Diarrhée aiguë

!! FICHE NON RELUE !!

ATTENTION => FICHES SANS REFERENCE
Pour permettre une mise en place plus rapide d’un nombre important de fiches, celle-ci a été conçue à partir d’une fiche papier réalisée lors de mon externat. Les sources sont de qualité (généralement le référentiel des enseignants ou des livres privés) mais ne peuvent être identifiées dans la présente fiche.
Vous souhaitez l’améliorer ? Laisser nous un commentaire !

HGE – infectieux
Fiche réalisée selon le plan OD


Dernières mises à jour
Sources
Sommaire

!! URGENCES !!

Clinique
Signes de gravité

Déf : Emission de plus de 3 selles liquides ou très molles par jour, d’apparition souvent brutal et < 14jours.

1) Etiologies haut

A) Infectieux

Peuvent-être séparé selon le tableau clinique. Cependant, la corrélation n’est pas parfaite !

  • Syndrome de gastro-entérite
EtioEpidémioCliniqueParaclinique
Viraletransm. : salive
incub : 2-3j
sd gastro-entérite+/- Ag dans selle
Remarque :
– les principaux virus sont : calcivirus (adulte), rotavirus (enfant), adénovirus, astrovirus
– Campylobacter, Yersinia et Salmonnelle mineur peuvent mimer un tableau de gastro-entérite mais sont alors spontanément favorable

  • Syndrome cholériforme
EtioEpidémioCliniqueParaclinique
S. aureus transm. : glace, patisserie
incub : 1-6h
sd cholériforme
vomissement maj.
C perfringens transm. : viande en sauce réchauffée
incub : 8-12h
sd cholériforme
diarrhée maj.
Bacillus cereus transm. : riz, purée, soja
incub : 1-16h
sd cholériforme
Cholératransm. : eau
incub : qques h. à 5-6j
sd cholériforme sévère !
Touristatransm. : eau
incub : qques 1-2j
sd cholériforme modéré
  • Syndrome dysentérique
EtioEpidémioCliniqueParaclinique
Campylobacter jejunitransm. : volaille, lait, eau
incub : 1-3j
sd dysentérique classique modéré
Yersiniosetransm. : aliments
incub : 3-7j
tableau pseudo appendiculaire
Erythème noueux, arthralgie, ostéite
Shigelletransm. : eau, nourriture
incub : ?
sd dysentérique classique de sévérité variable
Salmonelle mineuretransm. : viande, oeuf, lait
incub : 12-36h
sd dysentérique non sanglant
E. coli entéro-invasiftransm. : eau, nourriture
incub : ?
sd dysentérique modéré
E. coli entéro-hémorragiquetransm. : boeuf mal cuit
incub : ?
sd dysentérique hémorragique
Risque de SHU
  • Autres étiologies infectieuses particulières

Dans certaines situations précises, il faut savoir évoquer d’autres causes

EtioEpidémioCliniqueParaclinique
Déséquilibre de la florepost-ATBdiarrhée bénigne-
C. difficilepost-ATBdiarrhée verdatretoxines dans selle
Klebsiellepost-ATBcolite hémorragique
Paludisme
fièvre typhoïde
voyageurfièvreFGE
Bilan hépatique
Parasite / champignons*voyageur ou ID°sd classique sans amélioration
CMVID°colitecoloscopie
Infection non dig.nourrissonsymptôme extra-dig.(selon symptome)
* Principales causes parasitaires / mycosiques :
– chez l’immunodéprimé => cryptosporidiose, microsporidiose
– sd dysentérique => amibe et bilharziose
– sd cholériforme => giardiose, ascaris, anguillulose, ténia et ankylostomose

B) Non-infectieux

Effet indésirable médicamenteux : quasiment tous les médicaments peuvent entraîner une diarrhée ! Les plus souvent retrouvé sont les ATB, les beta-bloquant, les AINS, les anti-acides et les biguanides.

Trouble alimentaire : souvent résolutive en quelques heures
– « indigestion »
– allergie alimentaire (associé à un urticaire)
– fausse allergie alimentaire (aliment riche en histamine : chocolat, thon, fraise)
– intolérance au lactose
– champignons

 Cause chronique débutante

2) Orientation diagnostique 0 haut

A) Clinique 

3 facteurs modifient la PEC diagnostic

> Contexte particulier : Prise de nouveau médicament / ATB, retour voyage, immunodépression.

> Tableau clinique

Sd gastro-entériteSd cholériformeSd dysentérique
Physioinvasion sans lésionstimulation sécrétion hydro-électr.invasion muqueuse intest.
Diarrhéeselles molles profuse, aqueuseglairo-sanglante, purulente
Sp digdouleur abdo, NVpeu sf vomissementsd rectal, douleur abdo
Sp extra-digsd pseudo-grippal-fièvre ++
Incubationqques joursqques heuresqques jours
Evolutiontoujours bénignerisque déshydratationrisque perforation colique

> Signes de gravité

Signes de gravité clinique
– sepsis sévère ou choc septique
– déshydratation cellulaire sévère
– intolérance digestive totale
– décompensation de tare
– signe de colectasie
– signe d’anémie
Signes de gravité lié au terrain
– âge extrême
– femme enceinte
– hypochloridie (gastrectomisé, traitement anti-sécrétoire)
– traitement inhibiteur du péristaltisme abdominal (neuroleptique, opiacée) 

B) Paraclinique 

Dans la grande majorité des cas, gastro-entérite simple sans examen complémentaire

Bilan de 1ere intention devant un syndrome dysentérique (systématique)

Bilan devant un syndrome dysentérique
- NFS, CRP, hémoculture
- coproculture sur milieu sélectif
- Recto-sigmoïdoscopie

Autres examens selon terrain spé

ExamenIndication
Examen parasito des selles- diarrhée > 7j ou 3j sous ATB
- Retour de voyage
- ID°
Recherche de toxine A et B de C.difficile- diarrhée nosocomiale
- Ttt ATB ou chimio dans les 6 semaines
Autreselon étio suspectée

C) Synthèse 

3) PEC symptomatique 0 haut

Hopital si signe de gravité

  • Equilibre hydro-électrolytique

Réhydratation orale ++ , IV si besoin
– eau
– soluté de réhydratation orale (SRO)

+/- correction d’une acidose métabolique hyperchlorémique

  • Traitement symptomatique

Anti-diarrhéique
– Lopéramide : Ralentisseur du transit et anti-sécrétoire.
CI si diarrhée invasive ou <30 mois !!
– Racecadotril : Anti-sécrétoire
– Diosmectite : pansement gastrique. Peu efficace mais innocuité

Autres symptomes 
– anti-émétique
– antalgique
– anti-spasmodique

  • Traitement antibiotique

Non indiqué sauf
– mauvaise tolérance (probabiliste) = quinolone
– certaines bactéries (adaptée)

BactérieATB 1ère intention
salmonelle majeure, shigelle, Yersiniose, E.coli (sf O157H7)Quinolone
C. jejuniMacrolide
CholéraDoxycycline
C. difficileMétronydazol
  • Mesure d’hygiène

– désinfection
– isolement pour C. difficile

haut de page

2 réflexions au sujet de « Diarrhée aiguë »

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !