poids, taille et IMC de l’enfant 
– Mesure du périmètre du thorax, distance inter-aréoles et inter-mamelons, mesure de la dépression sternale
– Bilan orthopédique
– Recherche d’un syndrome de Marfan , autres syndromes 
– Recherche de signes d’hyperlaxité (score de Beighton) : contact pouce avant-bras, extension 5e métacarpo-phalangienne à 90°, coudes-genoux recurvatum, distances doigt-sol en flexion du tronc < 0cm
– Examen cardio-respiratoire : auscultation, hippocratisme digital, saturométrie 
Paraclinique 
– Photographies  et imagerie 3D raster du thorax 
– Examen cardiaque, US cœur et IRM thoracique morphologique et dynamique cardiaque 
– Explorations fonctionnelles respiratoires et tests d’effort 
– Radiographie peu irradiante du rachis (EOS) : éliminer ou mesurer une scoliose, une cyphose

 

B ) Traitement

Traitement conservateur : cloche aspirante 
– Constitué d’un anneau en silicone posé en périphérie de la déformation + plaque centrale transparente étanche
– Une poire permet d’assurer une dépression ; action semblable à celle d’une ventouse ; la dépression diminue la profondeur du creux chondrosternal
– Durée quotidienne pouvant atteindre quelques heures (adaptation progressive de l’enfant à la durée et à la force de la dépression)
– La force de la dépression doit rester supportable pour éviter les lésions cutanées de type « succion »

Traitement chirurgical
– Technique minimalement invasive de Nuss avec pose d’une lame métallique
– Sternochondroplatie selon Ravitch : en cas de PE très sévères et rigides 

C) Suivi

Pour le traitement chirurgical

En post-opératoire immédiat 
– Radiographie thoracique (vérifie absence de pneumothorax et contrôle les implants)
– Evaluation de la douleur 
– Kinésithérapie respiratoire (poursuivie quelques semaines)
– Position assise rapidement autorisée et premier lever dès le lendemain.

Un peu plus tard 
– Retour à domicile : entre le 3e  et 5e jour
– Arrêt scolaire en moyenne de 15 jours et arrêt sportif de 6 mois
– Rééducation du rachis 
– Fonction de l’épaule (redevient normale en quelques semaines) 
– Surveiller les éventuelles complications : pneumothorax, hémothorax, lésion péricardique, infection, cicatrice hypertrophique, rupture ou déplacement des implants 

Ablation du matériel : environ 2-3 ans après l’intervention 

 

Cette fiche vous plaît-elle ? Vous remarquez des erreurs ou imprécisions ? Donnez-nous votre avis !

Un formulaire et les commentaires publics ci-dessous sont prévus à cet effet.

Laisser un commentaire

A lire avant de soumettre un commentaire :
– Les commentaires sont ouverts pour nous faire part de toute erreur, omission, question, complément d’information, … dans le but d’améliorer cette fiche de synthèse.
– Merci de nous indiquer systématiquement la source de chaque information fournie ! Si cela correspond à votre pratique, indiquez-nous votre spécialité.
– Les commentaires sont manuellement validés par l’équipe MedG. Il ne sera pas donné suite aux demandes de prise en charge personnelle, et de tels commentaires ne seront pas publiés.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.







Ailleurs sur MedG
Liens internes

Pages liées
Matière(s) : Rhumatologie
Item(s) R2C (ECNi) : +27

Articles liés
Pectus carinatum
Ostéonécrose
Ténosynovite du long adducteur et du court extenseur du pouce
Tendinite du coude
Lésion musculaire aigüe
Tendinite : vue d’ensemble
Fibromyalgie
Insuffisance vertébro-basilaire
Syndrome de Felty
Endocardite de Libman Sacks
Voir plus...

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
(Section vide)

Recommandations
(Section vide)

Publications scientifiques
Lascombes "Pectus excavatum et carinatum chez l’enfant et l’adolescent : que dire, que faire ?" (Rev Med Suisse, 2017)


Outils de consultation

Mon enfant qui présente un creux dans le thorax qui s’accentue au fil des années : thorax en entonnoir encore appelé pectus excavatum. (Fiche Info Patient - SOFOP, 2020)


Documents grand public

Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies
La rhumatologie pour tous (Site Web) Site grand public de la société française de rhumatologie

Un doc. est absent ? Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur

1000 guides cliniques pour MG, par le Collège de la Médecine Générale