Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu

Fracture bi-malléolaire

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 13 mai 2020.


Dernières mises à jour
Mai 2020 : relecture avec nouvelle édition ref. ortho, correction mécanisme dans classification (Camille)
Mars 2020 : publication (Vincent)
Sources
MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1A : CFCOT 2e édition (Référentiel des enseignants d’Orthopédie – traumatologie – 2019) [Indisponible en ligne]
1B : CNUMU-APNET 3e édition (Référentiel des enseignants de Médecine d´urgence – 2020) [Indisponible en ligne – lien vers l’édition 2015

1) Généralités 1A

Déf 0 : fracture de jambe touchant à la fois les malléoles interne et externe (ou équivalents, cf. classification), abrégée dans la suite de cette fiche en "BiM".

Epidémiologie : 3e fracture la plus fréquente après l’extrémité distale du radius et proximale du fémur. 2 pics de fréquence :
- Sujet âgé > 60 ans : chute de sa hauteur, trauma en torsion, pronostic lié aux comorbidités
- Sujet jeune : trauma haute cinétique (AVP, sport violent), pronostic lié aux lésions chondrales et des parties molles

Physiopathologie : spectre lésionnel touchant les ligaments collatéraux (LCM et LCL), les malléoles, la syndesmose, la fibula et la membrane inter-osseuse (MIO).

Selon le mécanisme
- Inversion : flexion plantaire + varus du talon + supination
- Eversion : flexion dorsale de cheville + valgus du talon + pronation
- Rotation externe

Selon le trait de fracture
- Transversal : mécanisme en distraction, fibula ++
- Longitudinal : mécanisme en compression, séparation tibiale ++
- Oblique sur la malléole fib à hauteur ou en amont de la syndesmose : mécanisme en rotation externe

± Atteinte osseuse ou tissulaire : BiM vraie ou équivalent BiM s’il existe une instabilité (ex : entorse du LCM + # fib)

Classification

Lésions infra-syndesmodiques
- Mécanisme en inversion, trait tibial longitudinal et fibulaire transversal
- Ou fracture enfoncement du versant médial du pilon tibial

Lésions trans-syndesmotiques
- Mécanisme en rotation externe avec un trait de fracture fibulaire spiroïde
- ± Equivalent BiM = entorse grave (rupture) du LCM en lieu et place de la fracture tibiale

Lésions supra-syndesmotiques
- Mécanisme en éversion : diastasis tibiofibulaire (rupture LCM et MIO)
- ± Equivalent BiM = entorse grave (rupture) du LCM en lieu et place de la fracture tibiale
- Fracture de Maisonneuve = lésion haute de la fibula > 1/3 proximal de la jambe (après rupture LCM et MIO sur toute sa hauteur)

 

2) Diagnostic 1A

Clinique Paraclinique
Elargissement du cou du pied + coup de hache latéral de face, raccourcissement de l'avant-pied avec saillie antérieure du tibia de profil
Radio F + P ± Jambe si suspicion de Maisonneuve

A ) Clinique

Signes de fracture
- De face : élargissement du cou du pied, coup de hache latéral, pied en éversion
- De profil : raccourcissement de l’avant-pied, saillie antérieure du tibia, pied en équin, concavité du tendon d’Achille 1B
- Saillie de la malléole médiane (souvent souffrance cutanée associée), douleur à la palpation basse (ou au col fibulaire dans une Maisonneuve)

Signes de gravité : idem entorse de cheville, mais bilatéral (craquement audible, impotence fonctionnelle, hématome bimalléolaire survenant en < 1h post-trauma)


B ) Paraclinique

Radio (ne doit pas retarder la PEC d'une luxation !)

Incidences
- F + P incluant le calcanéum et l’interligne de Lisfranc latérale (4e et 5e méta)
- ± Jambe F + P si douleur fibulaire diaphysaire (Maisonneuve)
- ± Rx de thorax chez le patient > 60 ans ou avec pathologie cardio-pulm connue

Interprétation
- Classification (localisation par rapport à la syndesmose et pilon tibial ; orientation du trait ; type simple – complexe – comminutive)
- Lésions osseuses associées, complications immédiates

TDM : 2 grandes indications, traitement spécifique
- Fracture ostéochondrale du dôme du talus
- Fracture du pilon tibial (ex : fracture de la malléole postérieure = bi- ou trimalléolaire selon la gravité)

