Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Sémiologie
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu

Kératose pilaire

Fiche MGS
Une Fiche MedG Maladie et Grand Syndrome
X Fiche non-relue par un tiers, créée le 29/04/21.

Dernières mises à jour
Avril 2021 : création de la fiche (Beriel)
Sources utilisées dans cette fiche
MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
2 : Kératoses pilaires (Fiche de synthèse - Thérapeutique dermatologique, 2020)

1) Généralités 2

Déf : anomalie cutanée, se présentant sous la forme d'éléments saillants, grisâtres et adhérents, situés au niveau des ostiums folliculaires, parfois sur une base inflammatoire, donnant au toucher une sensation de râpe.
Elle peut être simple ou atrophiante.

Anatomopathologie : hyperkératose des ostiums folliculaires 

Épidémiologie 
Kératose pilaire simple 
- Affection fréquente ++ (femmes > hommes )

Etiologie : transmission autosomique dominante

2) Diagnostic 2

Clinique Paraclinique
Lésions grisâtres, saillants et adhérents  -

A ) Clinique

  • Anamnèse

Apparition dans l'enfance +++

  • Examen physique

- Lésions grisâtres, saillants et adhérents au niveau des ostiums folliculaires 
- Localisations principales : face externe des bras et des cuisses, joues
- ± Réaction inflammatoire avec rougeur périfolliculaire

B ) Paraclinique

Aucun examen paraclinique n'est contributif.

C ) Diagnostic différentiel

- Lichen plan folliculaire 
- Psoriasis folliculaire 
- Sarcoïdose folliculaire 
- Mucinose folliculaire 
- Dermatomyosite 
- Carence en vitamine A ou C (scorbut) 

3) Evolution 2

A) Histoire naturelle

On distingue deux formes évolutives de l'affection 
- Kératose pilaire simple
 . affection bénigne 
 . évolution favorable, amélioration à l'âge adulte 
 . amélioration au cours de l'été
- Kératose atrophiante
 . évolution vers l'atrophie et la raréfaction définitive des phanères 

B) Complications 

Préjudice esthétique

4) PEC 2

  • Moyens

Mesures générales 
- Eviter les toilettes trop fréquentes 
- Préférer les douches à l'eau tiède aux bains chauds 
- Utiliser des savons surgras 
- Appliquer les différents traitements sur une peau humide
- ± appliquer les différents traitements locaux en massant légèrement à l'aide d'une éponge abrasive

Emollients et hydratants 
- Corps gras hydrophobes (exercent cette action par un "effet occlusif")
- Produits fortement hygroscopiques améliorant l'hydratation du stratum corneum 
 . Acide lactique (1-3%) : hydratant et kératolytique
 . Urée (hydratant à une concentration < 10%, sinon il est kératolytique) 
 . Sucres de type polyols (glycérol, propylène glycol ou sorbitol)
 . Glycérine 
- Emollients remboursés à hauteur de 15% : génériques du Dexeryl® crème (génériques du groupe Glycérol 15% / Vaseline 8% / Paraffine liquide 2%)
 . indication : traitement d'appoint des états de sécheresse cutanée de certaines dermatoses
- Préparations magistrales 
 . Préparation hydratante à 20% d'actifs pour des zones localisées et pileuses : glycérine 7g, acide lactique 1.5g, urée 1.5g dans Codexial onguent non gras QSP 50g
 . Préparation fluide émolliente et apaisante à 10% de glycérolé d'amidon pour des surfaces corporelles étendues : glycérolé d'amidon 20g, Excipial lipolotion neutre QSP 200g 

Modificateurs de la kératinisation 
Kératolytiques 
- Acide salicylique 
 . action décapante ± intense selon la concentration en acide salicylique, la nature de l'excipient et un éventuel effet occlusif 
 . concentrations utilisées variant de 5-20% dans la vaseline, 5% dans un cold-cream ( risque irritatif pour les concentrations élevées). Vaseline salicylé : 100 g de vaseline + 3g d'acide salicylique
 . précaution d'emploi : à utiliser sur de petites surfaces chez l'enfant (risque d'absorption cutanée et d'effets systémiques : acidose métabolique pouvant engager le pronostic vital)  
 . contre indication avant 2 ans d'âge 
- Urée 
 . possède sur la couche cornée une action à la fois hydratante et kératolytique (plus faible que celle de l'acide salicylique)
 . peut être utilisée sous forme de crème ou de pommade de 10-40% d'urée
 . éviter l'utilisation de l'urée sur de grandes surfaces chez le tout petit 
- Préparations contentant des a-hydroxyacides 
 . rôle kératorégulateur à pH acide 
 . augmentent la desquamation et favorisent le renouvellement cellulaire 
 . favorisent l'hydratation 
 . leur efficacité seule dans les kératoses pilaires n’est pas démontrée

Rétinoïdes : modificateurs de la kératinisation
 - Rétinoïde topiques voie locale 
 . Vitamine A acide peut être utilisée à 0,05 - 0,1%, en solution ou en crème (utilisation contre-indiquée au cours de la grossesse)
 . Effederm® crème 0.05% (trétinoine) a l'AMM dans les troubles de la kératinisation résistants aux émollients (remboursé à hauteur de 30%, dans cette indication)
- Voie générale
 . Acitrétine (Soriatane®) : AMM pour les troubles de la kératinisation, mais uniquement sévères
 . Isotrétinoïne : AMM uniquement dans l'acné

PUVAthérapie : le rapport bénéfice / risque de ce traitement ne parait pas favorable, notamment chez l’enfant et ne doit donc pas être recommandé

Calcipotriol : n’a pas l’AMM dans cette indication

Corticoïdes locaux : peuvent être utilisés transitoirement au début du traitement, uniquement pour diminuer l’inflammation

Tacrolimus topique
- Utilisation à 0.1%, 2 fois par jour pendant 6 semaines 
- N'a pas démontré de supériorité par rapport aux autres traitements 

Lasers 
- Traitement efficace 
- Effets secondaires : sensation de léger picotements, érythème transitoire

  • Stratégie thérapeutique

Kératose pilaire simple 
- Atteinte peu étendue/ pas de préjudice esthétique : abstention thérapeutique 
- Kératose est plus étendue ou plus invalidante : prise en charge dermatologique + mesures générales 
- Poussée inflammatoire 
 . dermocorticoïde de classe moyenne (au début) 1-2 applications/jour pendant 1 semaine + émollients (lorsque l’affection est bien contrôlée, les applications peuvent être espacées)
 . relais par un kératolytique ou un rétinoïde topique 
 - troubles sévères 
 . rétinoïde par voie générale (courtes périodes)
 . relais par les traitements émollients et les kératolytiques 

Kératose pilaire atrophiante 
- kératolytiques et corticostéroïdes topiques, parfois de classe I, peuvent être appliqués sous occlusion
- Laser à colorant pulsé

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notes pour les commentaires : nous somme très heureux de recevoir des commentaires. Cependant, nous tenons à préciser que : 1- nous ne sommes pas des spécialistes ; 2- comme vous, nous recherchons les réponses sur le net ; 3- nous sommes très peu et ne pouvons donc pas répondre systématiquement. N'hésitez donc pas, si une information dans la fiche manque, à poser la question et y répondre vous-même après recherche ! Merci !

Mon Espace Perso
(connexion/ déconnexion)


Mes Fiches Personnelles de l’article
(connexion nécessaire)

Options de personnalisation du PDF

Hors inscription et en cas de compte 'Inactif', les PDF générés sont protégés. Créez un compte et connectez-vous pour créer un PDF non-protégé et accéder aux options de personnalisation suivantes.

 







 

 

Bibliothèque
Liens externes associés

Recommandations et référentiels

Fiches
Kératoses pilaires (Fiche de synthèse - Thérapeutique dermatologique, 2020)

Recommandations
(Section vide)

Publications scientifiques
(Section vide)


Outils de consultation

(Section vide)


Documents grand public

Dermato-Info (Site Web) Site d'information grand public de la société française de dermatologie
Ameli.fr (Site Web) Site de la CPAM, contenant des informations tout public sur de très nombreux symptômes et maladies

Un doc. est absent ?
Vous ne trouvez pas l’info ?


Dites le-nous !
ou
Proposez un lien vers une référence (new) !
(connexion nécessaire)


Recherche sur


Voir aussi sur1000 guides cliniques pour MG,
par le Collège de la Médecine Générale

Search
Localisation du mot-clé
Titre
Contenu (corps de texte)
Type de contenu
Articles
Pages (item, matière)
Filtres par catégories
*Plan de fiche
Autre
MGS
OD
Matière
Anatomie
Cardiologie
Dermatologie
Endocrinologie
Génétique
Gériatrie
Gynéco-obstétrique
Hématologie
HGE
Immunologie
Infectieux
Médecine Interne
Néphrologie
Neurologie
Nutrition - Sport
Oncologie
Ophtalmologie
ORL - CMF - Stomato
Orthopédie
Pédiatrie
Pneumologie
Psychiatrie
Rhumatologie
Santé Publique
Sémiologie
Thérapeutique
Urgences
Urologie
Vascu
M

Navigation