Syndrome de sevrage néonatal

Pédiatrie
Fiche réalisée selon le plan MGS
Item ECNi x


Dernières mises à jour
Novembre 2018 : Création de la fiche (Beriel + Thomas)
Sources
MG : Informations issues d’une autre fiche MedG, traitant spécifiquement du sujet
0 : source isolée (prof en cours, site web) ou non identifiable
: Neonatal Abstinence Syndrome: Essentials for the Practitioner (PMS, Actualisations Juillet-Septembre 2014)
Sommaire
1) Généralité
2) Diagnostic
– A) Clinique
– B) Paraclinique
3) Evolution
4) PEC

1) Généralité 2

Déf : Le syndrome de sevrage néonatal désigne l’ensemble des symptômes qui se manifestent chez les nourrissons nés de mères ayant consommés certains médicaments  ou drogues avant leur naissance

Physiopathologie : Les symptômes se développent suite à la cessation de l’exposition après l’accouchement.

2) Diagnostic

A ) Clinique 2

Substances Symptômes Délai d’apparition Durée des symptômes
Opioïdes Neuro : Tremblements, irritabilité, cris aigus, hyperréactivité, hypertonicité, exagération du réflexe de Moro, hyperréflexie, convulsions, augmentation du bâillement et des éternuements
Gastro : Alimentation insuffisante, vomissements, diarrhée, déshydratation, gain pondéral insuffisant
Système autonome : Fièvre, Instabilité de la température, transpiration, congestion nasale, marbrures
Héroïne : 24 heures
Méthadone : 48 h à 4 j
Buprénorphine : 12-48 heures
     –
Alcool Hyperactivité, Pleurs incessants, émoussement du réflexe de succion, tremblements, convulsions, troubles du sommeil, hyperphagie, diaphorèse 3-12 heures 18 mois
Barbituriques Irritabilité, tremblements intenses, hyperacousie, pleurs excessifs, instabilité vasomotrice, diarrhée, agitation, augmentation du tonus, hyperphagie, vomissement, troubles du sommeil 1-14 jours 4-6 mois
Cocaïne Irritabilité, hyperactivité, tremblements, exagération du réflexe de succion, cris aigus 48-72 heures jusqu’à 7 jours
Nicotine Excitabilité, hypertonie, Cris aigus, diarrhée 24-48 heures jusqu’à 5 jours ( 10-27 jours selon certaines sources)
SSRIs Pleurs, irritabilité, tremblements, faible succion, difficultés alimentaires, hypertonie, tachypnée, trouble du sommeil, hypoglycémie, convulsions quelques heures à quelques jours 1 à 4 semaines

B ) Paraclinique 0

Recherche des métabolites des substances incriminées dans le méconium, les urines et les cheveux du nouveau-né.

3) Evolution 2

Le syndrome de sevrage néonatal met rarement la vie en danger.

4) PEC 2

A) Bilan

Le score de Finnegan modifié permet de permet de qualifier la gravité des symptômes et de discuter la mise en route d’un traitement médical.

B) Traitement

  • Traitement non médicamenteux

– Emmailloter et balancer le nouveau né
– Minimiser la stimulation non sensorielle ou environnementale
– Maintenir une température optimale
– Augmenter de la fréquence des tétés
– Réagir rapidement aux signaux du nourrisson
– Atteindre un apport calorique de 150 à 250 kcal/kg/jour

  • Traitement médicamenteux

Morphine : Dose initiale  de 0,03-0,1 mg/kg toutes les 3 à 4 heures puis réduire de 10 à 20% chaque 2 à 3 jours.
Méthadone : Dose initiale de 0,05-1 mg/kg toutes les 6 à 24 heures puis réduire de 10 à 20% toutes les semaines
Phénobarbital : Dose de charge ( 16 mg/kg); Dose d’entretien (1-4 mg/kg toutes les 12 heures)  Sevrage : réduire la dose de 20%
Clonidine : Dose initial de 0,5-1μg/kg toutes les 4-6 heures puis réduire la dose de 0,25μg/kg chaque 6 heures.




Une question / une remarque ? Merci de faire vivre MedG ! (votre commentaire sera relu avant éventuelle publication)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.