Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Liens Externes
Catégorie de fiche MedG
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition – Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL – CMF – Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Sémiologie
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu
Catégorie de lien externe
Grand public
Outils
Références
Fiches
Publications scientifiques
Recommantations
Sous-titre de fiche MedG
Sous-titre

Evaluation des fonctions cognitives

Bilan neuropsychologique

Une Fiche MedG réalisée sans plan prédéfini
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 27/12/19.

NeurologieGériatriePsychiatrie 
Fiche réalisée sans plan prédéfini
Item ECNi 106


Dernières mises à jour
– Décembre 2019 : relecture de la fiche + mise en ligne (Beriel)
– Octobre 2018 : création de la fiche (Vincent)

Sources

MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1  : CEN 4e édition 2016 – item 106 (Référentiel des enseignants de Neurologie, Annexe 18.1) 

1) Principales fonctions cognitives et leur testing clinique 1

Les fonctions cognitives sont évaluées en détails au cours d’un bilan neuropsychologiques (en centre spécialisé, par exemple en centre de mémoire)

Fonction cognitive (structures associées) Description  Testing
Attention (système de vigilance et d’éveil cortical)

Toutes les grandes fonctions intellectuelles sont altérées en cas de trouble de l’attention

Répéter une phrase longue ;
Exécuter une consigne complexe ;
Donner les mois de l’année ou les jours de la semaine à l’envers.

Intégration perceptive = fonctions instrumentales (régions corticales postérieures : lobes temporaux et pariétaux ++)

Identification, reconnaissance et compréhension du langage, des gestes, de l’espace, des objets (simples ou complexes) sonores ou visuels, du schéma corporel ;

Temporal : aphasie, agnosie visuelle ;

Pariétal : apraxie, héminégligence visuelle, tableau de représentation du schéma corporel

Compréhension d’ordres simples : «fermez les yeux » ;
Désignation d’objets ;
Dessin sur copie d’une figure géométrique ;
Dessin sans copie d’une fleur ou d’une maison ; placer les repères horaires et les aiguilles sur une horloge dont vous avez dessiné les contours ;
Réalisation de gestes arbitraires sur imitation, de gestes symboliques («salut militaire», «pied de nez»), et de gestes d’utilisation d’objets («se laver les dents», «se coiffer» etc.).

Fonctions exécutives (lobes frontaux et ganglions de la base)

Opérations mentales permettant :
– la compréhension du contexte de l’action ;
– l’inhibition des comportements automatiques ou réflexifs ;
– la génération de comportements volontaires dirigés vers un but.

Batterie rapide d’efficience frontale («BREF») : 
– Fluence verbales littérale : donner en une minute le plus de mots commençant par une lettre ;
– Similitudes : en quoi se ressemblent deux objets ;
– Séquence gestuelle (poing, paume, tranche) ;
– épreuves de contrôle comportemental («quand je tape une fois sur la table, vous tapez deux fois et inversement» etc.)

Mémoire (lobes temporaux internes)

Mémoire épisodique ++ : capacité de formation (consolidation) et de restitution d’un souvenir, toujours liées à l’état émotionnel associé ;
Mémoire sémantique, procédurale … 
Atteinte bi-hippocampique : amnésie antérograde.

Seule la mémoire épisodique est testée « au lit du malade » ; 
Orientation temporelle et spatiale, interrogatoire sur l’emploi du temps sous contrôle de l’entourage ;
Epreuve des 5 mots +++ 

  • Epreuve des 5 mots

L’épreuve des 5 mots est capitale pour déterminer si une atteinte mnésique affecte ou non la consolidation. Cette étape implique un bon fonctionnement de la zone T5 (hippocampes et cortex adjacents).

Réalisation pratique 
– Faire lire 5 mots à voix haute («Musée», «Limonade»… )
– 2e lecture en demandant la catégorie taxonomique du mot (« Quelle est la boisson ?»)
– Rappel immédiat : le patient soit restituer les 5 mots (sans ou avec indice = catégorie taxonomique)
– Rappel différé : après un intervalle de 3 minutes (occupé à faire une tâche non-verbale), le patient doit restituer les 5 mots (sans ou avec indice = catégorie taxonomique)

Interprétation : les patients présentant une «pseudo-amnésie» (troubles cognitifs de cause fonctionnelle) n’ont pas de trouble de la consolidation, ils sont aidés par les indices. En cas de trouble de la consolidation (Alzheimer), le patient n’est pas aidé par l’indice de catégorie.

