Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu

Brûlure

Grand brûlé

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 7 juillet 2019.

Urgences - Dermato
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 329

Dernières mises à jour
– Juin 2019 : Relecture + ajout du référentiel des enseignants des urgences CNUMU-APNET 1ere édition 2015 – modification de la définition et de la physiopathologie avec les données du CNUMU-APNET 1ere édition 2015 ; mise à jour de la liste des complications précoces – autres petites modifications (Beriel)
Fév. 2019 : mise à jour de la source CEMIR, suppression de la source SFETB (lien devenu indisponible), les informations relatives sont laissées en réf. 0 (Vincent)
Mai 2016 : création de la fiche (Vincent)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1A : CEMIR 6e édition 2018 – PEC immédiate préhospitalière et à l’arrivée à l’hôpital, évaluation des complications chez un brûlé (référentiel des enseignants de réanimation)
1B : CNUMU-APNET 1ere édition 2015 – item 329 (référentiel des enseignants des urgences) 


1) Généralité 1B 

Déf : Lésion du revêtement cutané générée par la chaleur, l'électricité, l'eau, des rayonnements et des produits chimiques.

Les brûlures oculaires font l'objet d'une fiche distincte.

Physiopathologie : la gravité d’une brûlure est liée d’une part à la disparition de la peau et de ses fonctions protectrices, d’autre part à la réaction inflammatoire systémique généralisée induite (surface corporelle ≥ 10% 1A) . Cette disparition de la peau, est à l'origine de plusieurs conséquences :
- une extravasation de l'eau, des électrolytes en dehors du secteur vasculaire (hypovolémie pouvant aller jusqu'à un état de choc hypovolémique)
-  une diminution de la pression oncotique par fuite des protéines hors du secteur vasculaire (œdèmes pulmonaire et cérébrale)
- une hyperactivité métabollique (dénutrition)
- un risque accru d'infections ( par surinfection locale et par immunodépression)

Epidémiologie
- Incidence = 500.000 / an en France toute gravité confondue
- 10.000 hospitalisations dont 3.500 en centre spécialisé 1A
- Garçon de 1 à 3 ans ++ (ébouillantement)
- Causes : accidents domestiques (50%) > accidents du travail (20%) > loisirs > TS

2) Diagnostic 1B

Clinique Paraclinique
Lésions cutanées selon la profondeur ± signes de déshydratation  -

A ) Clinique

Anamnèse : terrain, contexte de la brûlure, éléments de gravité

Clinique : localement, elle est décrite lors du bilan de lésion.
- Phlyctènes, oedèmes et signes de DEC s’observent à la phase initiale
- Secondairement, la clinique est dominée par le risque infectieux et la dénutrition.

B ) Paraclinique

Aucun examen paraclinique nécessaire pour le diagnostic positif d'une brûlure 0.

3) Evolution 1A 

A) Histoire naturelle 0

1er degré : guérison sans cicatrice en 4-5 jours
2e degré superficiel : guérison sans cicatrice en 10-14j. Dyschromies possibles
2e degré profond : guérison cicatricielle en 21-35j sauf infection
3e degré : pas de guérison spontanée !

B) Complications 

Complications selon la localisation
- Brûlure périnéale : rétention aiguë d’urine
- Brûlure faciale : rétraction palpébrale, destruction du nez, des oreilles…
- Brûlure circulaire de membre : Crush syndrome = ischémie puis rhabdomyolyse suite à un effet garrot
- Brûlure des mains, des plis de flexion

Complications selon l'agent vulnérant
- Brûlure électrique : troubles du rythme, rhabdomyolyse, syndrome des loges
- Brûlures chimiques : hypocalcémie dans l’intoxication à l’acide fluorhydrique

Autres complications 
> Précoces
- Choc hypovolémique
- Insuffisance rénale aiguë
- Insuffisance hépatique
- Manifestations respiratoires liées à la fumée : œdème laryngé, bronchospasme, intoxication au CO.
- Lésions de blast pulmonaire : pneumothorax, pneumomédiastin, contusion pulmonaire (en cas d'explosion)
- Syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA)
- Surinfection locale et choc septique 1B
- Dénutrition 1B
- Complications de décubitus 1B
- Décès 1B

> A long terme 1B
- Cancers cutanés
- Séquelles esthétiques et fonctionnelles, handicap social, dépression

N.B 0 :
- En cas de troubles de la conscience, penser à rechercher une intoxication ou un polytraumatisme.
- Une brûlure isolée ne provoque jamais d'hémorragie !

