Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Liens Externes
Sous-titre de fiche MedG
Sous-titre

Accident vasculaire cérébral : vue d’ensemble

AVC

Une Fiche MedG réalisée sans plan prédéfini
X Fiche non-relue par un tiers, créée le 08/04/18.

UrgencesNeuroVasculaire
Fiche réalisée sans plan prédéfini
Item ECNi 335


Dernières mises à jour
Mars 2020 : mise à jour des référentiels de neuro et neurochir 2019, modifications mineures (Vincent)
Fév. 2019 : mise à jour de la source CEMIR, modifications mineures (Vincent)
Avril 2018 : création de la fiche (Vincent)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1A : CEN 5e édition 2019 – item 335 (référentiel de neurologie)
1B : Collège de neurochirurgie 2ème édition 2019 – item 335 (référentiel de neurochirurgie – non disponible en ligne)
1C : CEMIR 6e édition 2018 – item 335 (référentiel de réanimation – indisponible en ligne, lien vers l’édition 2015)
Sommaire
1) Généralité
2) Diagnostic
3) PEC
– Mesures communes en cas d’AVC
– Mesures spécifiques à connaître

1) Généralité 1A

Déf : AVC = ensemble des pathologies vasculaires cérébrales d’origine artérielle ou veineuse
– Ischémie artérielle (80%) : accident ischémique transitoire (AIT) ou infarctus cérébral constitué
– Hémorragies (20%) : intraparenchymateuses (HIP), sous-arachnoïdienne (HSA, 5%)
– Thromboses veineuses cérébrales (< 2%)

Epidémio
– Incidence = 150.000 / an, en augmentation avec le vieillissement de la population
– Survenue à tout âge, 75 % après 65 ans, âge moyen = 73 ans
– 1ère cause de handicap moteur acquis, 2e cause de démence
– 1ère cause de mortalité féminine, 3e cause chez l’homme

2) Diagnostic 1A

Les tableaux suivants présentent les 5 grands types d’AVC de manière succincte, voir les fiches dédiées pour plus de détails.

Infarctus cérébral constitué Accident ischémique transitoire (AIT) Hématome intra-parenchymateux (HIP)
Etios / FdR Macroangiopathie : athérome, dissection, SVCR
Microangiopathie : lipohyalinose, CADASIL, vascularite du SNC
Cardiopathie emboligène
Etats prothrombotiques et causes métaboliques (rares)
(idem infarctus constitué) HTA
Malformation : MAV, cavernome, fistule artérioveineuse durale
Tumeur
Angiopathie amyloïde
Complication d’un autre type d’AVC (remaniement hémo, contamination…)
Autres
Clinique Déficit neurologique focal d’apparition brutale, d’emblée maximale, systématisé à un territoire artériel (antérieur, postérieur, profond, jonctionnel) AIT probable : installation rapide de déficit systématisé à un territoire artériel, régressif en < 1h Céphalées ± HTIC précoce, déficit neurologique non-systématisé à un territoire artériel, s’aggravant en tâche d’huile
Paraclinique IRM diffusion +++, T2/FLAIR après 3h ± 3D-Tof, perfusion
TDM non-injecté : ± signes précoces, hypodensité après 6h
Imagerie normale TDM non-injecté +++ : hyperdensité spontanée intra-parenchymateuse
IRM T2* : sensibilité précoce
PEC Thrombolyse IV : délai 4h30 (CI si PA > 185/110, TC, NIHSS < 5…)
Thrombolyse IA / thrombectomie : délai 6h
Antiagrégation ± héparine
Aspirine + clopidogrel si ABCD2 > 4 Antagonisation d’un anti-thrombotique : PPSB + vitK (si AVK), PPSB ou Feiba (si AOD)

± PEC chirurgicale (indications restreintes, souvent différées)