2) Principales causes d’altération des fonctions cognitives 1

Les principales causes d’altération des fonctions cognitives sont :

Démence : début insidieux, atteinte durable (> 6 mois), d’une ou plusieurs fonctions cognitives sans trouble de la conscience, impliquant une altération de l’autonomie dans les activités de la vie quotidienne. 
Confusion mentale : début brusque, trouble attentionnel à l’origine des autres atteintes cognitives, en particulier des fonctions exécutives, caractères fluctuant avec prédominance nocturne.
Affections neurologiques de début brusque en phase aiguë (AVC, Korsakoff, méningo-encéphalite herpétique … )
Causes fonctionnelles : dépression, troubles du sommeil, anxiété chronique, prise de psychotropes (troubles de l’attention et des fonctions exécutives, pseudo-amnésie)
Troubles cognitifs légers non-pathologiques (mild cognitive impairment 0) : légers troubles des fonctions exécutives chez le sujet âgé (diminution de flexibilité de la pensée) n’entravant pas l’autonomie.

 

Cette fiche vous plaît-elle ? Vous remarquez des erreurs ou imprécisions ? Donnez-nous votre avis !

Un formulaire et les commentaires publics ci-dessous sont prévus à cet effet.

Laisser un commentaire

A lire avant de soumettre un commentaire :
– Les commentaires sont ouverts pour nous faire part de toute erreur, omission, question, complément d’information, … dans le but d’améliorer cette fiche de synthèse.
– Merci de nous indiquer systématiquement la source de chaque information fournie ! Si cela correspond à votre pratique, indiquez-nous votre spécialité.
– Les commentaires sont manuellement validés par l’équipe MedG. Il ne sera pas donné suite aux demandes de prise en charge personnelle, et de tels commentaires ne seront pas publiés.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription et en cas de compte ‘Inactif’, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.



Ailleurs sur MedG
Liens internes

Pages liées
Matière(s) : Gériatrie, Neurologie, Psychiatrie
Item(s) R2C (ECNi) : 108 (106), 132 (129)

Articles liés
Maladie d’Alzheimer
Etat confusionnel
Démence à corps de Lewy
Démence vasculaire
Démence
Dégénerescence lobaire fronto-temporale
Dégénérescence cortico-basale

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
SFETD-SFAP-SFAR 5e édition (Réf. de Douleur, soins palliatifs et accompagnement - 2021) [Indisponible en ligne] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.
CNUP 3e édition (Réf. de Psychiatrie - addictologie - 2021)
CNEG 5e édition (Réf. de Gériatrie - 2021) [Indisponible en ligne] Ce ref n‘étant pas en accès libre (ni une version antérieure de moins de 5 ans), nous l‘avons lié à toutes les fiches de la matière. Il se peut donc que le thème de cette fiche ne soit pas traité dans ce livre.
CEN - Évaluation clinique et fonctionnelle d’un handicap cognitif (Réf. de Neurologie - 2019)
CEN - Troubles cognitifs du sujet âgé (Réf. de Neurologie - 2019)
CERF-CNEBMN (Réf. d’Imagerie médicale – Radiologie – Médecine nucléaire - 2019) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015]

Recommandations
Trouble neurocognitif associé à la maladie d’Alzheimer ou à une maladie apparentée (Guide maladie chr. - HAS, 2018)
Ginkgo biloba : un médicament à écarter des soins (Fiche Bon Usage - Prescrire, 2018) Le Ginkgo biloba, utilisé dans les troubles cognitifs des patients âgés (Tanakan° ou autre), n'a pas d'efficacité démontrée au-delà de celle d'un placebo, mais expose les patients à des hémorragies, des troubles digestifs ou cutanés, des convulsions et des réactions d'hypersensibilité. Le G. biloba est aussi utilisé en association à doses fixes avec l'heptaminol et la troxérutine (Ginkor fort°) dans l'insuffisance veineuse, sans plus d'efficacité. On ne connaît pas de médicament avec une balance bénéfices-risques favorable dans ces situations

Publications scientifiques
Davies "Alimentation par sonde entérale chez les personnes atteintes de démence grave" (Cochrane, 2021)


Outils de consultation

Sujet agé : chute et cognition (site Prévenclic) Ensemble d’outils pour la prévention : aide à l'entretien, questionnaires, fiches patients, fiches médecins, liens utiles, brochures et affiches à télécharger. Site gratuit et indépendant.
DemenceClic (Site web spécifique) Un site complet pour la PEC de patients atteints de démence, du dg positif à la PEC des aidants


Documents grand public

(Section vide)

Un doc. est absent ? Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur

1000 guides cliniques pour MG, par le Collège de la Médecine Générale