Acromégalie

!! FICHE NON RELUE !!


Endocrinologie
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 242


Dernières mises à jour
Sources
Sommaire


1) Généralité 1

Déf : excès d’hormones de croissance (GH)

Etiologies : Adénome hypophysaire

Note 0 : les autres causes d’acromégalie sont rares (<10%) et pas toujours identifiées : hyperactivité de l’hypophyse, sécrétions tumorales ectopiques de GnRH.

2) Diagnostic 1

Clinique Paraclinique
Syndrome dysmorphique
Sueurs, céphalées, HTA
Test de freinage HBPO positif
IGF1 augmenté

A ) Clinique

> Syndrome dysmorphique à comparer sur des photos
Mains et pied : élargis, en battoir, peau des paumes et plantes épaisse (une bague devenue trop petite est de grande valeur sémiologique !)
Visage : nez, front et lèvres épais, pommettes saillantes, prognathisme

> Signes généraux
– Sueurs, céphalées, asthénie
– HTA (50%)
– Paresthésies des mains, canal carpien, douleurs articulaires

B ) Paraclinique

– Test de freinage à l’HGPO (hyperglycémie provoquée par voie orale), positif si la GH reste supérieure à 1mUI/L. La GH est sécrétée à concentrations très variables au cours de la journée, son dosage simple n’est pas interprétable.

IGF1 augmentée

3) Evolution 1

Les complications sont :

> Cardiovasculaires 
Hypertrophie myocardique +++ : septum et paroi postérieure du VG
– Syndrome hyperkinétique avec augmentation du débit

> Arthropathie 
– Mécanique ou inflammatoire, atteignant surtout les grosses articulations (lombalgie)
– Interlignes articulaires élargis, ostéophytes, ossification des insertions tendineuses
– Spondylose d’Erdheim : vertèbres biconcaves, excessivement creusées au niveau du mur postérieur avec ostéophytes antérieurs et latéraux

> Métaboliques
– Diabète/intolérance au glucose
– Goître

> Autres : SAOS, polypes du colon

4) PEC 1

A ) Bilan

Une fois le diagnostic d’acromégalie posé, il faut valider l’adénome à l’IRM, explorer les autres axes hypophysaires (cf. PEC de l’adénome hypophysaire), et rechercher systématiquement des complications.

Bilan des complications de l’acromégalie 2
Glycémie à jeûn, HGPO et HbA1c
EAL
Bilan phosphocalcique
Bilan de l’adénome (axes hypophysaires)
ECG +/- Holter sur signe d’appel
Polysomnographie
Coloscopie
+/- ostéodensitométrie si hypogonadisme

B ) Traitement

Traitement de l’adénome.

Traitement médicamenteux en 2nde intention 2 : analogues de la somatostatine, antagoniste de la GH, agonistes dopaminergiques si hyperPRL associée

haut de page

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.