Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Sémiologie
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu

Syndrome d‘apnée obstructive du sommeil

SAOS, SAS

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
X Fiche non-relue par un tiers, créée le 22/06/21.

Dernières mises à jour
Juin 2021 : création de la fiche (Beriel)
Sources utilisées dans cette fiche
MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1A : CEP - Troubles Respiratoires du Sommeil de l’Adulte (Réf. de Pneumologie - 2020)
1B : CEN - Troubles du sommeil de l’enfant et de l’adulte (Réf. de Neurologie - 2019)

1) Généralités 1A

Déf : le syndrome d'apnées obstructives du sommeil (SAOS) est défini par un ensemble de signes diurne ou nocturne et d'un signe polygraphique. 
On parle également de syndrome d'apnées hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) pour signifier la présence des hypopnées ( liées à une obstruction partielle). Les deux dénominations s'utilisent très souvent indistinctement. 

Physiopathogénie : le SAHOS est lié à une obstruction intermittente et répétée des voies aériennes supérieurs (VAS) au cours du sommeil. 
- Le siège de l'obstruction est surtout au niveau du pharynx (voile du palais et/ou en arrière de la base de langue).
- A l'inspiration, la pression s'exerçant sur les parois pharyngées est négative (entraîne une tendance au collapsus du pharynx) 1B
- Chaque cycle respiratoire commence par une contraction des muscles dilatateurs du pharynx ⇒ rigidification du pharynx pour lutter contre la pression négative générée lors de la contraction des muscles inspiratoires 
- Chez un patient ayant un SAHOS, cette contraction est insuffisante pour lutter contre le collapsus au cours du sommeil. Ce risque accru de collapsus est du à une diminution anatomique du volume des VAS.
- On note alors des anomalies allant de simples ronflements par vibration des structures pharyngées lors du passage de l’air à une obstruction partielle (hypopnée) ou complète (apnée) 
- A ces anomalies s'associe une augmentation de l'effort respiratoire et stimulus éveillant responsable d'une fragmentation du sommeil et d'une somnolence diurne. 

Causes d'une diminution anatomique du volume des VAS 
- épaississement des parois pharyngées en rapport avec des dépôts graisseux (obésité) ;
- rétrognathie mandibulaire s'accompagnant d'un recul du muscle génioglosse ;
- hypertrophie amygdalienne et vélaire (enfants +++).

Épidémiologie : pathologie fréquente (prévalence du SAHOS modéré à sévère = 14% chez les hommes et 6% chez les femmes adultes)

2) Diagnostic 1A

Clinique Paraclinique
symptômes nocturnes et diurnes  Polygraphie (en 1ère intention)
Polysomnographie (examen de référence)

A ) Clinique

Facteurs de risque 
Obésité
- Facteur de risque principal 
- Obésité abdominale ou androïde ++

Sexe
- Sexe masculin ++ 
- La prévalence chez la femme augmente après la ménopause

Age 

Anomalies anatomiques des VAS
- rétrognathie 
- hypertrophie amygdalienne 
- macroglossie 

Terrain 1B
Affection fréquente chez 
- Hypertendu 
- Insuffisant cardiaque 
- Diabétique 
- Sujet ayant présenté un AVC

Symptômes nocturnes 
- Ronflements 
- Pauses respiratoires au cours du sommeil constatées par l'entourage 
- Sensations d'étouffement ou de suffocation pendant le sommeil 
- Agitation nocturne ou insomnie 
- Nycturie (plus d'une miction par nuit) 

Symptômes diurnes 
Somnolence diurne excessive
- Se traduit par un besoin non désiré et parfois incontrôlable de dormir dans la journée 
- Evaluée par l'interrogatoire aidé d'auto-questionnaires dédiés (Echelle de somnolence d'Epworth)

Echelle de somnolence d'Epworth (ESE) 

Questionnaire de somnolence d’Epworth permettant l’identification d’un score par addition des valeurs données à chaque item. Le score est compris entre 0 et 24. Un score supérieur ou égal à 11 est considéré comme pathologique.