3) Evolution 1A

  • Complications immédiates

- Cutanées : ischémie, phlyctènes, ecchymose, nécrose, décollement, plaie ± communicante avec la fracture (fracture ouverte)
- Luxation / subluxation talo-tibiale : postérieure (fracture trimalléolaire) ou antérieure, ou simple baillement médial ou latéral (subluxation) par entorse non-grave associée
- Vasculaire : surtout si AOMI sous-jacente
- Neuro : rare, surtout sensitive (branche superficielle du nerf fibulaire commun)
- Troubles trophiques, décompensation de comorbidité

  • Lésions associées

- Fracture ostéochondrale du dôme du talus
- Fracture du tubercule de Tillaux (arrachement de l’insertion tibiale du tibio-fib antérieur)

  • Complications secondaires

- Arthrite septique
- Déplacement secondaire
- Maladie thrombo-embolique veineuse
- Syndrome douloureux régional complexe type 1
- Retard de consolidation (après 3 mois) et/ou pseudarthrose (absence de consolidation à 6 mois)
- Raideur articulaire
- Cal vicieux (terrain = arthrose ++)
- Arthrose post-traumatique

 

4) PEC 1A

  • PEC de la fracture

Chirurgical (1ère intention)
- Réduction (ostéosynthèse par vis, plaque, hauban, broches) jusqu’à consolidation
- Syndesmodèse si instabilité des ligaments tibio-fib et de la MIO
- Immobilisation et décharge totale 6 semaines
- ablation de matériel d’ostéosynthèse à 1 an ou plus tôt si gêne fonctionnelle

Orthopédique (2e intention si CI chirg. ou risque de déplacement secondaire) : contention par plâtre curopédieux puis botte, 3 mois en tout, dont 6 semaines en immobilisation + décharge totale

Suites (quel que soit le traitement choisi) : rééducation, arrêt de travail, TAC préventif jusqu'à reprise d'appui

  • PEC des complications

Primaires
- Ouverture cutanée : VAT, ATBprophylaxie, lavage et parage chirurgicaux
- Luxation de cheville (extrême urgence : complications vasculo-nerveuses ++) : traction douce sans attendre la radio ++, chir en urgence si irréductible (incarcération articulaire)
- Ischémie aiguë (si luxation / grand déplacement) : radio interventionnelle
- Lésions tendineuses / lig associées : traitement dans le même temps chirurgical (collatéraux, syndesmose, MIO, tibial post…)
- Fracture ostéochondrale associée (arthrose +++ si non-traité) : vissage direct (dôme du talus) ou greffe et fixation (# enfoncements du pilon tibial)
- Nécrose cutanée / infections (si fracture ouverte, ou post-chir) : traitement spécifique, parfois chirurgical

Secondaires
- Arthrite septique / déplacement secondaire : réintervention ± lavage
- Pseudarthrose : PEC si mauvaise tolérance
- Cal vicieux : ostéotomie si mauvaise tolérance ou patient jeune

0 commentaires

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !

Espace utilisateur

Post utilisateur (accès sur connexion)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.

 





 

 

Ailleurs sur MedG
Liens internes

 Pages liées
Matière(s) : Orthopédie, Urgences
Item(s) ECNi : Item 359

Articles liés
Fracture de l’extrémité inférieure du radius
Fracture de l’extrémité supérieure du fémur
Fracture de l’axis
Fracture chez l‘adulte

Bibliothèque
Liens externes associés


Recommandations et référentiels

• CNUMU-APNET 3e édition (Référentiel des enseignants de Médecine d´urgence - 2020) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.
• CFCOT 3e édition (Référentiel des enseignants d’Orthopédie - traumatologie - 2019) [Indisponible en ligne] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies

Un doc. est absent ?
Vous ne trouvez pas l’info ?

Dites le-nous !
et

Formulaire de contact destiné à la gestion des liens externes. Pour tout autre sujet, merci d‘utiliser ce formulaire

Problème*
Il n‘existe pas de lien „reco“ pour cette ficheJe connais un document non référencéUn lien comporte une erreur ou est cassé

Je propose un nouveau lien (Entrez un URL)

Vos coordonnées
Pour vous demander des précisions ou vous remercier ! Votre adresse de messagerie ne sera pas enregistrée


Un doc. est absent ?
Vous ne trouvez pas l’info ?

Dites le-nous !
et

Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu