Altération du champ visuel

Cécité, Hémianopsie, HLH, Quadranopsie, Trouble du champs visuel
Fiche OD
Une Fiche MedG Orientation Diagnostique
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 10 octobre 2019.

Ophtalmologie 
Fiche réalisée selon le plan OD
Item ECNi 79


Dernières mises à jour
 – Octobre 2019 : relecture, publication de la fiche (Beriel)
– Octobre 2018 : création de ma fiche (Vincent)

Sources

MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1  : COUF 4e édition 2017 – item 79 (Référentiel des enseignants)  

Urgences
Etiologiques Cliniques

Déf : les altérations du champ visuel traduisent une altération de la vision périphérique.

1) Etiologies 1

  • Affections rétiniennes
Etio Clinique Paraclinique
Atteinte de la rétine centrale 
(ex : DMLA évoluée)
Scotomes centraux ou paracentraux + BAV sévère 
Atteinte de la rétine périphérique (ex : décollement de rétine rhegmatogène, rétinopathie pigmentaire) Scotomes périphériques
  • Atteintes du nerf optique

L’atteinte du nerf optique peut donner une cécité totale, un scotome central unilatéral (intéressant la fovéa) ou un scotome cæco-central (englobant la tâche aveugle et le point de fixation)

Etio Clinique Paraclinique
NORB Sclérose en plaque connue ou non
NOIA Champ visuel : déficit fasciculaire ; déficit altitudinal 
Neuropathies optiques toxiques et métaboliques (éthylique, médicamenteuse : éthambutol et isoniazide, professionnelles : plomb, métabolique : diabète) Atteinte bilatérale et progressive Champ visuel 
origine éthylique : scotome cæco-central jusqu’à atrophie optiques
origine médicamenteuse : dyschromatopsie d’axe rouge-vert
Neuropathies optiques tumorales ∗ Exophtalmie Atrophie optique (FO ? Imagerie ?)
Glaucome primitif à angle ouvert   Champ visuel: déficit fasciculaire = relié à la tâche aveugle

∗ Principales neuropathies optiques tumorales :
– tumeurs intra-orbitaires : méningiomes, gliomes
– tumeurs de la base du crâne : méningiomes du sphénoïde … 

  • Lésions chiasmatiques et rétrochiasmatiques
Etio Clinique Paraclinique
Lésions du chiasma optique
(adénome hypophysaire +++, méningiome du tubercule de la selle, anévrisme de la carotide interne, gliome du chiasma chez l’enfant)
Champ visuel syndrome chiasmatique : quadranopsie bitemporale dans les formes partielles (supérieure > inférieure) puis hémianopsie bitemporale
Lésions rétrochiasmatiques (vasculaire, tumorales ou traumatiques) Champ visuel : hémianopsie latérale homonyme (HLH) du côté opposé à la lésion ; quadranopsie latérale homonyme dans les atteintes plus distales (des radiations optiques)
Cécité corticale (AVC du territoire vertébrobasilaire ++, atteinte bi-occipitale) Cécité bilatérale brutale avec conservation du RPM et signes associés (désorientation, hallucinations visuelles, anosognosie)
FO : normal
IRM 0

 

2) Orientation diagnostique 1

A ) Clinique

idem BAV progressive

B ) Paraclinique

Bilan systématique / de premiere intention devant

C ) Synthèse

sera réalisée ultérieurement 

3) Traitement symptomatique 0

Il consiste entre autres en l’administration d’antalgiques en cas de douleurs.

 




One thought on “Altération du champ visuel

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG ! (votre commentaire sera relu avant éventuelle publication)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.