Fibrinolyse dans les SCA

Cardio


SourceSFC 2e édition 2015 (référentiel des enseignants dernière version)


La fibrinolyse est utilisée en urgence dans les syndrome coronariens aigüs avec ST+. Elle peut être réalisée à domicile par un bolus de tenecteplase TNK-tPA (0.53 mg/kg).

Indications :
– délai de PEC en salle de coro > 2h
– délai de PEC en salle de coro > 1h30 et IdM étendu avec début des douleurs < 2h

Contre-indications :
– Âge >75 ans, mais relative et fonction de l’état physiologique.
– Poussée ulcéreuse < 6 mois.
– Chirurgie générale <10 jours.
– Chirurgie vasculaire <1 mois.
– Accident vasculaire cérébral, malformation vasculaire cérébrale.
– Traumatisme crânien récent.
– HTA supérieure à 200 mmHg.
– Massage cardiaque récent, mais relatif en fonction de la gravité du
tableau.
– Ponction récente de gros vaisseaux non comprimables.
– Injection intramusculaire (risque d’hématome induit).
– Insuffisance hépatocellulaire grave.
– Grossesse et post-partum (l’IDM est très rare dans cette situation)
– Trouble de l’hémostase ou diathèse hémorragique (tendance au saignement inexpliqué, épistaxis…).

Critères d’efficacité :
– La reperfusion est obtenue dans les 90mn dans 50-60% des cas
– Syndrome de reperfusion = régression de la douleur et du décalage ST, parfois absent (reperfusion confirmée par angiographie)

Complications :
– AVC (0.6-2%), hémorragique une fois sur 2
– Réocclusion : reprise des signes de SCA a minima, élévation des CK-MB (mais pas de la tropo). Survient souvent en cas d’interruption du traitement anti-agrégant à cause d’une complication hémorragique

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !