Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Liens Externes
Sous-titre de fiche MedG
Sous-titre

Hémoptysie

Hémorragie intra-alvéolaire

Fiche OD
Une Fiche MedG Orientation Diagnostique
Fiche relue par un tiers. Dernière mise à jour le 15/08/17.

Pneumo
Fiche réalisée selon le plan OD
Item ECNi 201


Dernières mises à jour
– Août 2017 : relecture, MaJ de la source, modifications mineures (Vincent)
– Févier 2017
: création de la fiche (Thomas)
Sources
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
1 : CEP 2017 – item 201 (référentiel du collège des enseignants de pneumologie)
2 : (pas de RCP/CC)
Sommaire
1) Etiologies
2) Orientation diagnostique
– A) Clinique
– B) Paraclinique
– C) Synthèse
3) Traitement symptomatique

!! URGENCES !!

Etio / Clinique / Bio
Toute hémoptysie même minime est une urgence !

Déf : Saignement des voies respiratoires sous-glottiques, ± extériorisé lors d’un effort de toux. A différentier d’une origine digestive (hématémèse) ou ORL (épistaxis, saignement laryngo-pharyngé). 2 origines physiopathologiques :
– Circulation systémique +++ (95% des cas 0), par hypervascularisation dans le cadre d’une pathologie respiratoire sous-jacente.
– Circulation pulmonaire (= hémorragie intra-alvéolaire – HIA 0)

1) Etiologies 1

Moyen mnémo principales étios : Quand (cancer) Tu (Tuberculose) Dilates (DDB) Un Beau (EP) Coeur (cardiaque = OAP) Infecté (aspergillome)

Etiologie Clinique 0 Paraclinique
Cancer Signes généraux  
Tuberculose (séquelle / forme évolutive) ATCD, voyage  
Dilatation des bronches toux chronique avec suppuration TDM
EP Douleur thoracique Angio-TDM
OAP Crépitants bilatéraux des bases, orthopnée  
Infection (aspergillome ++, pneumonie)    
Autres causes rares *    
Hémoptysie cryptogénique = idiopathique (10-25%)    

* causes rares :
– médicaments / toxique (crack, anticoagulants, …)
vascularites, collagénose, sd de Goodpasture
– anévrisme pulmonaire et autres malformations artério-veineuses
– traumatisme
HTAP

2) Orientation diagnostique 1

! PEC symptomatique à faire en parallèle voire initialement si signes de gravité !

A) Clinique

Anamnèse : importance des ATCD pulmonaires et cardiaques

Clinique :
– Signes selon l’étiologie
– ± signes d’hémoptysie : chaleur rétrosternale, angoisse, chatouillement laryngé, sensation de goût métallique

B) Paraclinique

(la place des différents examens complémentaires n’est pas clairement définie…)

Radio thoracique : recherche des signes sur
– siège de la lésion
– type / étiologie

Scanner Thoracique (angio-TDM) : examen clé, permet d’établir une cartographie très précise

Endoscopie bronchique : surtout utile en cas
– de doute diagnostique
– de doute topographique (multiple lésions au scanner, ex : DDB 0)
– présence d’une tumeur bronchique proximale
– à visée thérapeutique (cf. partie 3)

Artériographie bronchique : uniquement en cas d’embolisation

Autres examens ciblés selon l’étiologie : recherche de BK, dosage des D-Dimères, ECG…

Note : la survenue d’une hémoptysie chez un patient BPCO doit faire pratiquer un TDM + endoscopie systématiques à la recherche d’une cause sous-jacente (cancer notamment, la BPCO n’étant pas une cause d’hémoptysie)

C) Synthèse 0

(non réalisée, cf commentaire)

3) Traitement symptomatique 1

Toute hémoptysie, même minime, est à considérer comme une urgence (risque de récidive sous forme sévère)

  • Evaluation de la gravité de l’hémoptysie

Le risque principal est l’asphyxie.

Signes de gravité :
– hémoptysie abondante (>200mL)
– terrain : insuffisant respiratoire
– persistance malgré traitement vasoconstricteur
– signes de détresse respiratoire aigüe ou (plus rarement) de trouble hémodynamique 0

Bilan complémentaire systématique : NFS, groupe sanguin, bilan de coag, GdS

  • Principes thérapeutiques

Hospitalisation, O2-Thérapie, ± protection des VAS (si hémoptysie massive)

Traitement médical : agent vasoconstricteur IV (terlipressine)

Traitement endobronchique : possible injection pendant l’endoscopie bronchique d’adrénaline, ou de sérum glacé

Embolisation artérielle bronchique (référence thérapeutique)

Chirurgie « d’hémostase0 » : lobectomie voire pneumectomie (traitement radical envisageable « à froid », ou « à chaud » en cas d’échec de l’embolisation, si la fonction respiratoire le permet)

Cette fiche vous plaît-elle ? Vous remarquez des erreurs ou imprécisions ? Donnez-nous votre avis !

Un formulaire et les commentaires publics ci-dessous sont prévus à cet effet.

4 réponses à “Hémoptysie”

  1. CEP 2015 : « Malgré la fréquence des hémoptysies, il persiste beaucoup de zones d’ombres dans les modalités de prise en charge diagnostique et thérapeutique, qui est largement fondée sur des bases empiriques et des organisations locales »
    => bref, compliqué de faire une synthèse diagnostique !

  2. Les D-dimères gardent toujours leur place dans l’algorithme en cas d’hémoptysie si le coeur droit est touché. Mais l’angio- scanner est meilleur dans cette indication. Je suis d’accord.

Répondre à Dr BANI Annuler la réponse

A lire avant de soumettre un commentaire :
– Les commentaires sont ouverts pour nous faire part de toute erreur, omission, question, complément d’information, … dans le but d’améliorer cette fiche de synthèse.
– Merci de nous indiquer systématiquement la source de chaque information fournie ! Si cela correspond à votre pratique, indiquez-nous votre spécialité.
– Les commentaires sont manuellement validés par l’équipe MedG. Il ne sera pas donné suite aux demandes de prise en charge personnelle, et de tels commentaires ne seront pas publiés.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription, les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.




Ailleurs sur MedG
Liens internes

Pages liées
Matière(s) : Pneumologie, Urgences
Item(s) R2C (ECNi) : 205 (201)

Articles liés
(Section vide)

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
CNUMU-APNET 4e édition (Réf. de Médecine d´urgence - 2022) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2020]
CEMIR 7e édition - Hémoptysie (Réf. de Réanimation - 2021)
CEP - Hémoptysie (Réf. de Pneumologie - 2020)
CERF-CNEBMN (Réf. d’Imagerie médicale – Radiologie – Médecine nucléaire - 2019) [Indisponible en ligne - lien vers l’édition 2015]
CEMIR - Hémoptysie (Réf. de Réanimation - 2018)
Hémoptysie chez l’enfant (Fiche de synthèse - PaP en pédiatrie, 2017)

Recommandations
(Section vide)

Publications scientifiques
(Section vide)


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

(Section vide)

Un doc. est absent ? Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur

1000 guides cliniques pour MG, par le Collège de la Médecine Générale

> La Fiche

Désolé, le sommaire automatique n'est pas (encore) disponible pour cette fiche.

> Les Commentaires

> Mon Espace Perso

> Ailleurs sur MedG

> La Bibliothèque

 
Navigation