Hémorragie sous-arachnoïdienne (HSA) Thrombose veineuse cérébrale
Etios / FdR Traumatisme crânien
Malformation : anévrisme intracrânien +++
Causes rares : lésion inflammatoire ou non des artères cérébrales, tumeurs, coagulopathies…
Facteurs généraux : post-op, grossesse et post-partum, tbl de l’hémostase, cancers, maladies inflammatoires…
Facteurs infectieux : infection de voisinage ou intra-crânienne
Autres facteurs locaux : TC, iatrogénie (neurochir, cathétérisme jugulaire), fistule dure-mérienne, hypotension intracrânienne
Clinique Céphalée brutale, explosive, avec nausées / vomissements et phono-photophobie
Syndrome méningé, troubles de la vigilance ± signes extra-neurologiques
Triade céphalées – crise d’épilepsie – déficit neurologique focal, signes « à bascule »
Paraclinique TDM non-injecté +++ : hyperdensité spontanée des citernes de la base + sillons de convexité
IRM T2/FLAIR : meilleure sensibilité que le TDM dans les jours qui suivent l’HSA
Fond d’oeil ± PL
Angio-IRM, angio-TDM à défaut : hyperT1, hypoT2*, signe du delta
± PL, D-dimères
PEC Si anévrisme : embolisation ou chirurgie dans les 24-48h. Contention veineuse initiale, puis anti-thrombotiques une fois l’anévrisme sécurisé.
Nimodipine anti-ICR
Héparinothérapie à dose curative en urgence, même en cas d’AVC hémorragique (!), relayée par AVK pour au moins 6 mois

3) PEC 1A

La PEC spécifique des différents types d’AVC est détaillée dans les fiches dédiées. L’accent sera mis ici sur les mesures communes et quelques points spécifiques.

  • Mesures communes en cas d’AVC

> Prévention primaire et secondaire

PEC des FdR CV +++ : surtout HTA (RR = 4), l’hypercholestérolémie est un FdR plus accessoire des infarctus, mais l’hypocholestérolémie semble augmenter le risque d’HIP.

La migraine est un FdR d’infarctus chez la femme jeune, surtout migraine avec aura chez une patiente fumeuse et sous contraceptif oral (risque minoré par les pilules micro-dosées)

Information sur les manifestations évocatrices : critères FAST (face, arm, speech, time)

> PEC initiale

Mesures communes
– Alitement + redressement de la tête à 30° (mise en fauteuil ssi une ischémie par sténose artérielle serrée a été éliminée par doppler / angio-TDM ou angio-IRM)
– Transfert en UNV quelque soit l’âge, le sexe ou la gravité clinique

Surveillance clinique
– Neuro (score NIHSS applicable aux infarctus et HIP)
– Saturation (O2thérapie si sat < 95%)
– Déglutition : suspension de l’alimentation orale si tbl de déglutition ± SNG
– Température : lutte systématique contre l’hyperthermie, paracétamol si T > 37,5°
– Nursing, soins d’escarre, kiné précoce…

Surveillance paraclinique
– FC sous scope
– Glycémie : à corriger si < 0,5 g/L ou > 1,8 g/L

> Suivi : évaluation à 3 mois, 6 mois et 1 an des séquelles, des complications, de la tolérance et de l’efficacité des traitements de prévention secondaire 1A. Evaluation de la dépendance à distance (échelle de Rankin) 0.

  • Mesures spécifiques à connaître

> Contrôle de la PA : traiter une HTA progressivement, objectifs selon le type d’AVC
– Infarctus : PA < 220 / 120 1A, 1C
– Infarctus thrombolysé : PA < 185 / 110 1A, 1C
– HIP : PAS < 140 / 80 1C
– HSA : pas de consensus 1C

> Indications neurochirurgicales urgentes
– Crâniectomie de décompression : si infarctus malin chez le patient < 60 ans avec NIHSS > 16 et troubles de la vigilance (discuté au cas par cas après 60 ans) 1A
– Hématome ou infarctus cérébelleux avec compression du TC (risque d’engagement des amygdales cérébelleuses) ou du 4e ventricule (risque d’hydrocéphalie aiguë) 1C
– Evacuation d’un hématome superficiel lobaire (frontal ou temporal) responsable de troubles de la conscience 1B

Cette fiche vous plaît-elle ? Vous remarquez des erreurs ou imprécisions ? Donnez-nous votre avis !

