Thyroïdite subaigüe de De Quervain

!! FICHE NON RELUE !!


Endocrinologie
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi 240 241


Dernières mises à jour
Février 2017 : Création de la fiche (Thomas)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 : SFE 3e édition (référentiel des enseignants d’endocrinologie)
1bis : Item 5 – Indications et stratégies d’utilisation des principaux examens d’imagerie (référentiel des enseignants d’endocrinologie)
Sommaire
1) Généralité
2) Diagnostic
– A) Clinique
– B) Paraclinique
3) Evolution
– Histoire naturelle
– Complication
4) PEC


1) Généralité 1

Déf : affection virale entrainant une inflammation de la glande thyroïde.

Physiopath : l’inflammation entraine une destruction des thyréocytes, responsable d’une hyperthyroïdie initiale par relargage des hormones, suivie d’une phase d’hypothyroïdie.

Epidémio : ?

2) Diagnostic 1

CLINIQUE PARACLINIQUE
Signe d’hyperthyroidie
Goitre douloureux, sd viral
Syndrome inflammatoire
± scinti

Voir aussi les fiches OD devant une hyperthyroidie et OD devant une hypothyroidie

A ) Clinique

Phase initiale : hyperthyroïdie
– signes de thyrotoxicose
– goitre dur et douloureux
– syndrome grippal

Phase secondaire : hypothyroïdie, transitoire

B ) Paraclinique

Diagnostic de l’hyperthyroidie / l’hypothyroidie : TSH + T4/T3

Dg étio 0
syndrome inflammatoire biologique (VS, CRP)
– dans les formes peu évidentes, scinti thyroïdienne : « blanche » 1bis

3) Evolution 1

Evolution classique en 3 phases
hyperthyroidïe initiale
– évolution vers l’hypothyroïdie
– récupération en 2-3 mois

4) PEC 1

(Cf. fiche globale sur l’hyperthyroïdie / l’hypothyroïdie)

Traitement symptomatique non spécifique de la thyrotoxicose

Traitement spécifique : AINS voire corticoïde (1-2 mg/kg puis dose décroissante sur 2-3 mois)

image_pdf

2 réflexions au sujet de « Thyroïdite subaigüe de De Quervain »

  1. Dans le bilan, les examens « VS, CRP » sont mentionnés dans le collège des enseignants. La VS est-elle utilisée ici comme un simple marqueur de l’inflammation (qui n’est plus utilisé…) ou garde-t-elle une spécificité particulière ?

  2. Les signes infectieux typiques sont (je suppose) limités à la phase initiale avec hyperthyroidie. Quelle sont les éléments diagnostiques de la phase d’hypothyroidie ?!

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG ! (votre commentaire sera relu avant éventuelle publication)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.