Asthénie : souvent présent mais pas spécifique 

Troubles cognitifs : troubles mnésiques et de la concentration

Autres
- Troubles de la libido
- Céphalées matinales

B ) Paraclinique

Polygraphie ventilatoire : examen de 1ère intention 

Polysomnographie 
- Examen plu complet mais plus consommateur de temps et plus onéreux 
- Proposé pour des situations cliniques complexes ou en deuxième intention 

En résumé 
Le SAHOS est défini par la présence des critères A ou B et du critère C 
A. Somnolence diurne excessive non expliquée par d'autres facteurs 
B. Deux au moins des critères suivants non expliqués par d'autres facteurs 
- Ronflement sévère et quotidien 
- Sensations d'étouffement ou de suffocation pendant le sommeil 
- Eveils répétés pendant le sommeil 
- Sommeil non réparateur 
- Fatigue diurne 
- Difficultés de concentration 
- Nycturie (plus d'une miction par nuit) 
C. Critère polysomnographique ou polygraphique : IAH ≥ 5 (IAH = Indice d'apnée-hypopnée)

C ) Diagnostic différentiel

- Dette chronique de sommeil (problèmes d'hygiène du sommeil en général)
- Somnolence iatrogène (traitements psychotropes et antalgiques) 
- Insomnie chronique 
- Troubles psychiatriques (syndrome dépressif +++)
- Hypersomnies centrales (narcolepsie, hypersomnie idiopathique)

3) Evolution 1A

Complications neuropsychologiques
- Asthénie, somnolence excessive, retentissement intellectuel global (avec altération de la mémoire et des fonctions exécutives et procédurales)
- Altération de la qualité de vie 
- Augmentation du risque d'accident de la voie publique et du travail
- Troubles de l'humeur, irritabilité 

Complications cardio-vasculaires et métaboliques
- Facteurs de risques cardiovasculaires : HTA, diabète
- Pathologies cardiovasculaires : coronaropathie, AVC, insuffisance cardiaque, troubles du rythme 

4) PEC 1A

A ) Bilan initial

bilan
Clinique 
- Calcul de l'IMC, mesure de périmètre abdominal 
- Examen ORL : recherche un obstacle ou une réduction de la taille des VAS 
Evaluation de la sévérité du SAHOS (IAH + importance des symptômes + présence des comorbidités cardiovasculaires et respiratoires) 
- intensité légère : entre 5 et 14 évènements par heure 
- intensité modérée : entre 15-29 évènements par heure 
- intensité sévère: 30 et plus évènements par heure 
Examens complémentaires 
Bilan respiratoire
- Spirométrie recommandée chez les fumeurs ou ex-fumeurs et/ou chez les sujets obèses (IMC > 30 kg/m2) et/ou si présence de symptômes respiratoires
- Gazométrie artérielle recommandée en cas de BPCO associée et d'une obésité sévère (IMC > 35 kg/m2) et/ou en cas de SpO2 d'éveil < 94%

Bilan métabolique 
- Chez les patients présentant une obésité (abdominale ++)
- Bilan métabolique (glycémie, bilan lipidique) 
- Surveillance tensionnelle 

Bilan stomatologique : proposé si un traitement par orthèse d'avancée mandibulaire (OAM) est envisagé

B ) Traitement

  • Mesures générales

Prise en charge du surpoids et de l'obésité
- Conseils hygiéno-diététiques (contrôle de l'alimentation, activité physique) systématiques si obésité significative 
-  Prise en charge chirurgicale si obésité importante (permet parfois une régression complète de la maladie) 

Évictions des médicaments et des substances aggravant le SAHOS
- Médicaments : psychotropes (benzodiazépines), antalgiques (morphine et ses dérivés) 
- Eviter la prise d'alcool le soir 

