Gastrites chroniques

HGE
Fiche réalisée sans plan prédéfini
Item ECNi 269

Dernières mises à jour
– Août 2019 : Relecture de la fiche – Pas de modifications (Beriel)
– Décembre 2016 : création de la fiche (Vincent)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 : CoPath 2014 (référentiel d’anatomo-pathologie)


1) Généralité 1

Déf : La gastrite est une entité de définition histologique, jamais clinique ou endoscopique

Gastrite atrophique : atteinte inflammatoire de la muqueuse de l’estomac, avec diminution de volume des glandes gastriques

2) Diagnostic 1

On réalise 5 biopsies pour porter le diagnostic (2 en muqueuse fundique, 2 en muqueuse antrale et 1 à l’angle de la petite courbure) à placer dans des flacons séparés ++

La description des lésions est basée sur le « Sidney System »
– Type de muqueuse atteinte (antrale / fundique)
– Importance de l’inflammation lymphoplasmocytaire
– Présence de PNN (forme active)
– Présence d’une atrophie
– Présence d’une métaplasie ± dysplasie
– Présence d’Helicobacter Pylori

On peut distinguer les gastrites atrophiques (qui peuvent évoluer en cancer) des autres gastrites chroniques, le plus souvent des maladies granulomateuses :

Gastrites atrophiques Autres gastrites chroniques
Gastrite à HP
Gastrite auto-immune (Biermer)
Gastrite chronique lymphocytaire (pas de granulome)
Maladie de Crohn
Sarcoïdose
Infection (tuberculose, syphilis, parasitose, mycose)
Corps étranger



Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG ! (votre commentaire sera relu avant éventuelle publication)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.