Hernie inguinale congénitale

! Fiche non-relue par un tiers !

PédiatrieHGE
Fiche réalisée selon le plan MGS
Items ECNi 48 et 286

Dernières mises à jour
Sources
Sommaire

1) Généralité 1A

Déf : défaut de fermeture du processus vaginal (canal de Nück chez la fille, canal pelvinéovaginal chez le garçon) 1A emportant le péritoine et une anse digestive et/ou un ovaire en zone inguinale 0.

Epidémiologie 0 : 2-5 % des naissances, essentiellement chez le garçon

2) Diagnostic 1A

Clinique Paraclinique
Tuméfaction indolore et réductible (sauf complications)

A ) Clinique

Chez le garçon
– Tuméfaction inguinale intermittente avec bruits intestinaux, indolore et réductible en poussant en haut et en dehors
– Testicule homolatéral en place (palpé dans la bourse)

Chez la fille (hernie ovarienne survenant avant 1 an) : tuméfaction oblongue, dure et roulant sous le doigt, on peut la réduire sans forcer ou la laisser en place en attendant la PEC

B ) Paraclinique

Le diagnostic est clinique, l’échographie est inutile.

C ) Diagnostic différentiel 0

Hernie crurale : presque exclusivement féminine, tuméfaction sous la ligne de Malgaigne et en dedans des vaisseaux iliaques externes

Lipome, ADP inguinale : irréductibles

Hydrocèle, kyste volumineux : irréductibles, transilluminables

3) Evolution 1A

La principale complication est un étranglement herniaire, source d’ischémie intestinale et gonadique chez l’enfant (la hernie devient alors douloureuse et irréductible, et s’accompagne d’un syndrome occlusif 0).

4) PEC 1A

A ) Bilan

Bilan pré-chirurgical 0

B ) Traitement

PEC chirurgicale dans un délai rapide, surtout en présence d’une hernie de l’ovaire, en prévention de l’étranglement herniaire.

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.