Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Sémiologie
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu

Vertige positionnel paroxystique bénin

canalolithiase, cupulolithiase, VPPB

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
X Fiche non-relue par un tiers, créée le 22/04/20.

Dernières mises à jour
Avril 2020 : publication (Vincent)
Sources
MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1A : Collège ORL et CCF 4e édition – ORL – livre complet (Référentiel des enseignants d’ORL – 2017) [Indisponible en ligne]
2: Vertiges positionnels paroxystiques bénins : Manoeuvres diagnostiques et thérapeutiques (RBP – HAS, 2018. Synthèse PDF)

1) Généralités 1A

Déf : les vertiges patoxystiques positionnels bénins (VPPB) sont liés à un déplacement des otoconies qui se sont détachées de macules utriculaires et sacculaires et qui se sont placées dans les canaux semi-circulaires (CSC).

Epidémiologie
- 1ère cause de vertiges de l’adulte (35%)
- Sex-ratio féminin 2:1 2

Etiologies : idiopathique, ou secondaire (cf. FdR : traumatisme, infection virale, manipulation cervicale...) 2

2) Diagnostic 1A

Clinique Paraclinique
Syndrome vestibulaire périphérique avec vertiges paroxystiques
Manoeuvre de Dix et Hallpike positive
± Bilan de vertiges

A ) Clinique

  • Anamnèse

Terrain, FdR
- Femme > 60 ans
- Traumatisme, alitement, carence calcique
- Parfois au décours d’une labyrinthite (sd de Lindsay-Hemenway) ou d’un hydrops

Signes fonctionnels
- Phase critique : vertige rotatoire durant < 1 minute, récurrent et positionnel, déclenché aux changements de position de la tête
- Phase intercritique : équilibre normal, sensation de flottement ou syndrome otolithique

  • Signes physiques

Syndrome vestibulaire périphérique (harmonieux, nystagmus épuisable...)

Manoeuvres diagnostiques

Manoeuvre de Dix et Hallpike 1A : sujet assis, amené rapidement en décubitus latéral avec tête en extension + rotation 45° vers le haut ; à réaliser des 2 côtés.

Formes de VPPB Résultat de la manoeuvre de Dix et Hallpike
Cupulolithiase du CSC postérieur (> 90%) Vertige intense et nystagmus homolatéraux vertico-rotatoire, vertical supérieur et rotatoire battant vers le sol (géotropique), montant crescendo et disparant en < 20 secondes.

Le nystagmus s'inverse au retour à la position assise. La manoeuvre peut être reproduite et faire apparaître les mêmes signes de manière moins intense (habituation), la manoeuvre contro-latérale ne produit pas de symptômes.

Canalolithiase du CSC postérieur Nystagmus vertico-rotatoire battant vers le plafond (agéotropique)
Cupulolithiase du CSC latéral Nystagmus horizontal

Note 2 : la manœuvre de Dix et Hallpike est la référence pour diagnostiquer une atteinte du CSC postérieur (grade A). La RBP indique un autre test pour le CSC latéral (ci-après, grade C), et ne donne pas de recommandation concernant le CSC antérieur.

Test positionnel rotatoire couché (« supine roll test ») 2 : recommandé pour le diagnostic de VPPB du CSC latéral, avec tête en antéflexion de 30° pour déterminer le côté affecté. Provoque un nystagmus horizontal.

Formes particulières 2
- Formes multi-canalaires ou bilatérales
- VPPB ressenti sans nystagmus visible
- Conversion de canal

B ) Paraclinique

± Bilan de vertiges (évaluation vestibulaire, élimination des différentiels) : vestibulométrie, audiométrie, imagerie (non-systématique 2)

« Toute atypie dans un vertige positionnel paroxystique bénin doit également faire réaliser une IRM. » 1A

C ) Diagnostic différentiel

Autres causes de vertiges et déséquilibres

3) Evolution 1A

Le VPPB peut régresser spontanément. Les manœuvres libératoires permettent une guérison très rapide dans la majorité des cas.

4) PEC 2

A ) Bilan initial

Recherche d’indication à une consultation oto-neurologique
- Drapeaux rouges : céphalée, diplopie, ataxie, acouphènes, otalgie, cervicalgie ou tout autre signe neurologique
- Nystagmus spontané : torsionnel et vertical, s’inversant selon la position du regard, s’inversant spontanément ou nystagmus spontané sans vertige
- Nystagmus apparaissant immédiatement après la manœuvre, durant quelques minutes, de vitesse constante sans paroxysme et sans vertige
- Evolution inattendue

B ) Traitement

Kinésithérapie : bilan-diagnostic kinésithérapique, manœuvres thérapeutiques pour vertige positionnel et contrôle si nécessaire

Manoeuvres thérapeutiques : selon le CSC touché. Réservées aux professionnels formés

CSC postérieur
- Manoeuvre de repositionnement des canalithes (MRC) d’Epley (grade A)
- Manoeuvre libératrice de Sémont (grade B)
- En cas de symptômes typiques avec manœuvre de Dix et Hallpike positive résistant à une première manœuvre thérapeutique, répéter les manœuvres dans la même séance si l’état physique et le ressenti du patient le permettent.

Description des manœuvres d’Epley et de Sémont 1A

Epley
– Position initiale : décubitus dorsal, cou en extension tourné côté atteint
– Manoeuvre réalisée lentement en 2 minutes : rotation du cou et tronc côté sain et nez vers le sol, la position finale est maintenue pendant 10 minutes

Sémont-Toupet
– Position initiale : décubitus latéral côté atteint, tête positionnée à 45° par rapport au plan du lit et cou en extension
– Manoeuvre de basculement rapide vers un décubitus latéral côté sain + flexion du cou. La position finale est maintenue pendant 10 minutes.

CSC latéral
- Manoeuvre de Lempert et Tiel-Wilck (grade A)
- Manoeuvre de Gufoni : recommandée traiter la forme géotropique et pour convertir une forme agéotropique de VVPB du CSC latéral en forme géotropique (grade A)

CSC antérieur : pas de recommandation.

D’autres manœuvres existent, mais l’état des connaissances est souvent insuffisant pour recommander ou réfuter leur utilisation.

Suivi : réévaluation après 1 mois d’observation ou de traitement pour confirmer la résolution des symptômes et orienter vers un spécialiste en cas d’évolution inattendue.

1 Commentaire

  1. benoit

    la manœuvre d’EPLEY (tuto youtube facile à trouver) me permet de réduire les VPPB à 80% aux urgences, et est très facile à faire, et non violente!! 🙂

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notes pour les commentaires : nous somme très heureux de recevoir des commentaires. Cependant, nous tenons à préciser que : 1- nous ne sommes pas des spécialistes ; 2- comme vous, nous recherchons les réponses sur le net ; 3- nous sommes très peu et ne pouvons donc pas répondre systématiquement. N'hésitez donc pas, si une information dans la fiche manque, à poser la question et y répondre vous-même après recherche ! Merci !

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription et en cas de compte 'Inactif', les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.

 






 

 

Ailleurs sur MedG
Liens internes

 Pages liées
Matière(s) : Neurologie, ORL - CMF - Stomato
Item(s) R2C (ECNi) : 103 (101)

Articles liés
Syndrome vestibulaire
Névrite vestibulaire
Maladie de Ménière
Vertige
Syndrome cochléo-vestibulaire déficitaire aigü

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
CEN - Vertige (Réf. de Neurologie - 2019)
• CERF-CNEBMN (Réf. d’Imagerie médicale – Radiologie – Médecine nucléaire - 2019) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015]
• Collège ORL et CCF 4e édition (Réf. d’ORL - 2017) [Indisponible en ligne] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.

Recommandations
Vertiges positionnels paroxystiques bénins : Manoeuvres diagnostiques et thérapeutiques (RBP - HAS, 2018. Synthèse PDF)

Publications scientifiques
(Section vide)


Outils de consultation

Manoeuvre libératoire d’Epley (Vidéo - Le Généraliste)


Documents grand public

Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies

Un doc. est absent ?
Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur1000 guides cliniques pour MG,
par le Collège de la Médecine Générale

Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Sémiologie
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu
M

Navigation