Syndromes du tronc cérébral

Neuro
Fiche réalisée sans plan prédéfini
Item ECNi x


Dernières mises à jour
Sources

La sémiologie des atteintes du tronc cérébral (TC) est diverse en raison des différentes structures s’y trouvant 1A :
– noyaux des nerfs crâniens,
– « voies longues » pyramidales, sensitives et cérébelleuses,
– substance réticulée activatrice ascendante (SRAA).

On décrit typiquement 2 types de syndromes 1A :
les syndromes alternés ou alternes : atteinte d’un ou plusieurs nerfs crâniens d’un côté, et des voies longues de l’autre côté
– les symptômes secondaires à des atteintes isolées (pour les lésions de petite taille).

1) Syndromes alternes 1B

Ils peuvent être présentés selon la topographie de la lésion

  • Au niveau pédonculaire

Syndrome de Weber : atteinte du III ipsilatéral, hémiplégie motrice pure controlatérale

Syndrome de Parinaud : paralysie de la verticalité du regard et de la convergence (très évocateur de pinéalome ! 1C).

  • Au niveau protubérantiel 

> Unilatéral
Syndrome de Millard-Gübler : atteinte du VII ipsilatéral, hémiplégie controlatérale
Syndrome de Foville : paralysie de la latéralité 1C, atteinte du VI ipsilatéral, hémiplégie controlatérale (déviation des yeux vers l’hémiplégie)

> Bilatéral : locked-in syndrome = quadriplégie, atteinte bilatérale des VI et VII, mutisme, mais vigilance normale. Seuls les mouvements de verticalité sont épargnés

  • Au niveau bulbaire

> Latéral : Syndrome de Wallenberg 1A. Débute par un grand vertige rotatoire, associé aux signes suivant (rarement complet) :
Signes ipsilatéraux : nystagmus, syndrome cérébelleux avec ataxie majeure, signe de Claude Bernard Horner, atteinte du V (hypo- ou anesthésie faciale), paralysie du voile du palais (fausses routes) 1A du pharynx et de la corde vocale 1B
Signes controlatéraux : syndrome spinothalamique (thermoalgique) épargnant la face

> Médian
Atteinte directe du XII, hémiplégie croisée respectant la face

Note 1C : les syndromes de Foville et de Parinaud sont des paralysies supra-nucléaires dites de fonction = paralysies oculomotrices sans diplopie.

2) Autres syndromes du TC 1A

Atteinte isolée d’un nerf crânien (du III par exemple)

Atteinte isolée d’une voie longue : une lésion du pied de la protubérance est responsable d’une hémiparésie motrice pure ± d’un syndrome cérébelleux

Atteinte isolée de la réticulée : trouble de la vigilance isolé (rare, plus souvent associé à une paralysie oculomotrice type Parinaud)

Atteinte de la bandelette longitudinale postérieure : ophtalmoplégie inter-nucléaire responsable d’une déconjugaison dans le regard latéral (SEP ++)

image_pdf

2 réflexions au sujet de « Syndromes du tronc cérébral »

  1. Les termes « syndromes alternes » et « syndromes alternés » semblent être utilisés comme synonyme dans les différents ref.

  2. Le loked-in-syndrome est classé dans les syndrômes alternes par le ref. de médecine interne, mais ne semble pas en faire réellement partie en clinique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.