Hépatomégalie

HGE
Fiche réalisée selon le plan OD
Item ECNi 273


Dernières mises à jour
Fév. 2019 : mise à jour de la source CDU-HGE, modifications mineures (Vincent)
– Déc. 2015 : relecture avec la 3e édition du réf d’HGE (Vincent)
– Janv. 2013 : création de la fiche (Thomas)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 : CDU-HGE 4e édition 2018 – item 273 (référentiel des enseignants d’HGE – indisponible en ligne, lien vers l’édition 2015)
: [pas de RCP/CC]
Sommaire
1) Etiologies
– Homogène et diffuse
– Homogène mais sectorielle
– Hétérogène (nodules)
2) Orientation diagnostique
– A) Clinique
– B) Paraclinique
– C) Synthèse

!! URGENCES !!

Etio / Clinique
(aucune)

Déf : Augmentation du volume du foie supérieur à 12 cm. La taille se mesure par la projection sur la ligne médio-claviculaire de la flèche hépatique (distance entre la limite supérieure de la matité hépatique et le bord inférieur du foie)

1) Etiologies 

L’hépatomégalie (HMG) peut être (après les données clinique et échographique)
– diffuse, homogène, sans nodule
– homogène mais sectorielle
– hétérogène, avec nodule

  • Homogène et diffuse
Etio Clinique Paraclinique
Hépatite aigüe (OH ou virale) HMG douloureuse, ictère Séro des hépatites virales
Cirrhose HMG douloureuse à bord inf. tranchant
Signe d’HTP et d’IHC
Echo / bio
Bilan cirrhose
± biopsie
Causes métabo-toxiques * HMG indolore à bord mousse Foie hyperéchogène (stéatose)
Bilan métabo / fer
Foie congestif HMG douloureuse, autres signes d’ICDte Dilatation des veines hépatiques
ECG, ETT
Cholestase prolongée Ictère chronique Voie biliaire dilatée, cholestase
Cholangio-IRM si dilatation des VBIH

* Les causes métabo-toxiques regroupe la stéatose alcoolique et non alcoolique, l’hémochromatose et les hépatites médicamenteuses.

  • Homogène et sectorielle
Etio Clinique Paraclinique
Cirrhose HMG douloureuse à bord inf. tranchant
Signe d’HTP et d’IHC
Bio / écho
± Biopsie
  • Hétérogène, avec nodules
Etio Clinique Paraclinique
Cirrhose HMG douloureuse à bord inf. tranchant
Signe d’HTP et d’IHC
Bio / écho
± Biopsie
Tumeur hépatique
HMG dur, parfois multinodulaire
± AEG dans les tumeurs malignes
 
Abcès à pyogène / parasitaire * HMG douloureuse, fièvre, frisson
Terrain particulier
Image spé écho /TDM
Séro amibiase, hémoc.
Polykystose hépatique / hépato-rénale Kyste Image spé écho /TDM

* Principales causes parasitaires :
– kyste hydatique
– échinococcose alvéolaire
– amibiase hépatique

2) Orientation diagnostique 

A) Clinique 1

Caractéristiques du foie
– HMG diffuse ou sectorielle, homogène ou non
– HMG douloureuse
– Bord inférieur mou ou tranchant (signe peu sensible)

Signes généraux et FdR d’hépatopathie aiguë ou chronique

=> Au total, on peut déjà orienter le diagnostic avec l’arbre suivant (mais les signes sont trop peu sensible pour poser le diagnostic) 0

318.1 HMG (clinique)

B) Paraclinique 1

Bilan de 1ere intention (systématique)

Bilan devant une HMG
Imagerie : échographie hépatique
Biologie
– NFS

– Bilan hépatique = transaminase, phosphatase alcaline, GGT, TP, bilirubinémie, EPP

Examens de 2e intention selon les données cliniques et échographiques

Circonstance Examens compl.
HMG diffuse / homogène Bilan spé selon suspicion clinique / paraclinique
En l’absence de diagnostic => PBH
HMG sectorielle / homogène Bilan de cirrhose
HMG inhomogène Cf. CAT devant une tumeur du foie

CI à la ponction-biopsie hépatique trans-pariétale (PBH)
– Dilatation diffuse des voies biliaires intra-hépatiques
– Trouble de l’hémostase non-corrigé * : plaquettes < 60 G/L, TP < 50%, TCA allongé
– Ascite *

* Dans ces 2 cas, on peut recourir à la PBH trans-jugulaire

C) Synthèse 0

318.1 HMG




Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG ! (votre commentaire sera relu avant éventuelle publication)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.