Un formulaire et les commentaires publics ci-dessous sont prévus à cet effet.

2 réponses à “Accident vasculaire cérébral : vue d’ensemble”

Laisser un commentaire

A lire avant de soumettre un commentaire :
– Les commentaires sont ouverts pour nous faire part de toute erreur, omission, question, complément d’information, … dans le but d’améliorer cette fiche de synthèse.
– Merci de nous indiquer systématiquement la source de chaque information fournie ! Si cela correspond à votre pratique, indiquez-nous votre spécialité.
– Les commentaires sont manuellement validés par l’équipe MedG. Il ne sera pas donné suite aux demandes de prise en charge personnelle, et de tels commentaires ne seront pas publiés.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.




Ailleurs sur MedG
Liens internes

Pages liées
Matière(s) : Neurologie, Urgences, Vascu
Item(s) R2C (ECNi) : 340 (335)

Articles liés
Score NIHSS
Infarctus cérébral
Thrombose veineuse cérébrale
Hémorragie intra-parenchymateuse
Accident ischémique transitoire
Infarctus sylvien malin
Dissection d’une artère cervicale ou encéphalique
Syndrome de vasoconstriction cérébrale réversible
CADASIL

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
CNUMU-APNET 4e édition (Réf. de Médecine d´urgence - 2022) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2020]
CEMIR 7e édition - Accidents vasculaires cérébraux (Réf. de Réanimation - 2021)
CERF-CNEBMN (Réf. d’Imagerie médicale – Radiologie – Médecine nucléaire - 2019) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015]
CEN - Accidents vasculaires cérébraux (Réf. de Neurologie - 2019)
CEMIR - Accidents vasculaires cérébraux (Réf. de Réanimation - 2018)

Recommandations
AVC ischémique : prévention des récidives (fiche Premiers Choix - Prescrire, 2021) [Payant] Résumé : Aspirine, warfarine en cas de cardiopathie emboligène, intervention sur la carotide en cas de sténose supérieure à 70 %
Parcours de rééducation réadaptation des patients après la phase initiale de l’AVC (Fiche Bon Usage - HAS, 2020)
Pertinence des parcours de rééducation/réadaptation après la phase initiale de l’AVC (Fiche Bon Usage - HAS, 2019)
Accident vasculaire cérébral (Guide maladie chr. - HAS, 2016)
Accident vasculaire cérébral : méthodes de rééducation de la fonction motrice chez l’adulte (RBP - HAS, 2012. Synthèse PDF)
Accident vasculaire cérébral : prise en charge précoce (alerte, phase préhospitalière, phase hospitalière initiale, indications de la thrombolyse) (RBP - HAS, 2010. Synthèse PDF)

Publications scientifiques
(Section vide)


Outils de consultation

Reconnaître un accident vasculaire cérébral (Fiche Info Patient - Prescrire, 2021) [Payant] Résumé : L'apparition brutale d'une paralysie, d'un engourdissement, d'un trouble du langage, de la compréhension ou de la vision peut être provoquée par un accident vasculaire cérébral, c'est-à-dire par l'obstruction ou le saignement d'un vaisseau dans le cerveau. C'est une urgence. Il faut appeler les secours sans tarder.


Documents grand public

Accident vasculaire cérébral (Guide Patient - HAS, 2008)
Les signes de l’AVC (Vidéo explicative WhyDoc)
France AVC Federation Nationale (Association)

Un doc. est absent ? Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur

1000 guides cliniques pour MG, par le Collège de la Médecine Générale

> La Fiche

Désolé, le sommaire automatique n'est pas (encore) disponible pour cette fiche.

> Les Commentaires

> Mon Espace Perso

> Ailleurs sur MedG

> La Bibliothèque

 
Navigation