Cholécystite aiguë

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 24 octobre 2019.

HGEInfectieux
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 274


Dernières mises à jour
– Oct. 2019 : relecture de la fiche avec le référentiel des enseignants d’HGE 4e édition 2018, ajout de la Physiopathogénie – autres modifications mineures (Beriel)
Fév. 2019 : mise à jour de la source CDU-HGE, modifications mineures (Vincent)
Sept. 2018 : Création de la fiche (Vincent)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 : CDU-HGE 4e édition 2018 (référentiel des enseignants d’HGE – indisponible en ligne, lien vers l’édition 2015)


1) Généralité 1

Déf : infection aiguë de la vésicule biliaire

Physiopathogénie : une obstruction prolongée du canal cystique par un calcul entraîne l’inflammation de la paroi vésiculaire puis une infection de la vésicule (cause  lithiasique).

Etiologies
Lithiase biliaire +++++
– Cholécystite alithiasique (rare, surtout multi-défaillance d’organes)

2) Diagnostic 1

Clinique Paraclinique
Syndrome infectieux (rarement, sd obstructif associé)
Echo : paroi vésiculaire > 4 mm

A ) Clinique

Signes habituels
– Fièvre, frissons
– Douleur abdominale prolongée (> 24h) de HCD, parfois défense ou contracture abdominale (irritation péritonéale, forme grave)

± Ictère (rare < 10%) en cas d’angiocholite aiguë associée ou de sd de Mirizzi

B ) Paraclinique

Signes biologiques : hyperleucocytose à PNN

Echographie
– Epaississement de la paroi vésiculaire > 4 mm (diagnostic positif !), aspect en triple-feuillet
– Présence du calcul
– Complications : abcès de paroi, épanchement périvésiculaire ou dilatation de la VBP

3) Evolution 1

Péritonite biliaire en cas de forme perforée et fistulisée (duodénum ou colon)

Iléus biliaire en cas de calcul volumineux

Syndrome de Mirizzi : complication lithiasique rare, syndrome obstructif par compression extrinsèque de la VBP par un calcul enclavé dans le canal cystique.

4) PEC 1

A ) Bilan

Hémocultures
Bilan hépatique et lipasémie (recherche d’une lithiase de la voie biliaire principale ou d’une pancréatite aiguë concomitante)

B ) Traitement

  • Traitement médical

ATB probabiliste contre les germes intestinaux, large spectre, adapté dès que possible (après hémoculture ou antibiogramme sur prélèvements per-opératoire de la vésicule biliaire)
. amoxicilline + acide clavulanique ou C3G + imidazolés pendant une durée moyenne de 7 jours
. aminoside (formes graves).
Traitement antalgiques : palier I ou II en fonction de l’intensité de la douleur.

  • Traitement chirurgical
– Cholécystectomie précoce (< 72h), systématique
– Si calcul de la VBP associé : traitement chirurgical ou endoscopique (sphinctérotomie) dans le même temps ou secondairement avec drain cholédocien



One thought on “Cholécystite aiguë

  1. Pour la PEC chirurgical, le ref. appuie bien :
    “La cholécystectomie doit être réalisée en urgence. Il n’est pas souhaitable de « refroidir » la cholécystite et de différer l’intervention.”

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG ! (votre commentaire sera relu avant éventuelle publication)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.