C) Pronostic

Le score de Baux permet d’évaluer rapidement le pronostic des brûlés en fonction de l’âge et de la surface brûlée totale. Un score > 100 s’accompagne d’une mortalité proche de 50%.

Score de Baux = âge + SBT
(surface brûlée totale cf. bilan lésionnel ci-après)

Facteurs de gravité des brûlures ( adaptés selon les critères de la sociéte française d'étude et de traitement des brûlures)
- Surface brûlée > 10%
- Localisations : Face, mains, cou et périnée
- Toute brûlures profondes
- Contexte d'explosion (blast), AVP, incendie en milieu clos
- Brûlure électrique ou chimique
- Age < 3 ans ou 60 > ans
- Existence d'une co-morbidité (diabète, insuffisance cardiaque chronique, éthylisme etc.)

4) PEC 1A

A ) Bilan

> Evaluation de la profondeur des lésions pour juger de la nécessité d’une greffe

Classification Aspect
SUPERFICIELLE 1er degré Douleur - érythème
2ème degré superf. Douleur – phlyctène - fond rose uniforme
PROFONDE 2ème degré profond Douleur - fond rose et blanc non homogène - respect des phanères
3ème degré Indolore - perte des phanères - consistance cartonnée

> Calcul de la surface corporelle brûlée (SCB)

Règle des 9 de Wallace chez l’adulte
- On décompose le corps en 6 parties pour les membres, le tronc et la tête
- Chaque partie compte pour 9%
- Sauf les membres inférieurs doublés (18% par jambe), et le tronc quadruplé

Ressources images : Règle des 9 de Wallace

1 paume de main = 1% environ, pour des brûlures peu étendues et disséminées

Tables de Berkow1A / de Blund et Browder 0 adaptées à la pédiatrie

Autres 0 : services plus complets disponibles sur internet (SAGE II par exemple, inscription gratuite)

> Recherche de forme grave : cf. facteurs pronostiques

  • Décision d’hospitalisation 0

Adulte Enfant
Présence d’au moins 1 critère de gravité du bilan lésionnel ou facteur aggravant le pronostic, quelle que soit la SCB
SCB > 10% avec brûlures profondes Avant 5 ans : SCB > 5% et/ou brûlures profondes
SCB > 20% Après 5 ans : SCB > 10%
  • Bilan initial en hospitalisation 1B

Bilan initial devant un brûlé hospitalisé
Clinique
- Monitoring continu (FC, PA, Sat)

- Prise de température tympanique ou centrale si risque d’hypothermie (coma / brûlé grave)
Bio
- NFS, TP, TCA
- Groupage ABO, Rh, RAI
- Ionogramme sanguin
- GDS dont HbCO, lactatémie
- Plvts microbiologiques répétés des zones brûlées
Imagerie
- Rx thoracique (OAP?)
- ECG
- Fibroscopie bronchique si suspicion de brûlure des VAS et/ou inhalation de fumée,
- TDM corps entier si polytraumatisme associé…

B ) Traitement

  • Premiers secours

Appel 15

Vêtements 0
- En cas de vêtement enflammé, tomber et rouler par terre ++
- Enlever prudemment les vêtements non-adhérents, ne pas toucher aux vêtements adhérents sauf s’ils sont imprégnés de la source de brûlure et continuent de creuser les tissus
- Enlever toute bague / bijou pouvant faire striction en cas d’œdème

Couvrir les blessures avec un linge humide et propre

Refroidissement
- Avec de l'eau froide (règle des 15 : eau à 15° les 15 premières minutes) ou un hydrogel type Brulstop®
- A réserver aux brûlures SBT < 20% en raison du risque d'hypothermie

  • Mesures générales

Pose d’une VVP de bon calibre
Oxygénothérapie à haut débit systématique puis adaptée à la saturation

  • Traitement symptomatique et préventif

Antalgiques palier 3 inclus, sédation

Réhydratation IV si SBT > 10%
- Administration de cristalloïdes (Ringer Lactate), la posologie suit des formules particulières
- L'augmentation des besoins (majoration de 30-50%) est prévisible dans 2 situations : traumatisme ou inhalation de fumée associé