Dépistage et prise en charge des facteurs de risques CV 
- HTA 
- Diabète ou dyslipidémie 

  • Moyens thérapeutiques

Pression positive continue (PPC) 1B
- Traitement de référence, efficace (mais contraignant)
- Principe : application d'une pression au niveau des VAS à travers un masque nasal relié à une source de pression. Elle maintient les VAS ouvertes permettant ainsi la suppression des apnées (⇒ normalisation du sommeil et correction des troubles diurnes) 

Orthèse d'avancement mandibulaire 1B
- L'orthèse induit une propulsion forcée de la mandibule entraînant un élargissement vélopharyngé 
- Elle est portée au cours de la nuit
- Alternative à la PPC (moins efficace) 

Traitements alternatifs Note TEST 1ils sont d’utilisation restreinte. Des études sont en cours pour définir leur place dans la stratégie thérapeutique..
Traitement chirurgical 
- Chirurgie vélo-amygdalienne : en cas d'hypertrophie amygdalienne majeure (pédiatrie +++)
- Chirurgie d'avancée maxillo-mandibulaire : proposée uniquement chez des sujets bien sélectionnés en échec de traitement par PPC et OAM 

Traitement positionnel 
- En cas de SAHOS positionnel (survenue des évènements surtout en décubitus dorsal) 
- Traitement mécanique (obstacle à type de sphère apposé dans le dos du patient ou système vibrant détectant le décubitus dorsal)

Traitement médicamenteux (aucun médicament validé actuellement)
- Solriamfetol : traitement stimulant la vigilance
- Indiqué en cas de somnolence persistante chez patients atteints de SAS dont la somnolence n'a pas été traitée de façon suffisante par la PPC 
- Prescription exclusivement hospitalière (neurologues et médecins du sommeil)

  • Indications thérapeutiques

PPC indiquée en première intention devant 
- IAH ≥ 30/h 
- 15 ≤ IAH < 30/h associé une somnolence sévère (et/ou risque accidentel) ou des comorbidités CV ou respiratoires graves 

OAM indiquée 
- En première intention chez les patients symptomatiques présentant 15 ≤ IAH < 30/h et une absence de somnolence ou de comorbidités graves 
- En seconde intention en cas de refus ou d'intolérance à la PPC

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notes pour les commentaires : nous somme très heureux de recevoir des commentaires. Cependant, nous tenons à préciser que : 1- nous ne sommes pas des spécialistes ; 2- comme vous, nous recherchons les réponses sur le net ; 3- nous sommes très peu et ne pouvons donc pas répondre systématiquement. N'hésitez donc pas, si une information dans la fiche manque, à poser la question et y répondre vous-même après recherche ! Merci !

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription et en cas de compte 'Inactif', les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.

 







 

 

Ailleurs sur MedG
Liens internes

 Pages liées
Matière(s) : Pneumologie
Item(s) R2C (ECNi) : 110 (108)

Articles liés
Narcolepsie
Somnolence excessive
Trouble du rythme circadien
Parasomnie
Insomnie
Trouble du sommeil

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
CEP - Troubles Respiratoires du Sommeil de l’Adulte (Réf. de Pneumologie - 2020)
CEN - Troubles du sommeil de l’enfant et de l’adulte (Réf. de Neurologie - 2019)

Recommandations
(Section vide)

Publications scientifiques
(Section vide)


Outils de consultation

Echelle d’EPWORTH (Outil interactif - RevMed)
Questionnaire STOP-BANG (Outil interactif - Dr. Fron)


Documents grand public

Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies
Fédération Française des Associations et Amicales de malades, d’Insuffisants ou d’handicapés Respiratoires (Association)

Un doc. est absent ?
Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur1000 guides cliniques pour MG,
par le Collège de la Médecine Générale

Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Sémiologie
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu
M

Navigation