Anti-histaminique

Dermato Thérapeutique
Fiche réalisée sans plan prédéfini


Dernières mises à jour
– décembre 2014 : création de la fiche
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 : (absence de référentiel d’enseignant traitant ce sujet)
: VIDAL
: Liste des médicaments contre-indiqués en cas de QT long (association du syndrôme du QT-long)
: Avis sur les médicaments (HAS)
CRAT
Liste des médicaments potentiellement inappropriés pour les personnes âgées (centre hospitalier Toulon)
Urticaire chronique (Rev Med Suisse 2008)

Sommaire
1) Physiologie
– Effets communs
– Effets propres à certains anti-H1
2) Types d’anti-H1
3) Modalités de prescription et CI

1) Physiologie 0

Cibles des antihistaminiques anti-H1 et effets biologiques

  • Effets communs

Fibre nerveuse : action anti-prurigineuse
Endothélium : action anti-oedémateuse (inhibe l’augmentation de la perméabilité capillaire)

  • Effets propres à certains anti-H1

SNC : effet sédatif (somnolence, céphalée)
Récepteurs muscariniques (blocage) : effet atropinique (= action anticholinergique)
. sécheresse buccale
. rétention urinaire, constipation
. tachycardie
. trouble de l’accommodation (flou visuel)
Cardiaque : Allongement possible de l’espace QT (risque de torsade de pointe)

 2) Types d’anti-histaminique

Anti-H1

f : faible

3) Modalités de prescription et contre-indications

anti-H1 prescription
Remarque : Conduite à tenir en cas de tests allergiques 2
Le traitement doit être interrompu au moins 5 jours (7 jours chez le sujet âgé) avant la réalisation d’un test allergique

haut de page

Fiche réalisée par C. Surinach, CCA en dermatologie à Nîmes
Participez vous aussi à l’élaboration de MedG ! (en savoir plus)

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG ! (votre commentaire sera relu avant éventuelle publication)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.