Chez l’adulte ou l’enfant > 40kg Chez l’enfant < 40kg
Formule de Parkland Hospital

20 mL/kg la 1ère heure
Faire passer 2 mL/kg x %SBT dans les 6-8h, et autant dans les 16-18h suivantes

Formule de Carjaval

2000 mL/m2 +
5000 mL/m² de surface brûlée, la moitié étant à faire passer sur 8h

Soins locaux
- Lavage des brûlures et mise à plat des phlyctènes au savon antiseptique puis rinçage
- Rasage des poils sur et en périphérie de la brûlure 0
- Pansement à la sulfadiazine d’argent (Flammazine ®)

Mesures spécifiques si suspicion d'intoxication
- CO : Poursuite de l’O2thérapie à 15L/min
- Cyanure : hydroxycobalamine = Cyanokit ®
- Acide fluorhydrique 0 : gluconate de calcium SC

± Autres mesures selon les risques
- Sondage urinaire en cas de brûlure périnéale 0
- Incisions de décharge si risque de crush-syndrome
- Prévention anti-tétanique si non-à jour
- Pas d’ATBthérapie systématique

4 Commentaires

  1. Anonyme

    Traitement de brûlures 3 ème degré

    Réponse
    • Thomas (admin MedG)

      … ?
      Mais encore ?!

      Réponse
  2. Thomas (admin MedG)

    Pour les critères d’hospitalisation, la 1e ligne (“Présence d’au moins 1 critère de gravité du bilan lésionnel “) regroupe les 2 critères de la 2e ligne (SBC>10% et brûlure profonde)… En cas de brûlure de degré 1 avec SBC = 15%, on hospitalise ou pas ?!?

    Réponse

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !

Notes pour les commentaires : nous somme très heureux de recevoir des commentaires. Cependant, nous tenons à préciser que : 1- nous ne sommes pas des spécialistes ; 2- comme vous, nous recherchons les réponses sur le net ; 3- nous sommes très peu et ne pouvons donc pas répondre systématiquement. N’hésitez donc pas, si une information dans la fiche manque, à poser la question et y répondre vous-même après recherche ! Merci ! 

Espace utilisateur

     

Post utilisateur (accès sur connexion)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.

 




 

 

Ailleurs sur MedG
Liens internes

 Pages liées
Matière(s) : Dermatologie, Urgences
Item(s) ECNi : item 329

Articles liés
Plaie cutanée
Traumatismes vasculaires
Polytraumatisme
Brûlure oculaire
Traumatisme oculaire

Bibliothèque
Liens externes associés


Recommandations et référentiels

Brûlures cutanées superficielles liées à la chaleur (fiche Premiers Choix - Prescrire, 2020) [Payant] Résumé : Surveillance et soins apaisants souvent suffisants. Refroidir d'emblée et longuement. Évaluer la gravité. Protéger la zone brûlée par pansement
• CNUMU-APNET 3e édition (Référentiel des enseignants de Médecine d´urgence - 2020) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.
• 2e édition (Référentiel des enseignants de Neurochirurgie - 2019) [Indisponible en ligne] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.
CEMIR - Prise en charge immédiate préhospitalière et à l’arrivée à l’hôpital, évaluation des complications chez un brûlé (Référentiel des enseignants de Réanimation - 2018)
Brûlures (Fiche de synthèse - Thérapeutique dermatologique, 2014)


Outils de consultation

Brûlure de la peau : est-ce grave ? (Fiche Info Patient - Prescrire, 2020) [Payant]
Soins des brûlures sans gravité (Fiche Info Patient - Prescrire, 2020) [Payant]


Documents grand public

Dermato-Info (Site Web) Site d'information grand public de la société française de dermatologie
Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies
Association des Brûlés de France (Association)

Un doc. est absent ?
Vous ne trouvez pas l’info ?

Dites le-nous !
et

Formulaire de contact destiné à la gestion des liens externes. Pour tout autre sujet, merci d‘utiliser ce formulaire

Problème*
Il n‘existe pas de lien „reco“ pour cette ficheJe connais un document non référencéUn lien comporte une erreur ou est cassé

Je propose un nouveau lien (Entrez un URL)

Vos coordonnées
Pour vous demander des précisions ou vous remercier ! Votre adresse de messagerie ne sera pas enregistrée


Un doc. est absent ?
Vous ne trouvez pas l’info ?

Dites le-nous !
et

Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu