Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu

Chlamydiose

Infection à chlamydia

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
X Fiche non-relue par un tiers, créée le 19 juillet 2020.


Dernières mises à jour
Juillet 2020 : relecture, mise à jour et mise en ligne de la fiche (Beriel)
Avril 2019 : création de la fiche (Vincent)
Sources utilisées dans cette fiche
MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1A : CEDEF - Infections sexuellement transmissibles (IST) (Référentiel des enseignants de Dermatologie - 2017)
1B : CNGOF - Maladies sexuellement transmissibles (Référentiel des enseignants de Gynécologie obstétrique - 2018) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015]
1C : ECN Pilly 2020 - Infections sexuellement transmissibles (IST) : gonococcies, chlamydioses, syphilis, papillomavirus humains (HPV), trichomonose (Référentiel des enseignants d’Infectiologie - 2019)
2 : Réévaluation de la stratégie de dépistage des infections à Chlamydia trachomatis (RBP - HAS, 2018)
3 : Infection à Chlamydia trachomatis (RBP - SFD, 2016)

1) Généralités 1A

Déf : infection à Chlamydia, bactérie intracellulaire.

Mode de transmission 1B : transmission de muqueuse à muqueuse lors des rapports sexuels (Chlamydia trachomatis).

Epidémiologie 
- Pathologie fréquente +++
 . 50 fois fréquente que la gonococcie 
 . Prévalence estimée jusqu'à 10% dans les pays industrialisés (1ere cause d'IST dans ces pays)
 . 1ere cause d'urétrite aiguë 
- Pic d'incidence entre 15-34 ans (femme) ou 20-39 ans (homme)
- Portage asymptomatique ++

Bactérie 1B : Chlamydia = germes intracellulaires. Trois espèces :
Chlamydia trachomatis (transmission : 15 sérovars (identifiables à la sérologie)
 . D à K : infections génitales, périhépatiques, rhumatismes, infections néonatales 
 . A, B et C : responsables du trachome, une des premières causes de cécité dans le monde 
 . Les sérovars L1, L2, L3 provoquent la lymphogranulomatose vénérienne (LGV = maladie de Nicolas Favre) 
Chlamydia pneumoniae : responsable d'un nombre important de pneumopathies 
Chlamydia psittaci : responsable de zoonoses

Note : la présente fiche traitera uniquement des infections sexuellement transmissible à Chlamydia trachomatis.

2) Diagnostic 1A

Clinique Paraclinique
urétrite (homme)/ cervicite (femme) puis infection génitale haute 1B Amplification génique par PCR
Culture

A ) Clinique

  • Anamnèse

Facteur de risque 
- multipartenariat (au moins deux partenaires dans l'année),
- changement de partenaire récent,
- individus ou partenaires diagnostiqués avec une autre IST (NG, syphilis, VIH, Mycoplasma genitalium), 
- antécédents d'IST, HSH,
- personnes en situation de prostitution,
- personne ayant subi un viol.

  • Examen physique

Chez la femme 

Infection génitale basse (cervicite) +++
- le plus souvent asymptomatique (50-90% des cas)
- Symptômes
 . leucorrhées blanchâtres ou jaunâtres 
 . cystalgies
 . syndrome urétral 
 . ± dyspareunie 
- Signes physiques 
 . fragilité du col utérin
 . ± sécrétions mucopurulentes 
 . ± ectropion friable et hémorragique

Infections génitales hautes 1B
- Endométrite : métrorragies minimes et intermittentes
- Salpingite aiguë : douleurs pelviennes associées à un syndrome infectieux (inconstant) 
- Salpingite silencieuse : cause importante de stérilité

Chez l'homme : Incubation : quelques jours à quelques mois

Infection génitale basse (Urétrite) +++
- écoulement urétral clair, modéré et intermittent (< 50% des cas)
- urétrite purulente possible 1B

Infection génitale haute 1B : orchite, prostatite subaiguë ou chronique 

B ) Paraclinique  

Amplification génique par PCR
- examen clé pour le diagnostic
- plus sensible que la culture

Culture 
- Prélèvement bactériologique 
 . chez l'homme (symptomatique ou non) : sur un 1er jet unrinaire (10-20 ml), au moins 2 heures après la dernière miction ;
 . chez la femme symptomatique : sur un écouvillonnage d'endocol associé au mieux par un prélèvement au pourtour urétral lors d'un examen au spéculum, en réalisant un raclage de la muqueuse ;
 . chez la femme asymptomatique : sur un écouvillonnage vulvovaginal (auto-prélèvement).

Sérologie : pas d'intérêt dans le diagnostic des infections à Chlamydia.

C ) Diagnostic différentiel 

Autres infections sexuellement transmissibles (gonococcie ++)

3) Evolution

A) Histoire naturelle 1B

- Infection cervicale de courte durée chez la femme (période de contamination courte) ; chez l'homme en cas d'atteinte de la prostate, le sperme demeure contaminant pendant plusieurs années lors des rapports sexuels
- La bactérie peut atteindre par voie ascendante les voies génitales hautes (chez homme et femme)
- En absence de traitement ⇒ complications
- Sous traitement 80% des infections génitales basses, guérissent dans en 8 jours.

B) Complications 1A

Chez la femme 
- D'abord : endométrite et salpingite (subaiguës ou chroniques) ;
- Ensuite : algies pelviennes inflammatoires, stérilité tubaire et grossesse extra-utérine
- Plus rarement : péri-hépatite (tableau de cholécystite alithiasique, diagnostic sous cœlioscopie)

Chez l'homme 
- Complications locorégionales
 . prostatite 
 . épididymite aiguë

Dans les deux sexes 
- Syndrome oculo-uréthro-synovial 
 . polyarthrite aiguë ou subaiguë réactionnelle ;
 . urétrite ;
 . conjonctivite bilatérale ;
 . balanite circinée 
 . kératodermie palmoplantaire psoriasiforme 
- Kératoconjonctivite 
 . Arthrite

Chez le nouveau-né 
- Kératoconjonctivite 
- Pneumopathie 

4) PEC 1A

A ) Bilan initial 

RECHERCHE DES COMORBIDITÉS
Sérologie VIH
TPHA/VDRL
Sérologie hépatite B

 

B ) Traitement

  • Principes généraux

- Identifier le, la ou les partenaire(s) contaminé(e)s ou contaminateur (trice)s, et leur proposer un dépistage, un diagnostic ou un traitement probabiliste ;
- insister sur les risques de recontamination ;
- informer le patient qu'il ne doit pas avoir de rapports non protégés pendant la période du traitement ;
- éduquer le patient sur les IST

  • Traitement médicamenteux

Traitement des formes non compliquées 
- Première intention : azithromycine (prise orale unique d'1g) ou doxycycline (100mg/12heures, per os, 7 jours)
- Deuxième intention : érythromycine (500 mg/6 heures, per os, 7 jours) ou ofloxacine (300 mg/12 heures, per os, 7 jours)


Femme enceinte : azithromycine (prise orale unique d'1g) 


Orchiépididimyte : doxycycline (100mg/12 heures, 10 jours)

Nouveau-né :
- si pneumopathie ou ophtalmie : érythromycine (12,5 mg/kg/6 heures, per os ou IV, 14 jours)

Endométrite, salpingite : doxycycline 100 mg/12 heures, per os ou IV, 14 jours


C) Suivi

BILAN
Formes non compliquées : PCR systématique entre 1-6 mois chez les femmes jeunes
Femme enceinte : PCR systématique à 1 mois
Endométrite, salpingite : PCR systématique à faire 2-3 mois après le traitement

 

D) Prévention 1C

- Conseils et éducation quant à la prise de risques et à leur réduction et aux signes d'alertes qui doivent amener à consulter
- Dépistage opportuniste systématique des femmes sexuellement actives de 15-25 ans (inclus), y compris les femmes enceintes 2
- Dépistage opportuniste ciblé 2 :
 . des hommes sexuellement actifs présentant des facteurs de risque, quelque soit l'âge
 . des femmes sexuellement actives de plus de 25 ans présentant des facteurs de risque 
 . des femmes enceintes consultant pour une IVG, sans limite d'âge
- Utilisation des préservatifs masculin et féminin

0 commentaires

Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG !

Notes pour les commentaires : nous somme très heureux de recevoir des commentaires. Cependant, nous tenons à préciser que : 1- nous ne sommes pas des spécialistes ; 2- comme vous, nous recherchons les réponses sur le net ; 3- nous sommes très peu et ne pouvons donc pas répondre systématiquement. N’hésitez donc pas, si une information dans la fiche manque, à poser la question et y répondre vous-même après recherche ! Merci ! 

Espace utilisateur

     

Post utilisateur (accès sur connexion)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.

 




 

 

Bibliothèque
Liens externes associés


Recommandations et référentiels

ECN Pilly 2020 - Infections sexuellement transmissibles (IST) : gonococcies, chlamydioses, syphilis, papillomavirus humains (HPV), trichomonose (Référentiel des enseignants d’Infectiologie - 2019)
Infection par C. trachomatis liée à un rapport sexuel (fiche Premiers Choix - Prescrire, 2019) [Payant] Résumé : Souvent asymptomatiques. Traitement au mieux concomitant des partenaires sexuels : azithromycine par voie orale en dose unique en premier choix. Doxycycline par voie orale pendant 7 jours en alternative. Parfois traitement antibiotique probabiliste d'une infection conjointe par gonocoque
• CNGOF - Maladies sexuellement transmissibles (Référentiel des enseignants de Gynécologie obstétrique - 2018) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015]
Réévaluation de la stratégie de dépistage des infections à Chlamydia trachomatis (RBP - HAS, 2018)
CEDEF - Infections sexuellement transmissibles (IST) (Référentiel des enseignants de Dermatologie - 2017)
Infection à Chlamydia trachomatis (RBP - SFD, 2016)
Urétrites et cervicites non compliquées : stratégie diagnostique et thérapeutique de prise en charge (RBP - HAS, 2015. Synthèse PDF)


Outils de consultation

le CRAT (site web)


Documents grand public

Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies

Un doc. est absent ?
Vous ne trouvez pas l’info ?

Dites le-nous !
et

Formulaire de contact destiné à la gestion des liens externes. Pour tout autre sujet, merci d‘utiliser ce formulaire

Problème*
Il n‘existe pas de lien „reco“ pour cette ficheJe connais un document non référencéUn lien comporte une erreur ou est cassé

Je propose un nouveau lien (Entrez un URL)

Vos coordonnées
Pour vous demander des précisions ou vous remercier ! Votre adresse de messagerie ne sera pas enregistrée


Un doc. est absent ?
Vous ne trouvez pas l’info ?

Dites le-nous !
et

Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu