Ischémie digestive aigüe

Urgences Vascu HGE
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 223


Dernières mises à jour
– Novembre 2016 : relecture (Thomas)
– Juillet 2016 : création de la fiche (Vincent)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 : CEMV 2015 (référentiel de médecine vasculaire)
Sommaire
1) Généralité
2) Diagnostic
– A) Clinique
– B) Paraclinique
3) Pronostic
4) PEC
– A) Bilan
– B) Traitement


1) Généralité 1

Déf : Occlusion artérielle aigüe d’une artère digestive entrainant un infarctus mésentérique.

Etiologies
– Thrombose (maladie athéromateuse ++)
– Embolie (cardiopathie emboligène ++)
– Dissection

2) Diagnostic 1

Clinique Paraclinique
Douleur abdo soudaine, intense
Infarctus mésentérique = syndrome occlusif, choc
Angio-TDM

A ) Clinique

2 stades :

Syndrome ischémique aigu mésentérique réversible
– Douleur abdominale soudaine, intense, à type de crampes, en région ombilicale ou FID
– Hyperpéristaltisme (diarrhées)
– Examen physique pauvre, état général conservé

Infarctus mésentérique constitué
– Syndrome occlusif intestinal
– Altération massive de l’état général : fièvre, jusqu’à état de choc avec défaillance multiviscérale

B ) Paraclinique

Angio-TDM +++, en urgence

3) Pronostic 1

Pronostic sombre, guidé par l’étendue de la nécrose intestinale

4) PEC 1

A ) Bilan

Angio-TDM en urgence : diagnostic des lésions artérielles + éléments de gravité

Bio : le taux de lactates est un bon indice de l’état de gravité des lésions

B ) Traitement

Urgence absolue

Revascularisation endovasculaire ou par pontage
En cas de signe généraux : exploration chirurgicale par laparotomie ± exérèse des anses nécrotiques
PEC symptomatique, en USI 0

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG ! (votre commentaire sera relu avant éventuelle publication)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.